Sauverlinda's Blog

LE DUR CHOIX :

…..PROTEGER VOTRE FILLE OU FAIRE FACE A VOS ENGAGEMENTS FINANCIERS ET PERDRE DEFINITIVEMENT VOTRE FILLE! J’AI CHOISI MA FILLE MEME SI J’Y LAISSE MA VIE ET JE NE RECULERAIS PAS!

Chaque année et sachant mon amour pour mon pays et sa fierté,pour mon travail qui suscite des engagements financiers important….Ma femme fait tout pour détruire tout ce que je construit en me mettant dans la tumulte et me coupant de ma fille de la façon la plus inhumaine et la plus immorale…je ne comprenait pas…je n’ai pas arretté de lui tolerer….alors que je faisait tout pour lui donner des ailes…elle…elle faisait tout pour me couper les ailes!

Et puis est venu le cumul de chaque année…la situation est devenue intenable…je demande une décompression….refus de ma banque….quelque jours après, ma femme m’enlève ma fille en mon absence ,quitte le foyer conjugal et me coupe tout contact avec ma fille!

Depuis le 22.10.2008 ,je n’arrive plus à travailler!pas question de mettre la santé de mes patients en péril! car je ne pouvait me sentir que mal d’endurer ce feuilleton de harcelement qui met chaque année mon endurance à rude épreuve…c’est une dépression chronique entretenue par les injustices flagrantes et aberrantes des personnes qui ont pris à leur charge le dossier de ma fille….mais je ne lacherais pas pour un instants mes devoirs envers ma fille malgrès toutes les aberrations et l’aveuglement des juges qui n’ont fait que légaliser la coupure d’un enfant de son père et les livrant tout les deux à l’arbitraire!

Durant toute ma carrière professionnelle,je n’ai pas construit une pierre,tout mes revenus étaient destinés à mon exercice de l’art dentaire,que je voulait hisser au plus haut niveau avec tout ce que cela demande comme application et determination…..

Aujourd’hui, j’arrive à l’épuisement financier,qui ne peut que remettre ma crédibilité en question et par la suite ma réputation, une réputation de fer que j’ai faite sur des année qui dépasse les frontières…. je vois presque mes reves s’évaporer,mes idéaux éclater….et notre maison paternelle confisquée et ma mère à la rue!

Mahmoud HMANDI, Médecin dentiste

23 av. Habib Bourguiba — 8000 Nabeul

22 356 782 • hamendimahmoud@yahoo.fr

http://www.dentisterie.wordpress.com

Nabeul, le 30 septembre 2008.

A l’attention de Monsieur le Président-Directeur Général

de la Banque Internationale Arabe de Tunisie,

Objet : Demande de prêt sur nantissement de 70 000 D remboursable sur 15 ans pour acquisition d’une maison.

Monsieur le Président-Directeur Général,

Gagnons l’avenir ensemble. C’est la devise de votre banque, et c’est précisément ce qui vous est proposé dans les lignes qui suivent.

Médecin dentiste, j’ai des revenus annuels d’un montant de 50 000 dinars environ.

Ce chiffre peut aisément être doublé, voire triplé.

J’ai besoin pour ce faire d’un partenaire financier qui saisisse l’enjeu, et les bénéfices qu’il peut en retirer.

La dentisterie esthétique, qui est mon orientation principale, comme l’implantologie dentaire, fait aujourd’hui dans les grandes villes l’objet d’une demande de plus en plus forte.

Des années de labeur contre vents et marées ont fait qu’aujourd’hui mon potentiel est, ici à Nabeul, énorme.

Depuis 1998, date de la création de mon premier cabinet, à Soliman (je suis maintenant installé sur la plus grande artère de Nabeul), tous mes efforts, qu’ils soient financiers ou scientifiques, se sont concentrés vers un seul but : offrir une dentisterie qui réponde toujours aux normes internationales les plus exigeantes.

Mon objectif ultime est d’obtenir la certification de mon cabinet (auprès d’un organisme international comme l’allemand TÜV).

Cet objectif, aujourd’hui, je suis sur le point de l’atteindre :

– scientifiquement : j’ai obtenu en 2004 un certificat de formation post-doctorale en implantologie dentaire. Je me rends tous les deux ans en Allemagne pour assister au Congrès international de Médecine dentaire de Cologne. Je suis l’actualité scientifique sur internet, qu’elle soit francophone ou anglophone ;

– matériellement : je dispose de tous les équipements requis pour exercer une dentisterie de pointe. Il m’a fallu pour ce faire investir près de 50 000 D en moins de 5 ans. J’ai investi toutes les fois que c’était nécessaire, sans me préoccuper d’abord des éventuels problèmes de gestion que cela pouvait occasionner. C’était le prix à payer pour faire mon métier comme je l’entends.

Pour un projet ambitieux comme le mien, il fallait un partenaire financier, non des solutions d’appoint : ce partenaire, je ne l’ai pas trouvé. Je n’ai pas baissé les bras pour autant : l’objectif est fixe ; les moyens, eux, sont fonction des circonstances.

J’ai donc mis de mes fonds propres, qui étaient limités, et contracté auprès de diverses banques des crédits divers.

Résultat : je rembourse aujourd’hui, tous crédits confondus, 1666 D / mois, pour 3 années encore.

Autant dire que la pression est grande, et que c’est à peine si j’ai le droit même de tomber malade. A deux reprises, un problème familial m’a fait délaisser mon cabinet et a failli mettre ma situation en péril (retards de paiement). Ce problème est aujourd’hui définitivement réglé, quoique j’en subisse encore les conséquences sur le plan financier.

Résultat : parce que je dois me préoccuper de ces contraintes matérielles, je ne peux me consacrer pleinement à mon art, c’est-à-dire, concrètement, que je ne travaille pas au maximum de mon potentiel.

La solution, je l’ai. Et c’est là que j’ai besoin de vous : j’ai tout à y gagner, et vous aussi.

La voici :

Pour débloquer la situation, ma mère a proposé de me vendre la maison familiale pour la somme de 70 000 D aux conditions suivantes :

– je dépose auprès de votre honorable établissement une demande de crédit immobilier d’un montant de 70 000 D remboursable sur 15 ans ;

– le vendeur (ma mère) vous autorise par écrit à déduire de cette somme le montant qui vous permettra de régler la totalité de mes crédits antérieurs (soit environ 45 000 D) ; vous devenez ainsi mon partenaire financier exclusif ;

– naturellement, en plus de la garantie que constitue le mouvement de mon compte, le prêt serait sur nantissement (hypothèque sur la maison qui, au bas mot, vaut 150 000 D ; 220 m2 sur deux niveaux avenue Hedi Chaker dans l’hyper-centre de Nabeul) ;

– des mensualités fixes ;

– la possibilité de rembourser par anticipation.

Débarrassé de tous soucis de gestion, n’ayant plus qu’un seul partenaire financier, et des traites inférieures à 1000 D par mois, je pourrai travailler plus et mieux. Je serai en mesure de doubler voire de tripler mes revenus. Je l’ai dit, je le répète. Ma certification, d’ailleurs, n’est plus que l’affaire d’une année.

Non seulement tout retard de paiement serait définitivement exclu, mais encore je serai en mesure de rembourser avant terme.

J’ajouterai enfin que je n’ai plus d’investissement lourd à effectuer pour les cinq années à venir : le temps est proche où je vais pouvoir cueillir les fruits de tant de sacrifices.

J’ose espérer qu’après ces explications, j’aurai trouvé en vous un partenaire pleinement engagé, parce qu’il aura compris que les contraintes matérielles, les incidents de parcours ne m’intimident pas et ne m’intimideront jamais parce que je sais ce que je vaux et que je suis conscient de ce que je dois à mon pays : lui rendre ce qu’il m’a donné en offrant à mes concitoyens des soins qui répondent à leurs attentes les plus légitimes, au nombre desquelles la dimension esthétique occupe une place sans cesse grandissante.

Si les soins qui sont délivrés dans mon cabinet soutiennent la comparaison avec les meilleurs cabinets européens, vous concevrez aisément que conserver ce niveau suppose des efforts constants. C’est pourquoi je vous propose d’être partenaires : vous y gagnerez, mes patients et moi y gagnerons, et, à travers nous tous, notre pays.

Je vous invite à venir visiter mon cabinet et à vous faire ainsi une meilleure idée de la qualité du partenariat que je vous propose.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président-Directeur Général, l’expression de mes sentiments respectueux.

Dr Mahmoud Hmandi

PJ :

– Déclaration unique de revenu 2007

– Titre de propriété (maison familiale)

Suite au refus verbal de ma banque,j’ai insisté que ce refus soit motivé par écrit!

En voilà la réponse!

Refus de rescousse! de la part de la BIAT

Et ce n’est pas fini!

pression des banques et perte de ma voiture pour non capacité de remboursement des échéance

ma voiture sacrifiée à 19.000 dinars comme moindre mal

./

Un commentaire »


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :