Sauverlinda's Blog

septembre 30, 2009

Couper,espionner ,censurer…c’est tout ce que vous savez faire au lieu de rendre justice….vous ne faites que confirmer vos torts!confirmez

Filed under: Uncategorized — sauverlinda @ 11:25

http://209.85.129.132/search?q=cache:72-vDNSv99gJ:fr.wordpress.com/tag/ahlem-belhadj/+Sauverlinda+la+porcherie+de+grombalia&cd=1&hl=fr&ct=clnk

Vous légalisez les kidnappings répétés et vous coupez les pères de leurs enfants bafouant la convention des droits de l’enfant….faites ce que vous voulez…vos jour sont comptés comme chaque créature sur cette terre…le soleil continuera à se lever à l’est ,vous ne faites que cracher au ciel …donc prévoyez un papier mouchoir car vous allez l’avoir à la figure…

et d’ailleurs je remercie tout ceux qui ont eu la gentillesse et l’intelligence d’archiver tout ce que j’ai écrit…a lors  continuer à censurer,ça ne fera que vous engloutir dans vos bassesses..combien de témoins allez vous faire taire? vous etes vraiment plein de ridicule!

pour mémoire voila avec qui linda était hier…mardi 29 septembre…une rencontre fortuite mais qui a été trés agréable pour ma fille et d’ailleurs ce n’est pas la seule…je ne vous révelerais pas d’autres car cela risquerais de déclencher une crise cardiaque aux envieux…

PB290464

une chose est sure ….aucune milice ne pourra effacer l’amour paternel que me porte ma fille….et d’un autre coté vos ultimatum de malades vous les gardez pour vous meme…ils sont venu trop en retard et en se trompant de destinataires adressez vous plutot à ces deux salopes de manel ben fadhel et marianne bregman  les récidivistes de kidnapping chaque année avec l’aval d’une justice de copinage!

Publicités

septembre 7, 2009

L’ENFANCE TUNISIENNE…

LE COMBAT EST DUR…MAIS JE SUIS PRET A TOUT LES VENTS!

L’AFFAIRE


LINDA HMANDI


UN PERE QUI NE CEDE PAS


FACE A:

1/L’Inculture sociétale et la resignation des papas

L’enfant porte en lui des élé­ments des deux parents. Le soi (la personna­lité de l’enfant) doit sa structure et sa sub­stance (on peut même dire son « essence ») à ses deux parents. Autrefois, on prenait la relation à deux (dyade) entre la mère et son enfant comme priori­taire ; aujourd’hui, les résultats de la recherche prénatale et néonatologique nous apprennent que l’enfant est, depuis sa conception, un dans une relation à trois (triade). C’est déjà au cours de la grossesse, donc dans sa phase intra-utérine, que l’enfant perçoit son père (par exemple, à travers les sentiments de la mère ou par le truchement de la voix du père). Durant la première année de la vie, la symbiose mère-enfant est d’une intensité toute particulière. Au tout début de sa vie, l’en­fant est particulièrement tributaire d’une re­lation amoureuse, nourrissante, sécurisante et rassurante avec sa mère. Sa perte représen­terait un très grand danger pour l’enfant. Plus la mère se sent en terrain sûr et connu dans sa relation avec le père et mieux elle peut rem­plir cette fonction.

C’est à partir de la deuxième et notamment à partir de la troisième et quatrième année que l’enfant suit le rythme naturel et com­mence à se développer en s’éloignant de sa mère,en se détachant d’elle et, pour ce faire, il a besoin de son père pour réussir son individuation, sa séparation et son autonomie.Lorsque celui-ci manque, pour quelques rai sons que ce soit, l’enfant reste souvent litté ralement lié à sa mère avec tous les impacts sur le développement de sa personnalité. Les complexes de symbiose non résolus (relations fusionnelles à la mère) jouent un rôle impor tant pour de nombreuses maladies de l’âge adulte telles que les névroses d’angoisse, les dépendances, les troubles de conduites du comportement alimentaire et les maladies psy­chosomatiques. Dans le cas de relation ex clusive entre l’enfant et sa mère ou entre l’en fant et son père, l’enfant ne peut pas apprendre à manier suffisamment bien le «triangle» exis tant entre lui-même, son père et sa mère. Plus tard, devenue adulte en situation matrimoniale, lorsqu’elle attendra elle-même un enfant, cette personne tendra souvent à se retirer de son rôle de parent ou de partenaire, délaissant l’en fant au profit de l’autre partenaire, ou bien elle tombera elle-même dans un rôle d’enfant, risquant de créer de graves conflits de couple. Être trop peu expérimenté dans le « tri angle » (mère-père-enfant) induit des pro blèmes relationnels au sein du groupe.C’est aussi pour assurer leur identité (confiance en soi) que garçons et filles ont besoin d’ex périences avec leur mère et avec leur père. Si l’absence d’un des parents fait que l’enfant est insécurisé au niveau du développement du rôle, il peut rencontrer ultérieurement des problèmes de communication avec des personnes de l’autre ou du même sexe.

Que se passe-t-il lors d’un syndrome d’aliénation parentale ?

La perte d’un des parents bouleverse profondément le soi del’enfant,sa structure et sa substance.L’enfant se sent brisé


2/Dérapages pour ne pas dire « corruption » comprenant :

avocats taupes

juges prenant les citoyens pour des moins que rien,

police très correcte dans la dissimulation des indices

délégation de l’enfance fautive avec une bougie à la main

psy  » el ghalba » ,

institutrices de niveau pré-historique ,pieds enfoncés dans le henné de la  malhonetteté..

3/Deux femmes salopes, ou perverse narcissique pour etre linguistiquement correcte,

l’ex élue de mon coeur et

sa mère qui a réussi son coup de tourisme sexuel des années 70…croyant que la vie conjugale est séduction pour réveler par la suite  sa vraie face : « tu marche dans ma combine ou je te rends la vie dure »….Une vermine qu’on abrite voila il ya trente ans sur notre sol tunisien dont elle méprise le peuple au point qu’elle n’aie jamais demandé de se faire naturaliser tunisienne(alors que d’autre l’on demandé à peine passé une année) et dont on essaye de dire aujourd’hui qu’elle est de confession musulmane alors qu’elle n’a jamais preté un jour un serment quelconque devant le mufti..(si on veut parler officiel maitre laribi le rigolo) qui n’a rien de catholique dans sa conduite….sa seule réligion est le profit…one vraie honte pour la hollande et  à qui je dit non les hollandais ne sont pas un peuple sans foi ni loi comme elle essaye de donner l’exemple…et que c’est pas parcequ’elle a des connaissances au ministère de la justice qu’elle fera la victime…je la connais mieux que ses relations au ministère…elle pourra faire  pousser ses mauvaises herbes mais loin de chez moi…

4/Lacunes juridiques ,pourquoi réviser des lois face à des citoyens qui ne réclament rien,qui n’ont aucune culture des droits de l’enfant et pour qui les enfants sont presque considérés comme une erreur de parcours conjugal ni plus ni moins et dont l’éducation repose sur le mot « sakkar fommok! »?

5/défis professionnels …..mon art dentaire qui ne supporte pas la médiocrité,et mes patients qui m’ont fait confiance et que je n’ai pas le droit de décevoir,pour qui les rendez-vous sont à la minute près…aujourd’hui leur médecin est comme dans un état comateux…

6/défis financiers…perturbation définitive de toute mes reserves…l’avalanche des chèques sans provision…comment un comateux peut payer quoi que ce soit?

7/défi familiaux….une maison paternelle qui risque d’etre confisquée pour la maudite somme de 16 millions…et ma famille à la rue…

TOUT CA !!!!


mais dites Dr HMANDI,

vous ne

souffrez pas d’un quelconque

délire de

persécution?

Non certainement pas…et ce que je vous ai remis sous vos yeux comme documents ne sont ni hallucinations ni des visions de l’esprit :

c’est du noir sur blanc….mis à part ceux que j’ai gardé pour moi pour ne pas nuire à ma défense face à des adversaires malhonettes qui ont  tant profité de ma transparence…

Je ne me tairais plus sauf si on me supprime la vie…et là bien sur je n’aurais aucun regret,j’aurais fait mon devoir…et de toute façon ça ne changerais rien je serais mort un jour ou l’autre ,si ce n’est pas aujourd’hui ce sera demain…personne ne m’intimidera donc…les chiens aboient et la caravane passe…

Et au passage ,ceux qui voudrons sortir la carte basse de la diffamation,qu’ils se presentent…il y a tout de quoi leur fermer la gueule et leur tirer le vers du nez! qu’ils avancent!cela fait longtemps que   je les attends pour ce jour!

Et pourtant…mon combat continue et continuera contre tout vent,contre les traitrises de tout genre que je rencontre…car la culture a toujours payé cher contre l’inculture de ceux qui nous entourent….Galilé..socrates…et j’en passe…l’ont payé de leur vie!

Pourquoi,

parceque je veux pas que mon enfant paye le prix de l’ignorance,

de l’inculture,

du non- amour déguisé en amour….

j’ai mal choisi sa mère…j’en ai la certitude aujourd’hui

(je croyais bien faire dans le temps et j’ai payé trop cher ma tolérance…tant criée par nos filles tunisiennes abusées par des irresponsables le moins qu’on puisse dire!…)

Du moment que c’est une certitude…il fallait pas continuer dans l’erreur,je protège ma fille tout en assurant sa continuité avec sa mère…cette femme criminelle qui a voulu lui supprimer la vie à 5 mois de grossesse sans aucun remord…et où personne ne compte dans ce monde face à son interet! et à qui ,par ironie du sort on  lui a confié la garde d’un enfant qu’elle n’a fait qu’instrumentaliser pour arriver à ses fins médicres comme d’habitude..

Ma fille a droit à une vie digne et je le ferais valoir…

Je ne suis nullement en contre courant de l’ordre des choses et j’adhère parfaitement au combat et à la colère du Pr.Maurice berger pour la cause de ces enfants abusés par des parents irresponsables,et à tant d’autres qui ont le mérite de sevir véritablement la cause des enfants par une implication inconditionnelle , par des travaux et des prises de positons qui forcent le respect…ce qui est déja loin d’etre le cas chez nous où certains pédopsychiatres tels que le Dr belhadj constituent un réel danger pour notre enfance du moment que le role d’expert n’est pas des moindre dans le processus de protection de l’enfance et où toute négligeance diagnostique pourrait etre fatale pour l’avenir de l’enfant…celle -là elle fait des rapports tendancieux comme on fait des baigners….

A ce sujet si personne n’arrive à me comprendre,une lecture de ce livre, comme début,pourra vous éclairer…non …vous secouer…tellement notre société…nos décideurs….en ont besoin:

alors qu’ils ont ratifiés tant de conventions internationales sur la protection de l’enfant , en matière d’abus émotionnel de l’enfant, ils légalisent les kidnapping des enfants et leur coupure de leur père! quoi de plus criminel?

Voila le livre dont je vous parle:

Ces enfants qu'on sacrifie

Entretien avec Marie Claire

Marie Claire: En France, 270 000 enfants et adolescents sont concernés par le dispositif de protection de l’enfance, que vous jugez inefficace et nuisible. Vous dites même que nous sommes face à l’un des grands scandales de la Ve République… Maurice Berger: Je lance en effet un appel à la désobéissance civile. En 1992 déjà, mon premier livre («L’Echec de la protection de l’enfance», éd. Dunod) dénonçait, en vain, les dysfonctionnements de la protection de l’enfance. Quand certains juges prennent des décisions qui vont à l’encontre du bien de l’enfant, les professionnels concernés doivent exprimer leur réticence, voire leur refus de mettre en oeuvre ces décisions. Vous savez, je suis respectueux de l’ordre établi; si j’agis ainsi, c’est parce qu’il n’existe aucun autre moyen de faire cesser ce scandale. Tous les jours, dans notre service arrivent des enfants qui n’auraient pas dû devenir malades si l’on avait prêté plus attention aux dangers auxquels ils étaient exposés et aux signes qu’ils manifestaient. En France, nous sommes confrontés à deux types de risques. Ceux qui sont visibles, comme les coups et les abus sexuels, ne représentent que 22 % des affaires. C’est vrai qu’il y a des ratés énormes, comme on l’a vu à Outreau et à Angers, mais dans l’ensemble, les enfants concernés sont assez bien protégés. Pas parce que l’on s’en soucie davantage, mais parce qu’un professionnel qui ne prend pas les mesures qui s’imposent risque désormais le pénal. On est contraint, donc on protège mieux… Et puis il y a toutes les autres affaires, soit 78 % des cas: des enfants qui sont dans des situations de traumatisme psychique sévère, avec des parents très négligents, toxicomanes, malades mentaux, psychopathes violents… Pour eux, hélas, la décision est complètement aléatoire. On maintient souvent une aide à la parentalité, même lorsqu’elle est inefficace.M. C.: Vous êtes très sévère envers les juges. A côté des «vrais» magistrats, vous dénoncez ceux que vous appelez «savonnettes», incapables de protéger l’enfant en danger…M. B.: Le «vrai» juge écoute l’enfant et défend son intérêt. Il a des paroles fortes, sur lesquelles l’enfant, les autres professionnels et les parents vont pouvoir s’appuyer. Il dit à l’enfant, par exemple, qu’il n’a pas à passer sa vie à attendre que sa mère revienne. En errance depuis des années, elle n’arrivera sans doute jamais à s’occuper de lui. Il lui donne ainsi la permission d’aimer d’autres personnes, de construire sa vie avec elles. Ce juge, qui est alors la voix de la société, autorise cet enfant à avoir des investissements affectifs autres que pour ses parents. Le juge «savonnette», lui, démarre l’audience en étant réceptif aux rapports qu’on lui a remis, avant de fondre peu à peu face à la parole des parents qui se présentent comme des victimes… Ce qu’ils sont, d’ailleurs: la plupart d’entre eux ont vécu une enfance désastreuse. Ce magistrat finit par lâcher sur l’essentiel et ne dira pas les paroles sur lesquelles l’enfant pourra s’étayer. Les parents, qui sentent que ce juge n’est pas convaincu, seront alors dans une position de revendication permanente. Et même si l’on décide d’un placement, les parents vont constamment répéter à l’enfant: «Je vais tout faire pour que tu rentres à la maison.» L’enfant ne se sentira jamais en sécurité. En fait, un placement, quand il est inévitable, ne suffit pas à garantir la protection psychique de l’enfant.

M. C.: Vous dites que d’autres juges, rigides, sont convaincus de la valeur intouchable du lien parent-enfant. Pourquoi s’identifient-ils ainsi aux parents et non aux enfants?

M. B.: En France, il existe un grand mythe qui voudrait que l’on trouve un équilibre entre les droits des parents et ceux de l’enfant. C’est une formule irréaliste. Un enfant est un être vulnérable, dépendant de son entourage, dont la personnalité est en construction. Il n’a pas toujours la parole, contrairement à ses parents. Finalement, soit on est ému par les parents, soit on en a peur. C’est le gros tabou chez les professionnels de l’enfance: on dissimule la peur que l’on éprouve face à des parents violents et dangereux. Je crois aussi que l’on ne veut pas s’identifier à ce qu’un enfant ressent, parce que c’est insupportable.

M. C.: La raison de cet aveuglement relève surtout d’une volonté d’ordre idéologique de maintenir à tout prix le lien familial, volonté que vous ne cessez de dénoncer…

M. B.: Pourquoi, en France, sommes-nous si obsédés par le lien du sang? C’est une question que l’on me pose souvent à l’étranger. Mes confrères italiens me disent: «Nous, nous sommes catholiques, la famille et la mamma sont sacrées… pourtant, nous n’hésitons pas à séparer l’enfant de ses parents toxiques.» Idem au Québec et en Grande-Bretagne. En France, pays à fonctionnement idéologique, les combats d’idées priment sur la réalité. Et la première idéologie, c’est la précarité: c’est parce que les parents sont pauvres qu’ils n’arrivent pas à s’occuper de leur enfant, qu’ils le maltraitent et le délaissent. Il est vrai que la pauvreté aggrave tout: les soucis, la déprime, la promiscuité. Mais dans les situations graves – elles ne sont pas rares – qui nécessitent des placements, les parents, avant d’être pauvres, sont des personnes qui ont des troubles psychiques, une impulsivité extrême ou une dépression permanente. Personne ne veut le reconnaître. Cela serait trop simple si c’était à cause de la précarité: la société serait donc responsable. Pourtant, les Etats-Unis se sont trompés avant nous, les autorités y ont même modifié les textes pour essayer de maintenir le lien biologique à tout prix. Les enfants ont donc été retirés de leur famille d’accueil pour retourner chez leurs parents. Plus de 10 milliards de dollars ont été investis pour aider les parents biologiques et évaluer les résultats, qui se sont révélés catastrophiques. Mais qui, en France, s’est donné la peine de lire ces travaux?

M. C.: En fait, on se refuse à penser qu’il existe des parents qui ne seront jamais capables de l’être…

M. B.: Tout à fait. En Italie, on parle de «parents intraitables», au Québec, «d’incapacité parentale permanente». En France, il est tabou d’affirmer que des parents sont incapables d’avoir une présence physique continue et pratiquent ce que l’on appelle le «délaissement parental prolongé». Mais comme on dit au Québec: «Un enfant n’est pas un appareil vidéo qu’on met sur pause.» Attendre en vain ses parents le destructure. Ou encore que se passe-t-il quand nous disons: «Ces parents n’y arriveront pas, en tout cas pas avant dix ou quinze ans»? On nous rétorque: «Mais, Monsieur, il faut que la situation évolue, que l’enfant retourne un peu chez ses parents.» Comme on refuse d’admettre que les parents n’évoluent pas, on réexpose l’enfant, qui sert régulièrement de testeur. Et quand ce dernier va de nouveau mal, on le retire: le test est positif!

M. C.: Le coût humain aussi est catastrophique. On ignore souvent que la maltraitance entraîne des déficiences intellectuelles…

M. B.: Dès la naissance, les enfants utilisent un mécanisme de défense qui est de geler leur intelligence et leurs sentiments: ils arrêtent de penser parce que ce qu’ils vivent est trop insupportable. Nous fabriquons des enfants déficients intellectuels. Là encore, nous touchons à l’idéologie. Combien d’équipes disent: «Moi, je ne veux pas tester les enfants, car je ne veux pas les enfermer dans des cases.» Nous, nous testons régulièrement leurs quotients intellectuel et de développement, afin d’évaluer notre travail. Ceux qui refusent de le faire évitent ainsi de rendre des comptes. Ces enfants ne progressent pas intellectuellement parce qu’ils n’ont pas non plus de figure ….

Sur un site traitant de pervers

narcissique,une internaute a formulé

ceci  à son auteur:

Pomme (17:53:05) :

Hervé, tu déniches toujours un tas d’infos intéressantes.
On espère à chaque fois qu’un livre sort qu’il se passera quelque chose…

Je crois, au travers de ce que je vois qu’il ne faut pas oublier une

chose capitale.


Les PN sont des personnalités difficiles à détecter.


Dès lors, il me semble qu’il est périlleux de pouvoir mettre en place quelque chose

sans que ça ne puisse devenir dangereux dans l’autre sens, à savoir ceux qui

abuseraient de l’info et accuseraient l’autre parent d’être PN.

Tous ceux qui font suivre leurs enfants par des pédopsy ou des psychologues avertis le savent : on ne règle pas ça en une ou deux séances.
Il faut des faits avérés. Il faut le témoignage de l’enfant aussi. Le vrai, celui qui laisse présager d’une vraie souffrance psychologique.
Personne ne se basera sur un seul fait.
Oui c’est dommage pour tous ces enfants.
Mais même si le chemin nous semble parfois long, si on est s’essouffle parfois, il ne faut pas perdre l’espoir que cela s’arrange.
Et ça finit par s’arranger, j’y crois fermement.

Maintenant, reste à la justice à former aussi les magistrats qui reçoivent des plaintes de réagir violemment et non légèrement comme j’en ai entendu parfois parler.

Lien:http://enfantsdudivorce.wordpress.com/2009/06/26/ces-enfants-quon-sacrifie-reponse-a-la-loi-reformant-la-protection-de-lenfance/#comments

La juge de famille? ou la la ,un vrai ,non, un picasso des plus mal reproduits…celle là ne connais pas la médiation familiale…l’écoute de l’enfant…un sujet qui lui est etranger…c’est madame connait tout…je la laisse se plaire à opérer sous l’angle du copinage…du sectarisme féminin …le jour où elle sera mère elle reviendra me faire des excuses….

A suivre…Avec les salutations du Dr. Hmandi & de Linda Hmandi

Copie de 08 10 11. Linda, Marie, Mahmoud

Dr Hmandi Mahmoud

septembre 2, 2009

MON HISTOIRE…

…..jusqu’où peut aller la tolérance pour préserver les droits d’un enfant à la vie et à la survie?

Mosquée_oqba_Kairouan_by_JM_ROSIER

قال تبارك وتعالى: لا يُحِبُّ اللَّهُ الْجَهْرَ بِالسُّوءِ مِنَ الْقَوْلِ إِلَّا مَنْ ظُلِمَ وَكَانَ اللَّهُ سَمِيعًا عَلِيمًا [النساء:148]

Six année de tourbillon psychologique où je ne comprenait rien de rien de ce qui m’arrivait ,jusqu’au jour où j’ai découvert un blog « les enfants du divorce » qui m’a cette fois -ci ouvert les yeux sur ce que j’étais en train de vivre avec ma femme!

alors là je n’est jamais vu une artiste pareilles du mensonge avec aplomb.de surcroit elle porte maintenant le foulard islamique comme derniere signature de bonne foi dont elle est parfaitement démunie.INHUMAINE -INGRATE ET MANIPULATRICE elle a profité toutes ces années de ma générosité et de mon amour pour ma petite fille qui va bientot avoir 6  ans! et du sens du sacrifice dont chaque personne qui se respecte devrait faire preuve une fois on a fondé une famille et que des enfants sont là!
Cette femme a joué de tout ce qu’il y a de plus sacré!
elle mentait comme elle respirait ,de quoi rendre fou et toujours avec l’art de se convertir en victime aux yeux de tout le monde voir d’elle meme.

Aujourd’hui prend fin ma

patience,j’arette de me taire sur

son immoralité et je lui donne

rendez -vous devant vous tous

d’avouer tout ce qu’elle m’a fait

subir à moi et ensuite à ma fille

,dans ce lieu sacré qui est la

mosquée d’Oqba à kairouan ,la ville

de ses ancetres ,la troisième  ville

sacrée de l’slam, l’islam dont elle ne

connait que le foulard ,ce morceau

de tissu derrière lequel elle cache

tout ses péchés anterieurs et

présents….Qu’elle  y vienne le jurer

sur le coran si elle est innocente de

ce que je vais vous relater!

Si vous avez de la patience ,veuillez écouter mon histoire:
J’ai connu ma femme M(je me demande si elle mérite que je la qualifie ainsi),suite à une invitation de la part de sa mère à l’occasion du mois de ramadan (le 20 novembre 2001) ,sa mère l’a ramené pour se faire traiter chez moi..elle a profité de plusieurs séances de soins) car depuis on a commencé à se voir plus souvent!
il est à rappeler qu’en ce temps j’étais deja fiancé et ma relation avec ma fiancée battait de l’aile d’ailleurs je ne lui ai pas caché ma nouvelle connaissance aussitot et elle m’avait donné raison disant que c’étais de sa faute.
Et un jour (M) est venue me faire un aveu me disant que quand son père est décédé d’un cancer,et comme elles vivaient entre femmes (Sa mère et sa soeur,elle n’avait pas de freres,pas d’hommes à la maison),sa mère a invité chez eux un jeune homme pour habiter chez eux.C’était un animateur de plage de l’hotel où ils avaient ,du vécu du père,l’habitude de passer les vacances.
En ce temps là elle avait 16 ans et sa soeur 18.
Toute en pleurs,elle m’avoue que ce jeune homme avait abusé d’elle,qu’elle s’est tu depuis de peur du scandale,rien dit à sa mère,elle s’était seulement debrouillée pour que sa mère le chasse de la ferme où elles vivaient(zone rurale).

_________________________________________________________________________________Aujourd’hui je me rend compte qu’il n’en était rien,sinon que fait cette photo  et plein d’autres dans mon foyer conjugal ?

et qui est cette personne pour qu’elle en garde sa photo si précieusement au point de la ramener à son foyer conjugal et surtout que je n’ai durant toutes ces années jamais vu cette photo chez moi?

Que fait cette photo chez moi et qui est cette personne

___________________________________________________________

ca m’avait réellement déboussolé ,une fois que j’ai cru trouver la personne convoitée où j’ai trouvé toutes les attentions du monde de sa part comme de la part de sa mère et sa soeur, voila cette histoire qui vient tout remettre en question! surtout que je n’était pas de la région et que c’était pas dans mon genre de poser des questions sur autrui.
finalement je me suis résolu à lui demander un mois de recul.

S’engager avec une femme est une décision importante dans une vie,suffit -il que je l’aime?
Au fond de moi,je n’ai vu en sa révélation qu’une grande confiance qu’elle a mis en moi,et puis ,à quoi devrait s’attendre une mère qui met un loup dans l’auberge!
A16 ans on n’a pas assez de maturité pour ne pas succomber!
Après un mois de recul,il y a eu séparation de ma fiancée,je leve le téléphone pour demander à (M),si elle est encore prete à reprendre notre relation.Elle était toute contente et m’a vite invité à venir.
A mon grand étonnement,j’ai découvert dans les gestes, que toute sa famille(sa mère,sa soeur et le fiancé(k) de cette derniere)s’opposait au fait que notre relation puisse etre reprise.
Quand je lui ai demandé « pourquoi ce changement? »,elle a dit : »j’ai pensé que tu m’avait abandonné,que tu était lache de l’avoir fait après que je t’ai avoué mon secret et j’ai dit beaucoup de mauvaises choses sur toi*,mais oublie tout ça ,cela va s’arranger et tu sais je n’aime que toi! »

*: c’est le premier élément qui aurait du attirer mon attention qu’elle était perverse narcissique!

Entre temps ,j’apprends aussi que le frere (w) du fiancé de sa soeur (k) a voulu demander sa main pendant mon absence (d’ailleurs à l’occasion de soirées de famille anterieures ,je sentais que ce dernier avait de l’oeil sur elle )

Alors je l’ai invité devant moi,les yeux dans les yeux et lui ai demandé « c’est très important pour nous et l’avenir de toute la famille: y a t-il eu une relation quelconque avec (w)? »
Elle m’a juré » NON JAMAIS,de toute facon il ne m’a jamais plu ,c’était pour faire plaisir à ma mère que j’ai rien dit contre sa proposition « .
Bref,l’opposition de la famille a commencé à se dissiper,et on a finalement décidé à nous marier une nuit de décembre comme le dit Régiani!..avec la façon la plus simple qui soit…

invitation mariage verso

Cette invitation fut ma conception de a jusqu’à z………échanger les promesses d’amour et de fidélité……Ces promesses aujourd’hui je me rend compte que ça n’engageait que moi ,elle n’en était pas concernée

lisez la suite vous comprendrez pourquoi?

____________________________________________________________

Nous avons rejoint notre maison conjuguale,un studio loué dans ma ville natale situé à 55 km de la sienne village où je travaillait comme dentiste.
J’aurais pu habiter à l’étage de ma maison paternelle qui était immense et où ma mere vivait seule au rez-de chaussée.je ne voulait pas que ma femme aie la sensation qu’elle n’est pas chez elle…
Elle n’avait que le bac,raté une année universitaire en gestion commerciale,elle a choisit cette fois-ci les beaux art comme études !
j’ai tout fait pour l’inscrire.
Ma femme tombe enceinte ,nous étions très contents.
le rythme des études commencait à s’accelerer,le soir quand je rentrais du travail ,il m’arrivait de lui préparer ses exercices lui peindre ses tableaux pour que le lendemain elle puisse se reprendre.

Un jour et en toute determination ,elle vient me dire qu’elle avait décidé d’arrêter les études sous prétexte qu’elle voulait s’occuper de moi et du bébé qui va arriver…
je lui avais expliqué que je ne me plaignais de rien et que je continuerais à l’aider,qu’elle se saisisse pour réussir au moins sa première année.
Je n’ai pas arreté de lui dire qu’il lui fallait une arme dans la vie: si jamais un malheur m’arrivait elle pourra vivre dignement avec la tete haute!en étant indépendante.

Rien à faire…elle a arrêté les études…

jusqu’à ce qu’un jour elle vienne me dire: » je ne supporte plus le studio ,c’est comme si je sens de mauvaises odeurs,c’est la grossesse qui me fait ça certainement…que penses tu qu’on aille habiter chez ma mère…Là où tu exerces…?

sa grossesse évoluait,elle disait s’ennuyer toute seule à la maison,ce n’etait pas agréable pour moi de partir le matin au travail pour ne revenir que le soir!(car je faisais la navette chaque jour).

Bref,à contre coeur (car je suis contre le principe meme d’habiter chez mes beaux parents),j’ai accepté.

J’aimait ma femme et je voulais lui faire plaisir!

La belle_mère nous a donné deux pieces de la maison pour nous et on partageait le salon ,la cuisine et la salle de bain. Elle,elle avait une suite à l’étage.

A 5mois de grossesse…! à 5 mois de grossesse…!à 5 mois de grossesse! …. SASISSEZ BIEN CECI…
ma tete va éclater chaque fois que je me rappelles! et que je vois où j’en suis aujourd’hui  dans mon calvaire avec cette femme moi et ma fille!

Ma femme est venue toute en pleur m’avouer qu’elle a eu une relation sexuelle avec le frere(w) du mari de sa soeur! (ce qu’elle avait nié catégoriquement avant le mariage) qu’elle m’avait caché ça pour ne pas me perdre!!!
et s’il le faut faire un avortement et chacun va de son coté…
Face à cet aveu foudroyant, devant le fait accompli,devant son état de grossesse, je remercie dieu pour le calme qu’il m’a donné pour lui répondre:
« je ne suis pas un criminel pour faire un avortement à 5 mois !je ne pourrais pas te pardonner ,tu as toute la vie pour te rattraper,on ne peut pas fonder une vie sur le mensonge! cet enfant viendra au monde il aura droit à ses deux parents…ses deux parents.

Depuis je me suis rabattu sur mon travail,pour dégager ma douleur,ma douleur qui me rongeait de l’interieur,mon honneur au sein de cette famille,le regard de la soeur et de la mère de ma femme ,j’ai à ce moment compris pourquoi elles étaient contre mon retour,pourquoi (W) n’a pas assisté à notre mariage….

____________________________________________________________
plus tard dans son journal intime je la vois écrire à propos de cette periode : »il est irresponsable,il rentre tard à la maison,alors que je suis enceinte ».Elle se met en victime maintenant et moi diabolisé!

*:2 ème élément que j’aurais du savoir déchiffrer,mais je ne connaissais pas en ce temps ,ce que c’était une perverse narcissique!

____________________________________________________________
pourtant j’étais un mari tres attentionné,on n’a pas arreté de faire l’amour durant toute la grossesse… jour pour jour peut etre!Quand je suis parti pour cologne à la foire IDS,je l’appelais chaque jour,lui demander ce dont elle avait envie,je ne prend rien pour moi ni pour ma famille ,J’aimais sincerement ma femme et le sens de la famille est sacré chez moi!

Apres mon retour d’allemagne,un jour que j’étais allongé au salon à coté de ma femme,le téléphone sonne!
de l’autre bout du fil y avait quelqu’un qui avait l’air saoul et qui parlait d’un ton injurieux ,étonné que ma belle mere ait pris le téléphone lui parlant le sourire aux levres,j’ai demandé à ma femme qui c’était?
Elle m’expliquat Que c’était l’ex-mari de sa mere ,l’italien qui l’a plaqué aprés l’avoir cocufié mille et une fois quand il a vu l’argent tourner entre ses doigt! et qui a fini par la jeter comme une vieille serpillère.
Et pourquoi il l’appelait et surtout avec ce ton ? elle a répondu qu’elle n’appréciait pas ça! mais la réponse était déja là et qui sortait de la bouche de ma belle mère disant: »voila ce qui est fait ,il va m’envoyer un camescope,une camera …comme ça je profiterais de lui comme il a profité de moi.. »
Je ne croyais pas mes oreilles,quelle bassesse,une histoire ancienne et une rancune toujours fraiche!
Depuis ce jour,mon estime pour ma belle mère avait disparu,au fond de moi ce n’était plus que la mère de ma femme!j’ai pas le droit de m’ingerer dans sa facon de vivre mais j’ai commencé à douter si je ne suis pas dans un guepier!

l’accouchement de ma femme approche,sa mère est agent d’accueil touristique,elle n’est presque jamais à la maison.j’ai fait venir ma mère pour s’occuper de ma femme,il n’était pas question de la laisser seule!

bref ,elle a accouché en clinique (une fillette avec deja le sourire au visage! remarquable nous l’avons appelé Linda.Il n’y avait que ma mere et moi comme présents,ce n’est qu’un peu plus tard que sa mère est venue…elle travaille.
De retour à la maison ,c’est ma mère qui a continué à prendre soin de ma femme et de ma fille.Personne de sa famille ne s’était occupé d’elle!
jusqu’à ce qu’un jour,en rentrant du travail,j’ai vue disparaitre le lit de ma mere et tout le nécessaire autour,ma mère ne m’avait rien dit(ma mère est une femme très sage et n’aime pas les problèmes).
j’ai demandé à ma femme où est passé le lit de mère?
elle m’a expliqué que c’était sa soeur qui l’a emmené dans sa chambre!
alors je lui est demandé de le remettre à sa place et que daurénavant elle doit apprendre à demander la permission!et qu’elle devrait respecter notre territoire intime.
c’est la belle mère qui se manifeste pour me dire,je n’ai pas à demander votre permission je suis chez moi ,je fait ce que je veux!
ma réponse était sans délai »nous ne sommes pas des SDF,et ca ne rentre pas dans notre éducation d’entrer dans le territoire des autres sans permission, »je me retourne vers ma femme pour lui dire ,on prends nos affaires et on quitte tout de suite!..
ma femme n’a pas dit un mot mais plutot elle s’excusait de m’avoir mi dans une telle situation…
Nous nous sommes installé provisoirement dans ma ville natale à l’étage de notre maison paternelle..

depuis ce jour là,je comprend aujourd’hui que j’avais sur le dos deux perverses narcissiques.Notre enfant est devenu depuis non pas un don du ciel mais plutot un outil de chantage:

tu entre dans ma combine ou je te rend la vie dure!

chaque année,à la saison des oranges,alors que je suis à mon cabinet,ma fille fait l’objet d’un réel  kidnapping! (Ma femme quitte le foyer conjugal sans raison aucune,sans m’avertir et me coupe de ma fille)

1/La première fois où s’est arrivé ( Samedi 14 aout 2004 à 23 h)

aidée par sa mère eu lieu quand ma fille avait 11 mois.pas moyen de la contacter.aucune nouvelle de ma fille.

Le 18 aout 2004 je lui demande par huissier de rejoindre le foyer conjugal…aucune réponse! (Document 1)

je me rends chez eux écoeuré par la gratuité de ce geste,je ramène ma femme et ma fille à la maison. le lendemain ,une invitation de la garde nationale au poste de soliman, sujet: plainte pour agression sur ma belle mère!vous imaginez!
ma femme prend le téléphone pour blamer sa mère pour ce qu’elle a osé prétendre et s’est rendu le lendemain au poste de la garde nationale pour démentir les accusations de sa mère! (à ce moment ,j’aurais du etre sans scrupule et porté plainte contre cette vermine de belle mère ….car à ce qu’il devient clair, etre fils de bonne famille c’est etre l’idiot du village…bref ,passons)     (Document 2)

2/La fois d’après (vendred23 septembre 2005)

le 27 septembre 2009,je lui demande de regagner le foyer conjugal par voie de huissier notaire…

le 28 septembre 2005 elle fait une demande au juge pour prendre ses affaires…

le 07 decembre 2005,représentée par son avocat  maitre sade (un noir,je précise je n’ai rien contre cette couleur!) elle fait une demande de divorce caprice…prétendant etre victime de manquements de ma part alors que c’était tout à fait le contraire!                                  Affaire 39.294

Le 12 decembre 2005 ,elle vient me vider la maison…elle a meme pris les poubelles! les serpillères à l’état sale! meme les articles de vaiselles elle les avait préparés précieusement dans ses sacs ,dans sa garde -robe!….je l’ai laissé faire,tellement c’est honteux d’intervenir auprès du huissier pour lui signifier à maintes fois qu’elle n’emmenne que ce qui est ses affaires!

Le comble ,c’est que cette femme n’a jamais eu de trousseau,elle n’avait rien apporté mis à part sa robe de mariage qu’elle a loué à Hammam-lif et qu’elle a rendu le lendemain matin de notre nuit de noce…si on peut encore l’ appeler  ainsi (j’y reviendrais ….)

,meme schema,sauf que là c’est ma femme qui coupe son téléphone et te demande de parler par sms! et t’empeche de voir ta fille .

Ca ne lui a pas suffit de couper tout les pont de communication,aucune information à propos de notre fille!
je laissait mon cabinet 3 fois par semaine pour aller voire ma fille,rien à faire ,elle la prive de me voir malgré que je donnait les clé de ma voiture au voisin ,rien à faire ….ma fille est prise en otage!
et elle sais bien que jamais je ne mettrais plus les pied chez eux compte tenu que sa mère est capable d’inventer encore une histoire tirée par les cheveux!
sincerement ,je ne cherchait plus à voir que ma fille,car les adultes peuvent etre en desaccord mais les enfants n’ont rien à faire là dedans!
La situation a duré trois mois comme ça, je me tapait 55 km aller 55km retour 3 fois par semaine sans voir ma fille alors qu’elle était à 20 m de moi!

l’humiliation comme ultime provocation:
après ces trois mois de tentatives infructueuses d’avoir des nouvelles de ma fille ou de la voir,et étant un jour sur place chez leur voisin lui demandant encore une fois son intervention pour que je puisse voir ma fille,l’ ouvrier(j)qui travaillait pour le compte de ma belle mere est venu me dire que “votre femme vous autorise de voir votre fille devant la porte de la ferme et bien sur vous me donnez les clés de votre voiture”
“enfin” j’ai dit  » mais attention devant la porte d’accord mais je n’entrerai pas!  »
je donne mes clé de voiture et je reste devant la porte pour qu’on me ramène ma fille pour la voir…
j’attendais un quart d’heure,rien encore….voila maintenant l’ouvrier qui s’amène pour me dire :”votre femme ne veux pas sortir la fille et vous demande de voir votre fille à l’interieur de la ferme devant la porte de la maison!
je brulais de voir ma fille,je n’en pouvais plus!
arrivé devant la porte de la maison: elle disait à l’ouvrier non je ne la sortirais pas!…
retenue sur retenue je n’en pouvais plus!
Cachée à l’interieur de la maison avec ma fille en otage je lui fit entendre
“quel modèle de bonne femme et de bonne mère,j’ai compris maintenant pourquoi tu t’es mariée avec moi,c’était pour racheter un honneur qu’aujourd’hui je me rends compte que tu ne meritait pas!et si je ne dit pas vrai sort de ta cachette pour me dire le contraire et jure le devant dieu!”
Elle n’étais pas sortie!Alors que l’ouvrier étais là et a assisté à toute la scène!
“tu ne va pas me retenir ma fille pour longtemps!”

sur le champs j’ai demandé à (j) de m’accompagner au poste de la garde nationale pour leur parler de ce qui vient de se passer,ce qu’il a bien fait,seulement le chef de bureau de la garde nationale nous a expliqué qu’il ne pouvait rien faire et que je devrais contacter le procureur de la république.

j’ai alors demandé à (j) de m’accompagner jusqu’au procureur pour lui témoigner de l’opposition obstinée de ma femme à me montrer ma fille ,il m’a expliqué qu’il ne pouvait pas et qu’il avait une famille à nourrir!

Je me suis alors rendu tout seul au procureur de la république pour qu’il intervienne et quel fut mon étonnement de l’entendre me répondre laconiquement avec le sourire aux levres:
“si vous ne vous entendez pas avec votre femme divorcez”
j’ai à ce moment là compris que ma belle mère était assez bien introduite aupres des instances de ce tribunal,de la garde nationale ….

le lendemain,je passe chez le juge de famille pour demander son appui pour que je puisse voir ma fille,elle m’a parlé d’un air des plus hautain et m’a répondu “pourquoi vous voulez voir votre fille ,elle est en danger!”
je lui répondis:” est-ce normal que ma fille soit privée de son père pour tout ce temps,alors qu’aussi de quel droit ma femme prends ma fille en otage et me prive de la voir

folle furieuse,elle m’a demandé de quitter son bureau me menaçant de me coller sur le dos une accusation d’atteinte à un magistrat!”
je lui répondis “collez moi ce que vous voulez sur le dos mais moi je veutx voir ma fille” à peine prononcé cette phrase ,le chargé d’enfance qui était assis à coté d’elle s’est levé de sa chaise pour me dire venez avec moi que je vous expli..que..
à la sortie du bureau du juge il me dit “tu veux briser ta vie ou quoi,tu ne peux demander la visite de ta fille qu’en cas de divorce,et à ce moment tu aura le droit de visite de ta fille les dimanches et jours feriés de 9h à 17h! autrement tu peux attendre pour longtemps!”
je suis rentré chez moi comme si un rouleau compresseur était passé sur mon corps! je n’avais le gout à rien ,meme pas pour travailler,tellement j’étais dégouté des réactions que je venais d’avoir et de la façon dont on gérait les interet d’un enfant désarmé face à une mère irresponsable voir mal intentionnée et perverse!

Le 05 janvier 2006,première séance de reconciliation,droit de visite..

Et à l’occasion de l’application de la lettre magique du droit de visite,ma femme n’hésitait pas à me  faire des piques des plus provocateurs,chaque fois que j’essayait de la ramener à la raison,du genre:

« t’as vu l’avocat c’est un noir,qu’en penses -tu?

je lui répondais »noir,jaune,vert ou transparent,ne veut rien dire pour moi,mais je pense que j’ai épousé une bent assl!

Le 05 janvier 2006 :elle dépose une plainte pour atteintes aux moeurs!!!!!Affaire pénale 62o36/3 (jugement 67.630 du 02/05/2007 !!! غيابي)

faux témoignages,alors qu’elle m’a fait subir le pire des humiliations et les abominations, (il fallait voir ses prétentions,lors de l’enquete au poste de police:l’extreme bassesse et hysterie! méritant de faire un sujet de thèse en psychologie),

vouloir préserver ma famille est devenu une faiblesse!

Ma soeur ainée intervient pour lui expliquer s’il ya un probleme autant que vous en parliez ensemble et non pas prendre la fuite comme ça!
je sors avec ma femme pour comprendre ce qui se passe,nous sommes allés loin de leur ferme et on a laissé notre fille chez la belle mère,c’était vers les environs de 15h et depuis le téléphone n’arretait pas de sonner ,sa mere l’appelait et elle ignorait ses appels,jusqu’à ce que vers 17h ma femme lève le téléphone pour entendre sa mère la traiter de tout les nom figurant dans le jargon du bas de la ceinture:ma femme n’en pouvait plus et fini par lui répondre: » mais je suis avec mon MARI pas mon copain! »
Je lui ai proposé de passer la nuit dans un hotel de la cité,elle a accepté!
Le lendemain on a récupéré notre fille de chez la belle mère et on est rentré chez nous! (11 fevrier 2006)
d’ailleurs nous sommes retournés au meme hotel trois jours après en compagnie de notre fille (2 ans 5 mois).

img202
Elle n’a rien ramené à la maison des affaires qu’elle a pris!

Il est à signaler,que malgré le calvaire que ma belle mere essayait de me faire vivre ,je n’ai jamais privé ma femme de sa mère ,bien au contraire c’était toujours moi qui essayait de l’emmener pour lui rendre visite.

Entre temps alors que j’étais au travail à mon cabinet,ma belle mère visitait presque régulierement(en se tapant 55 km à chaque fois ) ma femme pour lui repeter incessament qu’elle ne mene pas la vie qu’elle merite,que j’étais fauché (alors que mon travail me permettait de bien gagner ma vie,seulement on ne pouvait pas se passer de crédit pour se mettre à son compte et dieu sait combien nos équipement dentaires coutaient chers,le plus important c’est que j’aimais le metier que je fais et que j’accumule les compétences les une après les autres…bref)

jusqu’au jour où ma femme,suite à notre visite chez ses parents,me dit que sa mère lui avait dit:”si j’avais de l’argent ,je ne te laisserai plus vivre avec lui!” alors qu’il n’y avait pas quelques instants qu’elle me tapais sur l’épaule pour me remercier de lui avoir rendu visite avec sa fille et d’avoir ramené notre petite Linda.
Quelle hypocrisie! alors si c’est comme ça je ne mettrais plus les pieds chez vous(je te ramène jusqu’à la porte de votre ferme et je n’entrerais plus) et réciproquement!

ainsi fut fait durant presque 5 mois ,jusqu’à ce qu’un jour j’ai cru que ma belle mère aurait déja bien compris le message,j’ai dit à ma femme en blaguant “que penses tu qu’on ailles voir ta mère pour que je puisse redemander ta main! viens nous emmennerons un joli gateau avec nous!

nous sommes allés et une semaine après…


3/La fois  d’après (05 aout 2006), affaire 40.624

nous sommes partis moi et ma femme en compagnie de notre fille pour tunis faire les grandes courses au “géant”un grand magasin sur la route de bizerte…
a l’occasion de tels achats j’ai toujours fait comprendre à ma femme qu’on n’a pas à acheter les articles qui existent dans la superette du quartier…rien à faire ,elle ne fait toujours qu’à sa tete…a mon insu elle glisse des articles tout à fait inutiles…arrivé devant la caissière je m’en rend compte je lui demande alors gentiment de supprimer les articles en question ,elle eu le culot de rétorquer “pas devant la caissière…”. Je lui répondit “désolé de devoir le rappeler que ce n’est ni la première,ni la deuxieme ni la dixieme fois que je te demande de ne pas agir de la sorte!
la note était de 145,301 Dinars, il était 23h02mn 32…
en mettant les articles dans les sacs elle m’a dit tu va voir!devant notre fille et la caissière…je me suis retenu jusqu’à la voiture.

Une fois dans la voiture,je lui demande: » qu’est ce que cela veut dire tu va voir? …qu’est ce que je t’ai demandé à part de respecter notre accord sur les achats…et puis c’est quoi ce language de basse gamme qu’est ce que tu va me montrer!? »
elle l’a répeté encore une fois!

notre fille était dans le siège arrière ,je me retiens contre ses provocations je lui demande de ne plus dire un mot de plus!
Alors qu’on était sur la route elle a ouvert la porte de la voiture et voulait descendre…comme ça sur l’ autoroute desertique  (à la sortie de « geant » en diection de tunis ) à 23h du soir!
face à cette réaction demesurée je lui dit “maintenant tu sais quoi,tu va te taire jusqu’à ce qu’on arrive à nabeul,tu va passer quelques jour chez votre mère pour qu’elle complète ton éducation,que tu sache te comporter vis à vis de ton mari et de ton couple ,je ne peux tolerer de telles manières!
23h50 nous étions au péage,

Arrivé à nabeul ,je lui demande de prendre quelques affaires à elles et à notre fille pour que je la dépose à soliman chez sa mère ,elle n’a pas voulu prendre ses affaires,je lui dit tant pis,ses yeux étaient plein de haine au point que je crois qu’elle est capable du pire!

j’ai demandé à ma soeur de nous accompagner pour la ramener chez elle…
compte tenu que ma chère épouse se permettait tout les mensonges du monde qu’elle fait gober à tout le monde avec les pleurs et l’air innocent (elle a prétendu une fois que je la battait chose qui n’a jamais eu lieu !) avant de la ramener chez elle je suis passé chez un docteur de la région et qui était une connaissance à nous deux pour lui dire que j’ai un probleme serieux avec ma femme et que je veux qu’elle puisse se faire examiner chez vous si elle le veux ,car je sais de quoi elle est capable d’inventer! …

elle n’a pas voulu se faire examiner! Je la ramène alors chez elle en compagnie de notre pauvre fille!
Trois jour après je l’appelle au téléphone à maintes reprise elle ne réponds pas!
je lui envois un message pour lui dire”M,je pense que tu as pris assez de temps pour réviser ton comportement vis à vis de ton mari et de ton couple ,si c’est le cas je viens te chercher!”
Aucune réponse! c’était le 23.aout 2006 comme en témoigne son écriture!

23.aout 2006 message lui demandant si elle a révisé son comportement!

j’envoie un huissier pour lui signifier qu’elle est en abandon de foyer conjugal…et un chèque biat par l’intermédiaire de notre ami le médecin de soliman,elle répond par voie de huissier pour dire que je l’ai emmené chez ses parent pour se dérober des dépenses familiales!(la note de géant, ce soir là, était de 145 dinars 301 millimes!) et que je ne devrais plus la déranger dorénavant!

LA bassesse  et le mensonge manifeste qui devient l’alibi miracle de toutes les tunisiennes,prétendez la misère,prétendez que votre mari vous bat et on vous croira!:

Le 26.08.2006,elle porte plainte pour nafqa(Affaire 90.99 tribunal de nabeul) demandant pas moins de 300 dinars pour elle et 200 dinars pour ma fille,alors que je suppose que la retraite de son père ne dépassait guère les 200 dinars !

26 aout 2006 affaire nafqa!9099 (1)

26 aout 2006 affaire nafqa!9099 (2)

Et comme d’habitude m’empeche de voir ma fille!

mon avocat me propose de demander le divorce comme seul moyen qui me permette de voir ma fille (aberrant comme code du statut personnel…voire une honte!) on pousse les gens à demander le divorce pour voir ses enfants! quoi de plus aberrant!ça n’a jamais figuré dans aucune lois ! et cela dure des années!

Dans la perspective de me laisser voir ma fille,mon avocat et sans que j’en prenne connaissance préalable,dépose une demande de divorce pour tort le07 septembre 2006

Elle continue à m’empecher de voir ma fille ,meme à son jour d’anniversaire le14 septembre 2006 ,à l’occasion de ses 3 ans où je me suis déplacé à soliman(il était 17h) pour  lui  apporter plein de cadeaux et lui souhaiter bon anniversaire….je suis rentré chez moi sans voir ma fille et laissant mes cadeaux chez l’ouvrier!

anniversaire de ma fille sans son père..3 ans

L'inhumaine!

De sa propre écriture!

(elle a certes pris tout les dossiers des affaires anterieures…mais elle a eu la bétise d’oublier celui là….comme d’autres petit indices qui ne pourrons que lui échapper …voilà des années qu’elle me harcelait…aujourd’hui j’ai tout compris…il n ya pas de crime complet la fine stratège….et ce qu’elle as comme crime ignoble contre moi et ma fille ,mérite de pousser l’investigation jusqu’à l‘expertise graphologique! )

C’est le message que j’ai envoyé sur son portable pour ma fille à l’occasion de son anniversaire (à droite),et sa moquerie 4 jours plus tard fière de ne pas me laisser voire ma fille!(à gauche).

SURTOUT RESTEZ AVEUGLE

MADAME LE JUGE!

imaginez durant toute cette periode elle me disait contacte moi par Sms vous imaginez! et quand je l’apelle tard le soir pour qu’on puisse se parler des motifs de sa conduite irresponsable  et la raisonner la réponse était:les gens dorment il faut respecter les gens! il n’y avait qu’elle et sa mère et ma fille à la maison…sans commentaire!

Le 04 octobre 2006 ,j’obtiens le fameux droit de visite(grande aberration juridique! car c’est plutot un devoir et non un droit:arettons de prendre les enfants pour un gateau qu’on partage!)chaque dimanche et jours fériés de 9h à 17h .


il m’est arrivé de lui rappeler que son abandon du foyer s’est tellement prolongé ,

elle me dit: » je sais que tu ne peux pas rester sans femme »

je lui réponds « alors,tu sais que le mariage est une prémunition contre les dérives! » ,

elle me dit « va avec qui tu veux »

sans commentaires!

IMG_0281

marianne ben fadhel toute contente

….une vraie ambiance de

divorce…et regardez la tete de ma

fille…à qui elle a arraché le sourire

en la privant de son père!

IMG_0286

IMG_0273

manel ben fadhel qui raffole de ne pas répondre ni au téléphone ni donner des nouvelles de ma fille et déguster ma colère et mon mécontentement que je ne pouvais m’empecher de lui exprimer contre ses bassesses , à travers le seule mode de communication qu’elle exigeait :les messages!

messages qu’elle notais par la suite avec le plus grand soin à la recherche d’une faute ! son stratagème maléfique est desormais des plus clair! comment peut on qualifier une femme impolie en faute totale vis à vis de son mari et qui continue de gaffer en prenant une enfant comme outil de chantage et la couper de son père ,au lieu de reconnaitre ses torts et resoudre ses problèmes conjugaux dont elle a été toujours l’initiatrice….ça se voit sa volonté de sauver son couple et ça se confirme encore plus par l’extreme joie de sa mère qui encourageait cette dérive !

aucun téléphone avec ma fille,Elle te demande de communiquer par sms pour te sortir encore une fois de tes gonds et  pointer ta colère  du doigt!!

Rédigé en sa propre écriture! Voila le niveau culturel dont parlais son avocat! dites plutot l’inculture l’irresponsabilité et l’immoralité  meme !

Face à tel stratagème pernicieux dont on ne devrais jamais s’attendre d’une femme sensée etre saine  mentalement ,et qu’il est difficile dans l’immédiat de s’en rendre compte ,on ne peut rester que démuni!

aujourd’hui le juge doit savoir accorder toute l’attention à la subtilité de son stratagème malicieux!

Ensuite j’ai contacté les affaires sociales pour qu’ils puissent la contacter pour qu’elle arette cette mascarade,elle fuyait toujours le médiateur,monsieur hbib SAidi,et le jour “J ” où il fallait que le médiateur nous rencontre face à face,elle n’a pas voulu le voir et toute en pleur m’a appelé au téléphone et m’a dit stp viens et emmene moi trés loin de la ferme et stp viens par la porte de derrière pas devant la senia!
ce que je fit,elle est sortie avec ses habits maison!
Nous sommes allé loin,mais pas à sousse comme elle l’a demandé,mais plutot dans une région de campagne où la nature était belle et montagneuse.arrivé à un village j’ai demandé si on pouvait trouver un cheval pour aller au sommet de la montagne,un jeune homme trés agréable et comme vous connaissez l’hospitalité rurale nous a conduit au sommet de la montagne ,ma femme à cheval et nous deux à pied.La vue était magnifique,le vent dans les cheveux,le calme absolu!alors nous avons discuté et décidé de reprendre notre fille et rentrer chez nous (12 novembre 2006)

P1120008
P1130047

De retour chez nous le médiateur social m’a contacté ,effrayé ,me demandait si tout allait bien pour nous deux,car il a été contacté par ma belle mère qui le menaçait disant que j’allais jeter ma femme à l’oued vous imaginez!
le lendemain kif kif .

Ma femme m’explique le comportement de sa mère et m’avance la thèse que voyait sa mère,c’est que ma femme souffrait d’un syndrome de stockhom! et qu’elle lui disait qu’un jour je vais la jeter à l’oued! d’où elle a cherché ça je me demande?
Pendant cette periode passée a soliman ,ma femme s’était inscrite dans une école d’informatique qui n’était pas cotée (diplome non reconnu),je lui ai alors proposé les service d’une école de renommée dans ma ville detenue par des amis à moi.Nous avons consulté ensemble les branches offertes ,nous avons opté pour la conception de sites web qui englobait plein de qualification, présentait plusieurs perspectives d’avenir et surtout que c’est créatif et pouvant faire l’objet d’un job à domicile.

Je lui ai payé tout les frais,pourtant j’était dans une crise financière suite à ces perturbations conjuguale annuelles,je m’en souciait pas,je me dit souvent je peux redresser la barre,le plus important à mes yeux c’était voir ma famille unies et épanouie,que ma femme puisse s’envoler de ses propres ailes au lieu d’etre toujours le téléphone à l’oreille avec sa mère qui n’arette pas d’etre derrière nous…

J’ai pas épargné d’effort pour lui mettre toutes les conditions,meme si c’était à mes dépens.

Ma mère lui venait aussi en aide en la dispensant très souvent de me faire à manger pour qu’elle se vaques à ses études.

(alors qu’un jour de ramadan,ma mère était au lit ,ne bougeait pas un membre,n’avait rien à manger,ma femme me prépare une table longue comme tout avec toute sorte de mets et toute contente,alors que ma mère ,au rez de chaussée ,souffrante,n’avait rien à manger! je lui dit qu’est-ce que je vais t’apprendre encore! sa réponse fut ,mais pourquoi tu te faches! sans commentaire!)

Elle a réussie sa première année avec plus de 16 de moyenne.

4/et puis un jour à l’approche de l’aid comme d’habitude….la fois d’après (14 novembre 2007)

Mon travail de dentiste est trop exigeant en patience et minutie ,cela m’arrive souvent de rentrer sans trouver de quoi manger,mis à part le gaspillage que je n’arrivait pas à en dissuader à ma femme (si tu lui apporte un kilo de viande ,elle le prépare le meme jour!) .

Et un jour,je rentre du travail à bout de force , il n y avait rien à manger ,la maison négligée comme tout,ma fille aussi…je lui dit: »stp pourquoi je travaille si dur et comment pourrais -je continuer à le faire si tu ne me donne pas la possibilité de récuperer chez moi!je sors sans dire un mot de plus! et quelle était sa réaction ,elle me claque la porte au dos ,fracassant ses vitres!

Face à ce geste des plus inacceptable ,j’invite le huissier notaire pour le faire constater.

le lendemain, j’avais besoin d’installer ma camera buccale au cabinet,et le seul driver dont je disposait était sur mon ordinateur portable que je lui pretais pour étudier.Je lui demande si elle pouvait s’en passer pour deux jours..

4/ le 14 novembre 2007,je rentre chez moi ,elle n’y était pas ni elle ni ma fille,ne réponds pas au téléphone…

le 17 novembre 2007 je l’invite à rejoindre le foyer conjugal ainsi que ma fille! aucune réponse jusqu’à ce jour!,c’est l’ouvrier de sa mère qui recoit l’huissier et accuse reception du document!

Encore,elle inscrit ma fille dans une maternelle à soliman,et elle ,elle faisait la navette chaque jour soliman-Nabeul ,étudier là où je lui payait ses études et en meme temps m’empeche de voir ma fille….change son n° de téléphone ….je la contacte à l’école pas moyen de la raisonner…et faisant comme rien n’était…

j’en avait vraiment marre du comportement de ma femme qui n’avait aucune conscience de ses actes irresponsables ,égoistes et où cela devient clair qu’elle joue de tout ce qui est sacré dans un lien de mariage ne serais-ce que notre fille qu’elle fait tout pour m’en priver….

je ne demande pas le divorce mais je demande la garde de ma fille (affaire 42.917) et que ma femme puisse la voir 24h/24h 7j/7j  :j’en avait marre des enlevements répétés que subit ma fille chaque année pour un oui ,pour un non….et qu’on joue de façon aussi inhumaine de la vie de cet enfant!

QUE POUVEZ VOUS FAIRE DANS

UNE TELLE SITUATION ,VOUS

QUI VOUS FELICITEZ DE CE

CODE DU STATUT PERSONNEL

DES PLUS IDIOTS !

Je l’invite à prendre un café à coté de son école,pour qu’elle arette ces agissement irresponsable…ce n’était point une discussion…mais c’était tout pour te faire sortir de tes gonds! :

je lui signifie que c’est irresponsable de sa part de negliger son foyer, de perturber ainsi la scolarité de linda et qu’elle la coupe de moi.  sa réponse fut: »mais linda tu peux la voir quand tu veux! » alors qu’elle sais que ce n’est pas vrai et qu’elle n’arette pas de la couper de moi à chaque fois que je me déplace pour…je quitte la table fou de rage!

Elle faisait comme bon lui semblait  en faisant fi de mes droits de père et des droits de mon enfant! sachant bien que je n’exposerais jamais ma fille à une quelconque scène de bras de fer….

Je fini par demander au juge de famille,une autorisation de prendre  ma fille chez moi le jour de l’aid…il n’ y avait pas un moyen plus civique pour ramener ma fille à la maison sans l’exposer à une quelconque scène comme l’aurait fait un autre père dénué de conscience des besoins de l’enfant et de la délicatesse de son age.

D’ailleurs cette autorisation n’est

rien d’autre qu’une

reconnaissance irréfutable de

l’aval du juge de famille au

phénomène de kidnapping opéré

par la mère :sur quel fondement

légal ,je me demande!!!


A la réception de ma fille,le jour de l’aid,je demande encore une fois à ma femme de rejoindre le foyer conjugal et que notre fille passe cet aid entre ses deux parents…rien à faire…je rentre seul avec ma fille et un certain abdessatar (Le proprietaire du local qu’on a loué pour notre mariage) qui a assissté à tout ses dérapages et au fait qu’elle refuse de me présenter ma fille qu’après intervention d’un intermédiaire comme si j’étais un danger pour ma fille ,moi le père de tout les enfants!

quel affront aussi immoral peut on faire à

un père! oui c’est ça les kidnapping

légalisés au nom des droits de la femme –

plutot l’infame- et au diable les droits de

l’enfants! c’est ce qui sévit en TUNISIE !

Ma fille passe le jour de l’aid chez moi ,je ne la ramène pas bien-sûr sachant que je ne peux plus exposer ma fille aux caprices de sa mère qui néglige au grand jour ses obligations conjugales,néglige les interets de ma fille .ma fille qu’elle prive de son père,la mettant sous les mains de la belle-mère ,alors qu’elle faisait la navette pour étudier à nabeul

….elle ne s’en occupait pas et elle

me prive de s’en occuper…pour

le bon dieu où avez vous jamais

vu ça !

L’extreme culot:

Le deuxième soir de l’aid ,ma femme vient dans la grande fourgonette de la police,accompagnée de ce abdessatar (qui a semblé oublier ce que c’est etre père!).

Un policier me signifie qu’il vient prendre ma fille que ma femme m’accuse de l’avoir enlevée!

je lui pose une simple question: » Mr le policier,vos enfants gitent où? chez vous ou chez votre belle-mère? « 

Il a répondu: « chez moi bien sur! « 

Je lui pose la question: » et vous voyez bien que ma fille gite aussi dans mon foyer conjugal,la question qui se pose,que fait ma femme dans une fourgonette de police,que fait elle dehors? moi qui n’a jamais passé une nuit en dehors de mon foyer conjugal,je l’invite encore une fois à rejoindre le foyer conjugal et d’aretter ses mascarades ! »

IL me répondit : » vous pouvez répéter tout cela au poste de police? »

Je réponds: » parfaitement,et je suis à votre entière disposition! »

La police a tout enregistré dans son registre d’intervention,

dans le couloir de ce poste j’ai reçu plein de menaces de la part de policier qui se  faisait de l’autorité ,meme abdessatar a pris position avec eux,jusqu’à ce jour je me demande pourquoi?et ma femme  a refusé de rejoindre le foyer conjugal!

Il n’on pu que prendre l’asphalte pour retourner de là d’où ils venaient!

Je réintègre ma fille à sa maternelle du quartier…et là j’ai du donner des consignes pour que ma femme puisse voir ma fille comme elle le veux et que j’en sois averti,pour qu’elle ne perturbe pas de nouveau la scolarité de ma fille en la kidnappant encore une fois!

Ne supportant pas de voir un enfant loin de ses parents,surtout pas ma fille,je téléphone à ma femme pour lui passer linda…ma fille toute contente,n’a eu le droit que d’écouter sa mère lui dire « prépare tes affaires tu va retourner chez grand-mère! « ,je prend le téléphone pour lui demander qu’elle se comporte en vrai mère et qu’elle soit rassurante pour notre enfant au lieu de continuer à lui infliger de l’anxiété » sa réponse n’étais que des menaces hystériques!

Hystériques oui,mais je me rend compte que la juge de famille a été au diapason de son hystérie où ma femme m’a présenté comme un diable,prétendant que ma fille vivait la terreur chez moi! qui croirait tout ça !meme un idiot de la rue ne le goberait pas! la juge de famille avait devant elle tout les éléments qui prouvent le contraire ,que cette femme est en total tort des plus inadmissibles meme! Elle a ordonné de me confisquer ma fille!

A suivre….

Propulsé par WordPress.com.