Sauverlinda's Blog

juin 26, 2012

هل تحتاج الى تدليك…..’ رسالتى الى كل سفيه و سفيهة….

كفى تسترا سيد الوزير على المجرمين أطالب أن تكف مماطلتك فى فتح التحقيقات ولا زلت متمسكا بفتح تحقيق و مواجهة القاضية المجرمة أمال العتروس و كل من اشتكيتهم لديكم من القضاة الفاسدين الذين عيتنهم رؤساء محاكم أى كل من الفاسد المجرم داود الزنتانى على رأس محكمة قرمبالية و الفاسدة ثريا الجازى على رأس محكمة نابل …فمماطلتكم ليس من شأنها الا أن تخدم هؤلاء المجرمين لتنظيم بيتهم الداخلى ….كما أعيد تحميلكم مسؤولياتكم فى عدم انجادى مما سلطه هؤلاء المجرمين على و على ابنتى و أنتم تعرفون أن حكم الاعدام هو جزاء كل من أقدم على الامتناع المحضور عن نجدة أى شخص ان تسبب عدم نجدتكم له فى موته و أنا وقع اعدامى ماديا و معنويا تحت يد هؤلاء المجرمين …..فهل تريد أن ينزل الشعب فيك حكم الاعدام و جريمتك مكتملة الأركان؟ قلت لن تنصب المشانق لأحد فليس لك أن تتشدق بذلك فالمجلة الجزائية وحدها من ستحكم على أداء هؤلاء و على من يقف وراء عدم مسائلتهم و على أداءك على حد السواء……الامضاء الدكتور محمود الهمندى ضحية فسادكم….الحى الميت الذى لن يتنازل على مقاضاة كل فاسديكم و ان علت رتبهم و المنظومات السرية التابعين لها والتى هى خارجة عن كل شرعية و المستهدفة لسيادة القرار الوطنى…..افتحوا ملفات التحقيق أطلب مواجهة هؤلاء القذرين فردا فردا بما فيهم الشلاكة بشير التكارى عاهرة قصر بن على الذى امتنع عن نجدتى من فساد هؤلاء ووضعنى فى حلبتهم ليستغلوا نفوذهم و شذوذهم كيفما شاءوا للقيام بقطع رحم منظم و ايداع ابنتى لدى قحبة صرفة ليس لها من الانسانية أو الأمومة شى….فان كنتم حرصين حقا على الأعراض خلصوا ابنتى من أيدى تلك الفاسقة المجرمة فمنذ أمد لم يعد بمكان أن اضع ستر هذه الجريمة القذرة فوق رفاهية ابنتى و مستقبلها التربوى فمن ارتضى لنفسه الدياثة فليس له أن يفرضها على الغير ….منال بن فضل مجرمة و قحبة أطلب مساءلتها و أن تواجه أفعالها الاجرامية ….اقطعوا رأسى ان كنت تجنيت عليها أو على أحد ممن مكنوها من جرمها الشنيع فى حق زوجها و ابنتها

février 18, 2012

A l’attention de Monsieur Le Président du Syndicat des Médecins Dentistes de libre pratique de Tunisie.

Dr. Mahmoud Hmandi                                                      Nabeul le 10 février 2012

Médecin dentiste (N.o : 1272)

Avenue hedi chaker

8000-Nabeul.

Tél : 22.35.67.82

 

 

 

A l’attention de Monsieur Le Président du Syndicat des Médecins  Dentistes de libre pratique de Tunisie.

 

 

Objet : Demande d’intervention urgente auprès du ministre de la justice, au nom de notre corps de profession, pour lever une injustice.

 

Pièces jointes :

1/ Lettre au président du conseil de l’ordre des avocats de Tunisie.

2/ Ma dernière demande de rappel  présentée à Monsieur le ministre de la justice suite à l’abstention délictueuse de notre justice face au crime organisé.

 

 

 

Cher président,

Permettez-moi de m’adresser à vous, et par votre biais, si vous le daignez bien, à tout mes confrères et consœurs, et ce  comme ultime recours face à une situation des plus intenables pour solliciter votre urgente intervention.

 

Tenant compte des pièces jointes, j’appelle à votre soutien confraternel contre l’atteinte qu’ont subi, tous mes droits paternels, civiques, politiques, sociaux, économiques suite à un crime organisé et crapuleux à mon encontre dont j’ai subi injustement les foudres ainsi que tous les membres de ma famille et plus précisément ma mère âgée de 75 ans dont j’étais le principal soutien.

Tout cela sans aucun égard à la respectabilité de notre profession  ou à l’ampleur des dégâts inestimables que pourrait déclencher une privation de liberté pour 9 mois  d’emprisonnement illégal et criminel  sur les engagements professionnels et économiques d’un médecin dentiste exerçant dans le privé et n’ayant jamais eu de sa vie un quelconque incident avec une quelconque instance.

 

La question qui se pose et à laquelle personne n’a voulu se montrer pour lui donner une réponse ou déclencher une enquête judiciaire en bonne et due forme et prendre les mesures qui s’imposent :

 

  Quelle loi aurais-je transgressé pour foudroyer ma vie par un emprisonnement de 9 mois ?

 

Celle qui me donne non seulement le droit, mais le devoir de défendre les droits de ma fille ?

 

D’avoir fait preuve de  tant d’années  de réserve comme le suppose toute relation conjugale et la préservation de l’honneur de ma famille et de ma fille ?

 

D’avoir dénoncé un crime organisé face aux portes blindées du ministère de la justice qui assurait l’impunité aux criminels du milieu de la justice et de la protection de l’enfance : plaintes dont la dernière datait du 12 septembre 2009, comme les autres restée sans réponse ?

 

Depuis le 13 janvier 2009, j’ai du signaler  au délégué de protection de l’enfance la tentative d’aliénation parentale qui était  manifeste sur ma fille par sa mère et sa grand-mère.

L’aliénation parentale consiste en une prise en otage  d’enfant: non présentation d’enfant multiples  & inceste psychologique : dénigrement de l’autre parent.

Au lieu de protéger ma fille contre la délinquance parentale de sa mère, ils ont utilisé ma fille  de la façon la plus sordide et ils l’ont installée dans  le danger même contre lequel il devaient la protéger … jusqu’à ce jour je n’ai aucune idée de ce qu’est devenue ma fille ni pu la prendre dans mes bras, il ne m’en reste que les photos et demain il fera deux ans jours pour jour que je me trouve pernicieusement dans l’impossibilité totale de me continuer avec ma fille. Bref le danger même contre lequel j’ai prévenu la protection de l’enfance : où est  l’intérêt  supérieur de l’enfant quand on l’ampute de sa moitié génitrice et psychologique qu’il aimait et qu’elle aimait et dont elle a fort besoin ? il ne se fait aucun doute aujourd’hui que notre institution de la protection de l’enfance est en elle-même le vrai danger pour l’enfance .Ses ravages dans plusieurs ménages confortent aujourd’hui la thèse qu’elle est un réel condamnateur de l’enfance par l’ampleur de la corruption qui y sévit et leur méthodes dénotant d’une aberrante incompétence frôlant l’escroquerie organisée , fonctionnant de façon sectaire et sur laquelle il est urgent de mener une enquête sérieuse ! Pour l’intérêt de qui roule cette institution ?

 

Aurais-je transgressé la loi pour avoir exercé mon droit le plus légitime contre un terrorisme d’état où je fut entrainé dans un tourbillon juridique malgré moi où une femme a couru pour un tribunal clientéliste pour s’octroyer des avantages illicites au dépens des contribuables à travers la caisse de pension alimentaire, par le racolage des avocats ,l’instrumentalisation de notre petite fille et la corruption des juges et d’autres agents de la machine judiciaire ?

Aurais-je transgressé la loi en  dénonçant  un crime sordide en ne disant que la vérité, toute la vérité et rien que la vérité et où il n’était plus possible de placer un quelconque honneur factice d’une femme d’une escroquerie inégalée, au-dessus de l’intérêt d’une enfant qu’on a réduit à un objet et fait perdre criminellement tous ses repères ?

 

Pire encore, le même milieu judiciaire a gardé sa même ligne de conduite après le 14 janvier 2011 et ont usé de leur corruption encore une fois pour me faire taire afin d’assurer de nouveau leur impunité, réarranger leur maison intérieure pour me couper toute issue à une quelconque justice qui les mettrait face à leurs actes criminels.

Encore du temps qui court depuis le 20 mai 2011, date à laquelle j’ai présenté ma dernière plainte pour corruption judiciaire et terrorisme d’état usant d’abus de pouvoir.

Les éléments de preuve  présentées ne pouvaient prêter à aucune confusion sur la mauvaise foi des acteurs et explicitaient sans équivoque la profonde « escroquerie » judiciaire. Face à la gravité et à l’urgence de la demande d’intervention, personne n’a donné suite à ma demande d’ouverture d’enquête à l’encontre de ces criminels qui ont foudroyé ma vie et celle de ma fille.

 

Monsieur le Président du Syndicat,

 

Bien que le bénéfice du doute, face à ce silence de notre milieu judiciaire contre le crime organisé et perpétré par ses agents, ne peut que clairement  être à mon avantage, je n’ai pu jusqu’à ce jour obtenir l’ouverture d’une quelconque enquête dans ce sens et j’en arrive à l’exaspération qui  me fait solliciter votre concours et celui de tout notre corps de profession pour que le ministère de la justice assume ses responsabilités et ses devoirs.

Encore une fois le ministère de la justice fait preuve de non-assistance à personne en danger et laissé pour son sort un citoyen face à une hémorragie de justice  clientéliste qui a déjà mis sa vie et tous ses droits, sans exception, en bouillie et tout cela comme conséquence à l’abstention délictueuse de l’ex-ministre de la justice (Béchir Tekkari).

En effet, Béchir Tekkari, au lieu d’ordonner d’ouvrir une enquête suite à ma plainte que je lui ai adressée( ainsi qu’au procureur de la république de Grombalia le 12 septembre 2009 ) il a couvert les criminels et m’a livré à un vrai lynchage judiciaire où les criminels s’étaient livrés à une attitude de vengeance qui ne faisait que confirmer davantage qu’ils prenaient nos tribunaux pour des écuries ,où leur  justice reposait sur des lois non écrites en vraie mafia inversant les vérités et même proférant des provocations et des  menaces directes ou par personne interposée ,bref des méthodes de barbouzes …Les documents de preuve présenté parlent d’eux même !

Pourquoi devrais-je avoir peur de ces criminels plutôt que d’exiger qu’ils s’appliquent à répondre de leurs actes contraires au respect des lois?

 Ce lynchage judiciaire met de facto la Tunisie dans un manquement des plus graves à ses obligations de part, la claire infraction à l’article 13 du pacte international de la lutte contre la torture ratifié par la Tunisie et qui stipule l’ouverture d’une enquête dans les plus brefs délais par une instance intègre et la protection du plaignant que je fus.

 Incarcérations arbitraire et procès dénué de tout respect de la légalité criminalisant une défense des plus légitimes de son enfant face à une personne malhonnête aux mœurs totalement délinquantes et usant d’une corruption judiciaire pour théâtraliser  une victimisation de très basse classe ! Ce qui se continue   par le même  élan jusqu’à ce jour. 

 

Monsieur le Président du Syndicat,

 

La situation actuelle est des plus intenable, le tribunal d’appel de Nabeul a joué de tout pour m’infliger encore une fois une peine de prison en toute illégalité suite à ma plainte que j’avais envoyée à Monsieur Beji Caïd essebsi (le 04 mars 2011) et ceci pour me faire taire, et bien que je suis parvenu à remonter leur décision de justice à la cours de cassation, ils n’ont ni  donné une suite favorable à ma demande d’interruption de l’exécution du  jugement prononcé  frauduleusement par un 09 mars 2011(alors que j’avais une audience prévue pour le 25 avril (date de la journée mondiale contre l’aliénation parentale sur laquelle j’ai attiré l’attention du juge pour expliquer  la véracité de ma légitime défense pour ma fille)  ni assuré mon arrestation !

 

Depuis que j’ai appris ce jugement  (le 16 avril 2011) alors que je me préparais pour une audience le 25 avril, je vis dans la torture psychologique d’une prison à ciel ouvert comme une épée de Damoclès  : je ne peux ni entrer à mon cabinet pour gagner ma vie (veuillez prendre note de mon chiffre d’affaire au début de mon calvaire et mon chiffre suite à mon incarceration,pas besoin d’en dire plus long ! à peine j’arrive à un argent de poche !) et nourrir ma mère qui est à l’apogée de toutes les souffrance de part cet état des chose, ni me présenter pour voir ma fille qu’on avait ouvertement  converti en un appat pour  m’attirer les foudres :

Qu’y a-t-il de plus pernicieux et de plus pervers pour couper une fille de son père ?

 

En attente de votre intervention que je ne douterais pas qu’elle soit  proportionnellement  énergique face à cette injustice foudroyante sur les droit d’un confrère exerçant dans le privé et aux multiples engagements financiers dont l’incarcération a failli le mettre au bord de la faillite ,de la perte de la maison maternelle qui faisait l’objet d’une garantie bancaire dont la conséquence serait la mise à la rue par la fin de ses jours d’une mère âgée de 75 ans et de trouver quatre sœurs déchues de leurs droit à leurs maison d’enfance,tout cela pour une justice corrompue et clientéliste pour une femme qui a bafoué tous les codes moraux prenant le mariage ,son enfant et même le crime pour un jeu ,dans une stratégie des plus diabolique.

 

Je vous informe par la même occasion que je n’ai pas sollicité notre syndicat comme j’ai eu par le temps une litige non résolue par son secrétaire général Dr Adel ben Smida, suite à la tenue frauduleuse du renouvellement du bureau régional de Nabeul –Zaghouan  dont je faisais partie.

Fraude dont mon confrère Dr. Laribi était l’artisan ce confrère  qui n’étais jamais au diapason de défendre les intérêts d’ un quelconque confrère qui n’était pas de son cercle , ce qui est contraire même au sens d’existence de notre syndicat qui fait que tout confrère a le droit à la défense de ses droits légitimes sans une ségrégation aucune. Au-delà de l’indignation face à de tels dérapages de notre syndicat restés sans réponse, je suis resté à cet amer souvenir, et convaincu de la totale apathie d’un syndicat qui a dévié de sa vocation et ce n’est qu’hier en contactant notre conseil de l’ordre que j’apprends que notre syndicat a repris sa vigueur et sa vraie vocation.

 

Je ne peux en même temps que saluer le traitement que notre conseil de l’ordre a accordé à ma mère, qui était désarmée de son principal soutien familial que j’étais, le temps de mon incarcération  et ce en absence d’éléments sur ce qui entourait l’injustice et le crime parfait et sordide qui s’opérait sur tout  mes droits  confondus.

 

 

Avec mes remerciements réitérés pour l’attention que vous voudriez bien accorder à ma demande de secours, veuillez agréer, Monsieur le président du syndicat, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

 

 

 

P.S. :

Je porte à votre information et à celle des confrères et consœurs qu’un sit-in est prévu pour demain ce samedi 11 février 2012  et ce à partir de 11h avec des personnes qui sont dans un cas similaire de judiciarisation disproportionnée et corrompue portant atteinte de façon ravageuse au droit de leur enfants à une protection .Chaque enfant a besoin de ses deux parents et c’est le fond même de l’intérêts supérieur de l’enfant et de la nécessité de la protection de ses droits par la société contre toutes les dérives que ce soit le rapt parental ou l’aliénation parentale.

Je serais très reconnaissant que vous soyez parmi les présents dans un acte solidaire des causes justes notamment celles qui ont trait à  l’enfance et à ses droits à la protection par la société civile face à tout dérapage.

 

Dr. Mahmoud Hmandi

 

                                                             

janvier 15, 2012

TUNISIAN GOVERNMENT : TRUTH, BASED ON FACTS, IS THE ONLY DEFENSE !


 

 

Everyone have the right to divorce ,but none has the right to abuse of children physically and emotionally to destroy the other caring parent that he loves ,and do” a business charity “with a innocent child who needs his both parents and protection too!

CLEAN- UP THOSE child abusers,those PERVERTED, CORRUPTED AND CRIMINAL JUDGES, LAWYERS AND EXPERTS

,

SIMPLY please : DO YOUR JOB!

NOT THE DIRTY ONE

AS UNDER BEN ALI !

.

Jewish, Christians, Muslims, all over the world, you were betrayed since many years by the false jewish-false Christians-and recently false Muslims alliance implanted in all our governments ,taking in hostage our lives according a new world order of well orchestrated imposture.

The very dangerous thing you can have in your lives, is to be betrayed by those in whom you put a trust ,a spell.

I was betrayed by a perverted wife ,my daughter was betrayed by a perverted mother. Both ,me and my daughter ,betrayed by a perverted and corrupted government under Ben Ali presidency.

On 7 December 2002 I was married with a  woman, that I realise now that she’s nothing but an empty shell, …lying is her best sport ,betray  is her official religion (she lives upon the corpse of her victims putting herself in the same time as a victim to profit from her next one).

Have you ever met such person on your way?

A wife who betrayed her husband, her daughter and took her as an hostage ,to use her in the way of a real “charity business” ,putting all kind of lies around me as if I was a devil in person, with the help of influent and perverted persons :

false witnesses ,corrupted lawyers, corrupted judges, a real criminals with no limit!

I never known in my quite life the way of the police office or any tribunal before marrying that woman who put a daughter and father in a real hurricane of damaging trials based on perfect lies and illegal procedures, no facts, no confrontation!

Three years of  fight against the corrupted machine who took illegally  my daughter in hostage and applied on her the child abuse so called parental alienation syndrome ,a psychological incest damaging the image of  a loving and loved  parent before the kidnapping of my child while I was working  in my dental office.

I known the jail for asking protection of my daughter and for asking to investigate about the facts of  evident customer justice ,that no one  gave any answer .thousand document of my claims are still in my possession but no one answer ,even the minister of justice!

The last way I had, is to make known that organised  crime on a Blog  that I called “www.sauverlinda.wordpress.com” that means :save Linda (Linda is the name of my daughter).

More over crime, my blog was infiltrated and several posts were suppressed .

It was clear that the post suppressed can only serves those criminals in the way to give my blog an appearance of  “dirt family story” while I was supposed to notice all what was strictly in relation of the psychological abuse on my child even if it was difficult ,but there were no way to stay silent on an organised crime upon which no one opened any investigation or made opportunity to make those corrupted and criminal actors face their act in front of me, with all the documents proving all their criminal facts .

My daughter was kidnapped by her mother since 22 October 2008 and the corrupted judges putted me in jail (on 12 February 2010, for 9 months upon false trials, in the same corrupted tribunal that I asked to investigate about!)

In detail: Kidnapping my child (3 months) and attempt to a judge via internet (6 months) .

After my release, I tried to see my daughter, no door was opened, and it was legally noticed.

I am cut from my daughter until now .

The only souvenir from her ,were thousands photos and thousand of papers proving the organised crime ,that even after the Tunisian revolution ,our justice not only continued to be silent, but more, they continued in their effort to reduce me to silence!

They  based on the old trials another trials ,more, they pronounce other months of jail upon the same site “sauverlinda” they false the date of audience ,my lawyer surprisingly retracted as the same way of  all previous trials I get .

As a result ,I find my self:

 

1/ definitively cut from any way to see my daughter

(if I present my self to see her I’ll find my self in jail and only god knows what they’ll continue to intend to make me face as trials since I revealed all the criminals on that dirty affair of illegal kidnapping of my daughter!)

2/Since they tried to finalise their crime to built a divorce on that judgment, there were no way to be present in that trial, and they’ll pronounce a judgment in the same way where all my lawyer of defence retract in the last minute!

3/ in the impossibility to enter my office and work to live and feed my old mother (75 years old)

4/ in the impossibility to pay, in this way, any alimentary pension,.

Beside , they guaranteed  their purpose :

allow  pension for that criminal wife.

And In the same insolence, the same judge I made a claim against, sited in that trial and pronounce millions to pay!

In two words: a justice killing!

 

You see clear now how does it function that corrupted and criminal justice: the criminals are free and whitened, the victims persecuted!

Three killing years of fight against corruption in more than an incredible manner!

In conclusion ,

I opened my eyes on the big lie of our governments, it’s not only my daughter who is taken as an hostage ,all my country and your countries and your lives as well are taken as an hostage ,by this too early orchestrated  new world order .

Citizen of the world,

Let’s fight together that new world order, don’t accept any betray anymore, they are criminal, I doubt if they can be considered even human being!

So ,if Tunisian government of Ben Ali is still acting,

and our responsible stay dumb on this nasty  crime and put a father in jail ,destroy his life ,because he’s in right and asked as any citizen  to protect his daughter from a parental alienation syndrome, done with the complicity of corrupted justice ,

I tell you :

” Government ,you can put your dirty democracy of imposture and your law in the ass

hole of your judges and lawyers! “

 

The Tunisian revolution as well the revolution of all the people of the world against your criminal world order of thief’s will continue!

I’ll take not only my daughter back ,we’ll take our countries  back  and

you will experiment what means to be judged by tribunal where you say :

“truth is no defence! “

Now,New government ,

Tunisians putted a big spell on you ,if justice based on true facts is your aim ,give me the opportunity to face that criminal body called “Manel ben fadhel ,her mother marjeanne bregman ben fadhel,as well all the criminal judges who destroyed my life of respectful doctor, a respectful father devilled by pervert wife and justice ,in a open trial under the eyes of ten million of Tunisians on all TVs of the world if you like ,where every one can see that truth is the only defence who conduct to justice.

You will see who is evil in that dirty story of a fucking woman and a fucking justice as well in a dumb government of ben ali .

Remember that decadence is not to call things by their true name,

but decadence is to know the truth

and shut it up in front of money

and prostitution in all its kinds

(physical and political)!

In definitive,I ask to face them all for

“the crime of taking my child in hostage using corruption ,instead of protecting her ,according to the international protection convention for children against all kinds of abuse,and all conventions protecting civil and political rights for every citizen whatever he can be,that was transgressed as well for me “

Those are:

The first responsible who criminally used my daughter  to take benefits:

Manel ben fadhel :

(kidnapper,thief,prositute behavior,psychological incest,corrupter of witnesses)

Marjeanne Bregman ben fadhel

(Dutch citizen from Den helder- Netherland)

(Kidnapper,corrupter,proxenet behaviour,psychological incest)

The corrupted  actors of the perfect crime on me and my daughter!

 

False witnesses:

Sassi Hamrouni   (Imam of the mosque of district of soliman)

Naima ayed        (director of préscolar of municipality district of soliman)

Hela Mabrouk     (teacher in préscolar of municipality district of soliman)

Judges :

 

Amel el atrous       (family juge)

Souraya jazi           (family and penal ?????)

Daoud zentani      (family juge)

Slimane El hammami   (Penal juge )

Taher ben turkia            (Penal juge )

Hamadi chennoufi       (instructory juge)

And others…you’ll discover

Lawyers:

 

Lassad el Abdelli

(retract from my affair 44.780 ,his associate become the lawyer defence of manel ben fadhel in the same affair 44.780 and more…)

Nafaa Laaribi

( crime associate and advisor of manel ben fadhel)

Tijani Ben Aziza

Disinformation  in affair 1216 and unjustified retract

Noureddine El ghoul

Defence without visiting me in jail,on what did he based his defence?

Fadoua el chedly

Defence without visiting me in jail,on what did she based his defence?

Faouzi  Ben Mrad

Retract without informing.

Mohammed Touiti

Retract

Procurers of tribunal of first instance of grombalia:

 ……

Past Minister of justice : For unhelpful for two citizen , a children and a father  in danger  of organised crime!

Bechir tekkari 

Lazhar chebbi

Delegation of child protection :

For unhelpful for children in danger ,tendencies reports

 

Fethi lengliz        (Delegator of child protection, district of Nabel)

Ayda ghorbel    ( General delegator of child protection)

Expert in children psychiatry :

Tendencies reports, For unhelpful for children in danger, complicity in child emotional abuse

Ahlem belhadj    (Past president of united democrate woman association)

Psychologist:

 

Dar chabane re-education centre  For unhelpful for children in danger

Behija Slim     For unhelpful for children in danger

Imed Ghrairi  For unhelpful for children in danger

Internet operator:  (for hacking of the site” sauverlinda “and my yahoo mail)

Khaled Koubaa  (Internet Society –Tunisia) :Brother in law of manel ben fadhel

A.T.I  (Tunisian agency of internet)

( Ask for  the testimonials and courtesy  of Mr.Veron silver ,journalist  with award from the society of professional journalist,who did a complete inquiry on the fraudulous acts of ATI inTunisia)

 Journalist:

 

Fatma jelassi  (Assabah journal)

(False informations,defamation and devilling ,complicity in child emotional abuse )

I ask to face them all , in an urgent inquiry!

SAVE LINDA

 SAVE ME

 SAVE THE COUNTRY*

octobre 5, 2011

قضاة دولة الفساد و الوقاحة و مرتزقة بن على يا من شوهتم محاكمنا و حولتموها الى اسطبلات … لن تقبروا هذه الشكاية…. عهد التكارى ولى وانتهى…. و ما بنى على باطل فهو باطل و للعاهر الحجر بما فيهم رواد العهر السياسي….

لماذا بيت العنكبوت أوهن البيوت ؟؟؟؟ ((إعجاز علمي))

Ces deux criminelles qui ne savent vivre que sur la trahison et sur le cadavre des autres usant de tout les corrompus de leur race pour tisser une toile d’araignée de mensonges abominables impliquant meme le journalisme mercenaire et diffamatoire ….

http://amveat.free.fr/voltaire_038.htm

alors mentez mentez mentez …..c’est venu le moment que vos mensonges vous éclatent au visage……il n’en restera que ce que vous etes reellement,des criminelles sans plus qui ont creusé leur tombe de leur propre mains!   chacun dira que ce serais trop poli de vous appeler salopes ,car plus criminel que ce que vous avez osé , on ne peut trouver!

et ce ne sera pas moi qui viendrais chercher ma fille ,c’est tout les tunisiens qui vont la ramener à son pere apres qu’ils vous auraient chacun craché à la figure….basses personnes!

Cette journaliste qui est de la meme ville que ces deux criminelles (soliman) figure dans la liste de cette association de malfaiteurs qui ont concouru à prendre ma fille en otage dans un mensonge collectif où la tunisie n’a jamais vu d’égale en matière de droit de statu personnel!

Que pourra t-elle répondre ,sur toutes les données erronnées qu’elle a rédigé dans cette article clairement mensonger?

Le plaignant dans cette affaire de divorce ,c’était moi!

Mon site s’apelle sauverlinda,ce n’est pas un site quelconque comme elle le pretend mais un site qui était un dernier recours pour defendre ma fille(et confondre le verbe sauver avec le verbe venger….etait clairement diffamatoire ) de la prise d’otage et de l’aliénation parentale dont elle est victime sous un clientélisme judiciaire des plus criminels et couvert par bechir ettakari!

Elle pretends aussi que ma fille soutien sa mere dans sa démarche….cette journaliste vit avec ma fille ? etait-ce alors un article fait sur commande?

merci d’avoir ajouté un document de plus qui confirme encore plus que ma fille est sous aliénation parentale manifestement bien organisée!

Le 25 avril de chaque année a été annoncé comme journée mondiale contre l’aliénation parentale ….Ce jour je le feterais inchallah chaque année avec tout les peres et meres dans ma situation ,une fois j’enverrais toute votre bande de criminels derrière les barreaux!

Utiliser une enfant de cette facon la plus criminelle pour detruire son pere ne peut rester impuni et surtout on ne confie pas une enfants à deux criminelles avérées et d’une perversion morale sans égale!

Dénoncer les criminels quand les acteurs de la justice eux memes sont corrompus ne peut etre de la diffamation mais un droit légitime à ouvrir les dossiers de ces criminels et faire justice alors ouvrez les enquetes!


قضاة  دولة الفساد و الوقاحة  و مرتزقة بن على يا من شوهتم محاكمنا و حولتموها الى اسطبلات … لن تقبروا هذه الشكاية فعهد التكارى ولى و اتنهى ….و ما بنى على باطل فهو باطل…
و للعاهر الحجر….

لما تخشون المواجهة و أنا أطالبكم بها منذ أمد؟

لا يمكن أن يكون السفيه يوما قاضيا و لا الخائن مؤتمنا وأنتم ذاك يتستر على تلك و ما خفى كان أعظم

:((

بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ

الم (١) أَحَسِبَ النَّاسُ أَنْ يُتْرَكُوا أَنْ يَقُولُوا آَمَنَّا وَهُمْ لَا يُفْتَنُونَ (٢) وَلَقَدْ فَتَنَّا الَّذِينَ مِنْ قَبْلِهِمْ فَلَيَعْلَمَنَّ اللَّهُ الَّذِينَ صَدَقُوا وَلَيَعْلَمَنَّ الْكَاذِبِينَ (٣) أَمْ حَسِبَ الَّذِينَ يَعْمَلُونَ السَّيِّئَاتِ أَنْ يَسْبِقُونَا سَاءَ مَا يَحْكُمُونَ (٤) مَنْ كَانَ يَرْجُو لِقَاءَ اللَّهِ فَإِنَّ أَجَلَ اللَّهِ لَآَتٍ وَهُوَ السَّمِيعُ الْعَلِيمُ (٥) وَمَنْ جَاهَدَ فَإِنَّمَا يُجَاهِدُ لِنَفْسِهِ إِنَّ اللَّهَ لَغَنِيٌّ عَنِ الْعَالَمِينَ (٦) وَالَّذِينَ آَمَنُوا وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ لَنُكَفِّرَنَّ عَنْهُمْ سَيِّئَاتِهِمْ وَلَنَجْزِيَنَّهُمْ أَحْسَنَ الَّذِي كَانُوا يَعْمَلُونَ (٧) وَوَصَّيْنَا الْإِنْسَانَ بِوَالِدَيْهِ حُسْنًا وَإِنْ جَاهَدَاكَ لِتُشْرِكَ بِي مَا لَيْسَ لَكَ بِهِ عِلْمٌ فَلَا تُطِعْهُمَا إِلَيَّ مَرْجِعُكُمْ فَأُنَبِّئُكُمْ بِمَا كُنْتُمْ تَعْمَلُونَ (٨) وَالَّذِينَ آَمَنُوا وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ لَنُدْخِلَنَّهُمْ فِي الصَّالِحِينَ (٩) وَمِنَ النَّاسِ مَنْ يَقُولُ آَمَنَّا بِاللَّهِ فَإِذَا أُوذِيَ فِي اللَّهِ جَعَلَ فِتْنَةَ النَّاسِ كَعَذَابِ اللَّهِ وَلَئِنْ جَاءَ نَصْرٌ مِنْ رَبِّكَ لَيَقُولُنَّ إِنَّا كُنَّا مَعَكُمْ أَوَلَيْسَ اللَّهُ بِأَعْلَمَ بِمَا فِي صُدُورِ الْعَالَمِينَ (١٠) وَلَيَعْلَمَنَّ اللَّهُ الَّذِينَ آَمَنُوا وَلَيَعْلَمَنَّ الْمُنَافِقِينَ (١١) وَقَالَ الَّذِينَ كَفَرُوا لِلَّذِينَ آَمَنُوا اتَّبِعُوا سَبِيلَنَا وَلْنَحْمِلْ خَطَايَاكُمْ وَمَا هُمْ بِحَامِلِينَ مِنْ خَطَايَاهُمْ مِنْ شَيْءٍ إِنَّهُمْ لَكَاذِبُونَ (١٢) وَلَيَحْمِلُنَّ أَثْقَالَهُمْ وَأَثْقَالًا مَعَ أَثْقَالِهِمْ وَلَيُسْأَلُنَّ يَوْمَ الْقِيَامَةِ عَمَّا كَانُوا يَفْتَرُونَ (١٣)

مثل الذين اتخذوا من دون الله اولياء كمثل العنكبوت اتخذت بيتاً وان اوهن البيوت لبيت العنكبوت لو كانو يعلمون ))
هذه الآية اثارت فضول بعض العلماء فقام بإجراء دراسة على خيوط العنكبوت فوجد أن خيوطه أقوى من الفولاذ لو كان بحجمه، فما هو سبب الوهن إذا؟؟؟
قام هذا العالم بدراسة طبيعة البيت العنكبوتي من الداخل فوجد أن الذكر بعد أن يقوم بتلقيح الأنثى تقوم الأنثى بافتراسه وتتغذى على لحمه طيلة فترة الحضانة للبيض وبعد أن يفقس البيض تتغذى اليرقات على أضعفها ثم بعد أن يقوى ويشتد عود ما تبقى من الصغار تقوم بأكل أمها لأنها أصبحت أضعف الموجود
ثم يلقح الذكر الأنثى ثم تقوم بأكله وهكذا دواليك
ومن هنا فإن الضعف في بيت العنكبوت في ضعف الترابط الأسري بين أعضائه

في دراسة أخرى أجريت لمعرفة قوة الترابط الأسري وكانت النتيجة مذهلة : لا يوجد ترابط أسري إلا بين الأسر العربية والمسلمة فبمجرد أن يكبر الولد أو البنت يعتمد على نفسه وقد لا يرى والديه إلا في المناسبات
القرابة أو الفصيلة أو العشيرة غير موجودة إلا عند العرب والمسلمين لكن ليس كل المسلمين
فالمسلم يبقى بارا بوالديه حتى وفاتهما ويزور عمه وعمته وخاله وخالته وجميع أقاربه ويحل مشاكلهم ويساعدهم، وليس فهذا فحسب بل إنه يساعد جميع المسلمين لأن المؤمن أخو المؤمن، والمسلمون جميعا أسرة واحدة وهذا غير موجود في الأمم السابقة وهذا كله انطلاقا من قوله (((المؤمن للمؤمن كالبنيان يشد بعضه بعضا))) صحيح البخاري1/182ح 467)))لكن…….بدأنا نلاحظ تسرب العائلة العنكبوتية إلينا فنجد هنا أو هناك بعض الأسر المفككة التي لا يوجد بينها أي نوع من الترابط الأسري ونسأل الله أن تبقى هذه الحالات محدودة

والسلام عليكم ورحمة الله وبركاته

août 8, 2011

A ce fils de pute ,le defunt que dieu l’accueille dans les meandres de ses profond enfers,le traitre qui a vendu son pays et condamné tant de générations par sa laicité factice qui a dénaturé la société tunisienne en légalisant le crime et en interdisant les lois divines….un bon leg qui a brisé la vie d’un père et de sa fille un pere qui n’a jamais trahi son pays ou sa famille…..allah la tarhamlek 3adham ya fessed ya zendiq….;tu payera pour tout les pechés que tu as laissé apres toi et qui a fait de la tunisienne tout sauf une femme…..une pute qui ne se hisse dans le role social qu’à travers son entrecuisse,hacha essalihat…..et c’est valable pour tout les fils de putes qui ont suivi ta trace……ton crime est abominable et personne ne l’a payé si cher !tfouh 3alik sale franc-maçon ,t’as été la plus grande deception de ma vie!

Cette video est valable pour toi et pour la putain qui a joué de toutes les confiances comme tu as joué et trahi ton peuple et sans limite car des criminels comme vous ne vivent qu’en trahisant sans scrupule tout code d’honneur ……3 ans ,privé de ma fille ,meme pas divorcé….ma vie fracassé par votre justice orchestrée par vos fideles, fils de pute, à vos lois maçoniques detruisant les menages et gaspillant l’énergie patriotique de tant de pères…..t’as bien su immuniser ton pays …..tfouh 3alik

entre temps tu peux bien deviner à quoi se livre une garce qui a quitté son ménage avec la totale desinvolture assurée par vos lois pourris voila 3 ans …..commençant par son fils de pute d’avocat……elmalkout elli ken kalleb 3ala bouh chkoun ken khirlou……ma fille a été coupée de son père et mise entre les mains de ce modèle puant d’immoralité et qui fuyait elle et ses complices toute confrontation comme tu l’as fait avec ben youssef……toute ta fausse gloire a été construite sur des trahisons sur trahison à tout un peuple et tu as fini meme ta carrière en nous leguant un tas de merde de sous homme qui ne se sent vivre qu’en opprimant son peuple……general ben khra …..je me demande quelle bataille il aurait gagné mis à part celle de completer  la destruction de l’immunité et de la souverainté de son pays …..

T’as été parfaitement sur les traces de ce fils depute de salonique….kamel ataturk….d’où tu as sorti ton coup magistral de plagia politique aux ordre de tes sataniques maitres….

Avocat de mes couilles  oui!    odhkourou mawtakom bikhair….maintenant c’est fait ……de la part de celui que tes lois ont tué de son vivant!

mai 25, 2011

Sans commentaire…comment pouvez vous appeler ça ? une association de bienfaisance????….لم يكن لدولة الفساد أن توجد بدون زبانية فاسدون …كل شيء يباع و يشتري حتى الأطفال والأخلاق تداس….ولا مراقبة ولا محاسبة …اليوم أطلب محاسبتكم فردا فردا …ستقف عقارب الساعة و سنلتقى فى مكافحة عادلة هذه المرة…. خلية اجرامية بلا حدود حتى الشبكة العنكبوتية تحت الذمة

1/

2/

 

Il est temps monsieur le ministre de la justice de nettoyer le milieu judiciaire des juges pourris,des avocats pourris et des procureurs pourris et pour preuve Maitre abbou vous le cri haut et fort ! et moi je vous le cri plus fort car j’ai été coupé de ma fille de la façon la plus barbare par une justice organisée en association de malfaiteurs avec la complicité des protecteurs de l’enfance ou dite les condamnateurs de l’enfance ….et ce par clientélisme à deux perverses et délinquantes personne qui ont trahi tout les codes d’honneur…..Manel ben Fadhl et Marianne bregman …..Oui ma fille a été coupé d’un père qui ne l’a jamais laché et qu’on a mis en prison par des proces d’intention et sur lesquels personne ne veux ouvrir d’enquetes justement à cause de la corruption sur laquelle vous continuez non seulement à vous taire là dessus mais à l’encourager en vious abstenant de le faire……

Le peuple tunisien vous apelle à son secours et vous ne faites rien ! Monsieur le ministre de la justice :cela s’apelle de l’abstention délictueuse selon la loi 48-1966 et vous savez ce que le peuple vous reclamera sous un ton plus energique pour les jours à venir!

http://www.facebook.com/home.php#!/video/video.php?v=132621723482008&oid=161965270520432&comments

 

mai 5, 2011

les nations unis ont crées les droits de l’homme…..nous nous avons crée l’école des faux témoins!

Désolé ma fille j’ai tout donné pour mon pays ,jamais je ne m’attendais qu’il m’enfoncerais un tel couteau dans le dos….j’aretterais pas de penser à toi et à t’aimer en meme temps j’aretterais pas de maudire tous les salaud et salopes qui ont mentis sur nos dos pour nous séparer…..Linda je ne donnerais plus rien à ce pays ni à ce peuple tant qu’il incarne la lacheté qui leur noue la langue pour dire la vérité….la vérité réelle pas celle montée de toute pièce par des pourri(e)s…..

http://www.facebook.com/video/video.php?v=1935718505333&oid=183049858400169&comments

mai 1, 2011

LETTRE OUVERTE A MONSIEUR LE MINISTRE DE LA JUSTICE TUNISIENNE ….Le 1er MAI 2011

Monsieur le ministre de la justice,

La corruption judiciaire désigne toute influence indue sur

l’impartialité du processus judiciaire, par tout acteur du système judiciaire.

Par exemple, un juge peut accepter ou rejeter des preuves pour justifier l’acquittement d’un

accusé coupable

Les juges et le personnel

judicaire peuvent aussi influencer les dates de procès pour favoriser l’une ou l’autre partie.

Dans les pays qui n’utilisent pas les comptes rendus intégraux des délibérations, les juges peuvent

donner un résumé inexact des procédures judiciaires ou déformer les déclarations des témoins

avant de prononcer un verdict acheté par l’une des parties au procès. Les employés de justice de

rang inférieur peuvent encore ‘égarer’ un dossier – moyennant finance.

D’autres branches du système judiciaire peuvent aussi influencer la corruption judiciaire.

Certaines affaires pénales sont atteintes par la corruption avant même d’arriver devant les tribunaux,

si la police falsifie des preuves qui justifieraient des poursuites pénales ou si le procureur

n’applique pas des critères identiques à toutes les preuves rassemblées par la police. Dans les pays

où le ministère public est le seul à pouvoir engager une action devant les tribunaux, un procureur

corrompu pourra bel et bien bloquer toute possibilité de réparation judiciaire.

une magistrature corrompue divise les communautés, entretenant

chez elles le sentiment d’humiliation généré par le traitement et la médiation injustes

qui leur sont réservés. Les systèmes judiciaires dévalorisés par les pots-de-vin sapent la confiance

dans la gestion des affaires publiques en favorisant la corruption dans tous les secteurs

de l’administration, à commencer par la tête du pouvoir

La procédure d’appel, censée offrir une importante possibilité de réparation en cas de verdict

erroné, présente des occasions supplémentaires de corruption judiciaire. Quand les forces politiques

dominantes contrôlent la nomination des juges de rang supérieur, le principe même d’appel

auprès d’une autorité moins partiale peut relever de l’illusion. Même lorsque les nominations

se font dans les règles, l’utilité de la procédure d’appel peut être compromise si le tri des demandes

d’audience n’est pas transparent ou si l’arriéré judiciaire implique d’attendre des années avant

d’obtenir une audience.

Les victimes de corruption judiciaires puvant finir par se trouver  aux ressources limitées mais aux revendications légitimes

peuvent se retrouver dans l’incapacité de poursuivre son action au-delà de la première instance.

Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants

Les Etats parties à la présente Convention,

Considérant que, conformément aux principes proclamés dans la Charte des Nations Unies, la reconnaissance des droits égaux et inaliénables de tous les membres de la famille humaine est le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde,

Reconnaissant que ces droits procèdent de la dignité inhérente à la personne humaine,

Considérant que les Etats sont tenus, en vertu de la Charte, en particulier de l’Article 55, d’encourager le respect universel et effectif des droits de l’homme et des libertés fondamentales,

Tenant compte de l’article 5 de la Déclaration universelle des droits de l’homme et de l’article 7 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques qui prescrivent tous deux que nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants,

Tenant compte également de la Déclaration sur la protection de toutes les personnes contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, adoptée par l’Assemblée générale le 9 décembre 1975,

Désireux d’accroître l’efficacité de la lutte contre la torture et les autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants dans le monde entier,

Sont convenus de ce qui suit:

Article premier
  1. Aux fins de la présente Convention, le terme « torture » désigne tout acte par lequel une douleur ou des souffrances aiguës, physiques ou mentales, sont intentionnellement infligées à une personne aux fins notamment d’obtenir d’elle ou d’une tierce personne des renseignements ou des aveux, de la punir d’un acte qu’elle ou une tierce personne a commis ou est soupçonnée d’avoir commis, de l’intimider ou de faire pression sur elle ou d’intimider ou de faire pression sur une tierce personne, ou pour tout autre motif fondé sur une forme de discrimination quelle qu’elle soit, lorsqu’une telle douleur ou de telles souffrances sont infligées par un agent de la fonction publique ou toute autre personne agissant à titre officiel ou à son instigation ou avec son consentement exprès ou tacite. Ce terme ne s’étend pas à la douleur ou aux souffrances résultant uniquement de sanctions légitimes, inhérentes à ces sanctions ou occasionnées par elles.
Article 2

1. Tout Etat partie prend des mesures législatives, administratives, judiciaires et autres mesures efficaces pour empêcher que des actes de torture soient commis dans tout territoire sous sa juridiction.

2. Aucune circonstance exceptionnelle, quelle qu’elle soit, qu’il s’agisse de l’état de guerre ou de menace de guerre, d’instabilité politique intérieure ou de tout autre état d’exception, ne peut être invoquée pour justifier la torture.

3. L’ordre d’un supérieur ou d’une autorité publique ne peut être invoqué pour justifier la torture. Article 13

Tout Etat partie assure à toute personne qui prétend avoir été soumise à la torture sur tout territoire sous sa juridiction le droit de porter plainte devant les autorités compétentes dudit Etat qui procéderont immédiatement et impartialement à l’examen de sa cause. Des mesures seront prises pour assurer la protection du plaignant et des témoins contre tout mauvais traitement ou toute intimidation en raison de la plainte déposée ou de toute déposition faite.

Article 14

1. Tout Etat partie garantit, dans son système juridique, à la victime d’un acte de torture, le droit d’obtenir réparation et d’être indemnisée équitablement et de manière adéquate, y compris les moyens nécessaires à sa réadaptation la plus complète possible. En cas de mort de la victime résultant d’un acte de torture, les ayants cause de celle-ci ont doit à indemnisation.

2. Le présent article n’exclut aucun droit à indemnisation qu’aurait la victime ou toute autre personne en vertu des lois nationales.

Et compte tenu que suite à maintes plaintes deposées aupres du ministere de la justice (depuis le mois de juin 2009) à la demande d’ouverture d’enquete sur la conduite judiciaire malhonette (changement et falsification  de pv d’audience) par la juge amel el atrous ,

Nous n’avons beneficié d’aucune protection ni écoute ni enquete et nous n’avons rencontré que persécution empiétant non seulement sur mes droits d’homme ,de père,de medecin  (dont la réputation est des plus enviées et qui a suscité la confiance meme de patients étrangers ,relation qui a été gravement endommagée aujourd’hui suite aux proces d’intentions iniques et acharnés qui ont amené à une incarceration de 9 mois quoi de plus lourd sur tout les plans d’engagement d’un medecin dentiste exerçant en secteur privé…) mais aussi sur les droits les plus élémentaires d’une enfant à se continuer avec ses deux parents et qu’on a englouti dans l’aliénation parentale et livré à deux personnes dont le comportement  souligne de la psychopathie et de la criminalité dépassant le simple cadre de la délinquance parentale(car entraver la relation d’un enfant avec l’un de ses parents avec lequel il entretenait de tres bon rapports,ca si on ne dit pas de rapports ideaux,constitue un flagrant manquement aux devoirs de parentalité que dire de le remonter contre l’autre parent duquel il a été illégalement coupé…les kidnapping sont légalisés au tribunal de grombalia ! et d’appel de nabeul !).

Et pour finir ,Monsieur le ministre de la justice ,la persecution sur ma personne ne s’arette pas sur le meme élan qu’avant la révolution  et mon dernier SOS du 19 avril 2011 lancé à votre personne pour intervenir contre une pratique illégale de l’avancement d’une date d’audience à mon insu et sans aucun préavis pour m’adosser un jugement sans defense comme l’a été le cas pour la meme affaire au niveau du tribunal de grombalia ( où je n’ai beneficié d’aucun avocat et de surcroit gratuitement insulté comme ultime intimidation pour que je ne reponde pas contre les fausses lecture de la réalité ou on inversait les roles entre victimes et bourreaux et où le tribunal de grombalia a été juge et parti et j’en passe ….des montagnes de dérapages honteux le moins qu’on puisse dire pour les magistrats qui se respectent et que je respecte….je suis resté abasourdi par le langage ordurier d’un juge qui n’a respecté ni sa robe ni le lieu ni l’audience et ni l’accusé desarmé de la moindre occasion d’assurer sa defense….un langage qu’on ne trouverais pas dans « un marché de gros »…où j’avais fini par refuser de me presenter à l’audience face à un tel « juge ? » malgres les excuses indirectes qui m’ont étaient faites par le procureur adjoint de la république à son bureau)

Au dela du pacte contre la torture signé par la tunisie,vous trouverez mon ultime requete dans le texte meme de la loi 48 de l’année 1966 traitant de la non assisstance à personne en danger et cela ne concerne pas seulement ma personne mais aussi s’étale à la personne de ma fille dont j’ai été coupé depuis le 12 fevrier 2010 jusqu’à ce jour !

Pour cela je vous serais reconnaissant de faire signifier ,à travers une audition,non seulement à ma personne mais à tout le peuple tunisien ,que l’on a réellement coupé avec le passé noir de l’iniquité et de la persécution que nous avons connu sous l’ancien régime….

Le silence sur un tel fiasco

judiciaire ne peut  envoyer que

l’ implacable   message

à la population:

ce pays tolère la corruption.

Je vous prie pour une dernière fois

d’ouvrir les enquetes !

PERVERSION NARCISSIQUE ET ALIENATION PARENTALE….OUVREZ LES ENQUETES ….LE DIABLE EST DANS LE DETAIL!

avril 14, 2011

قال رسول الله صلى الله عليه وسلم‏:‏ ‏ »‏كبرت خيانة أن تحدث أخاك حديثًا هو لك به مصدق وأنت له به كاذب‏ »

http://www.facebook.com/video/video.php?v=138595606212483&oid=143922715672511&comments

هل تستوي

المنحرفات الفاسقات المجرمات المغابنات

و الصالحات

!!!!!! …..

PRIERE DE CLIQUER SUR LE LIEN SUIVANT:

??!! المساوات..هل هي العدل

mars 27, 2011

Le vent de l’histoire a tourné…..yes it’s the wind of change….TUNISIA WON’T GO BACK….Enfants de la tunisie je ferais valoir vos droits à vos deux parents personne ne jouera de votre avenir et je vous le promet et pas seulement à ma fille!

 

« bad attitude »

take a look at

these dirty hands

take a look at this face these blazing eyes

do you see me as a broken man

tell me

are you really that blind 

you got yourself a load of trouble now

you got yourself a bad deal

you say i’ve got a bad attitude

how d’you think i feel 

you got me locked in a paper cage

you think i’m chained up but i’m just tied down

step aside get out of my way

i won’t hurt you i had enough being pushed around 

you got yourself a load of trouble now

you got yourself a bad deal

you say i’ve got a bad attitude

how d’you think i feel 

don’t want a number

i got a name

take a look at my face

talk about a bad attitude

things have got to change!!!

Cliquez sur le lien svp:

TEXTES EN ANGLAIS ET JOURNEE MONDIALE DE VIGILANCE DEVANT L’ALIENATION PARENTALE

Encore une bouteille envoyée à la mer…..

Plainte nominative de tout les ripous ( ou les intouchables?)

qui ont concouru à assurer un clientélisme des plus aberrants

pour deux femmes délinquantes ….. jouant outrageusement de

tout ce qu’il ya de plus sacré…..une enfant…LINDA HMANDI.

T’inquiète ma fille….Ils le payerons tous ….l’heure de vérité est

proche …..je traquerais ces ripous en fils de bonne famille qui ne

garde les bonnes manières que pour ceux qui en comprennent le

sens et qui en ont l’éducation……ceux là ils n’ont aucune

éducation ….ils sont des criminels ….ils ne reculent pas ….moi

aussi ….je les dénoncerais sur tout les toits jusqu’à ce qu’ils payent

leurs actes qui qu’ils soient……


Cliquez sur le lien svp:

dans le comportement parental , il s’agit pour certains d’un acte delinquant manifeste et volontaire et chez d’autres d’une  attitude pathologique, dans les deux cas prejudiciant gravement les enfants

et encore une fois silence radio….

MONSIEUR JABNOUN AURAIT -IL RAISON ,

OU LUI AUSSI IL DIFFAME?

cliquez sur le lien svp: جبنون يفضح الحكومة

 

 

Cliquer sur les  liens suivants  svp:

DE5EL AL MA7KAMA WESE3ET MOU7AKAMET AL

MADHLOUMIN [HQ]


مرحبا في تونس الدكتاتورية


UN GRAND BRAVO AU JUGES HONNETTES ET

COURAGEUX!

un 26 mars 2011 ….ils ont dit BASTA  à la pourriture et aux procès

iniques d’intention!

du chemin reste pourtant à faire pour faire plus de nettoyage dans

ce qui reste dans leur cuisine interne

des anciens fidèle à la dictature

et qui ont trahis leur code d’honneur….

Content de decouvrir ,que comme Mokhtar yahiaoui,il y’en a une

bonne pépinière et nous la soutenons comme société civile!

mars 6, 2011

A MONSIEUR EL BEJI KAIED ESSEBSI , L’HOMME DU MOMENT,

Votre arrivée était fort attendue par tout les citoyens pris en otage par une  dictature qui a foulé du pied toute les valeurs et qui a institutionnalisé le terrorisme d’état contre toute voix dissidente au orientations perverses d’un ripou et de sa compagne qui faisaient office d’une famille regnante .

Un couple qui je vous félicite d’avoir dénoncé et sans tournure qu’il avait commis la haute trahison tout court.

Aussi ,je me permet de féliciter monsieur le ministre de l’interieur,Monsieur errajhi,un nom à qui le sens de la justice et de la justesse ne lui a jamais été étranger.

Combattre la corruption qui a rongé le corps du pays est une quete légitime et réalisable pour ceux qui en doutent…..et les tunisiens doivent assumer leur responsabilité pour faire le ménage dans les institutions de la honte du temps de ben ali.

الاغنية التي اشعلت الثورة في مصر25 يناير2011

Faire revenir à l’état sa considération ne peut se faire sans réhabiliter toutes les garanties d’accès à la justice par tout citoyen .

C’est donc le secteur de la justice qui est le premier à nettoyer de tout symbole de corruption.pour ce faire ,il est urgent de s’y attaquer avec pragmatisme et célérité.

Pour la bonne cause ,il est temps de creer un N° VERT ANTI-CORRUPTION qui permettra d’écarter au plus vite tout virus qui sevit encore dans le corps de la justice et de ses auxilliaires.

Un N° vert qui sera à la portée des citoyens qui ont des dossier compromettant la conduite de toute personne appartenant au milieu de la justice,notamment les procureurs de la république,les juges et les avocats vereux qui sont encore actuellement à leur postes de décision et qui ont le libre court de detruire tout document qui les compromet.

Pour cela ,Il serait pertinent de mettre le ministère de la communication sous votre entier controle et le tirer sous la main de « la sécuritate de ben ali »,cette sécuritate qui a enfreint toutes les regles de confidentialité et vous savez de quoi je parle….cette sécuritate qui connait meme ce que peut avoir chaque tunisien sous son lit ou au moindre recoins de sa vie privée.

Il suffirait que n’importe quel citoyen leve le telephone pour appeler ce N° vertet citer rien que son nom et la personne visée de corruption. et il sera à rappeler que toute fausse accusation sera punissable de 10 ans de prison pour dissuader quiconque de faire de fausses accusation qui seraient à meme de faire tomber l’operation dans le discredit.

Tout nom de personne cité pour plus ,d’un certain nombre de fois,devrait etre immédiatement écarté de tout poste de décision et invité à comparer pour instruction en invitant en meme temps les citoyens qui ont porté plainte à presenter leur dossiers.

Pour cela ,le choix des juges d’instruction est primordial,il devraient etre eux memes impartials et honnette et pourquoi pas qu’ils filment meme les instructions des affaires pouvant servir à protéger le droit de chacun et maintenir informé dans la transparence l’opinion publique qui a tant été écartée de l’accès à la verité des choses.

A mon nom personnel ,où

il n’est plus question de se taire

sur la dénonciation des criminels

au nom de la sécurité des données

personnelles qui n’a fait que

maintenir les malfrats dans

l’impunité et leur donner le temps

d’arranger leur maison interieure

,je porte plainte contre ce ripou

,Bechir ettakari, qui a été derrière

la dépravation du milieu de la

justice et qui a appliqué les

orientations perverse de

la « tache de deshonneur « 

et compagnie….Leila « gin »….

La liste est longue …..

Je n’ai le culte d’aucune vedette à part notre chère tunisie,et j’ai payé cher ma tunisianité et l’exercice de mes droits conformémént à la convention des droits de l’homme,cette convention que ce ministre a bafoué au grand jour lui et sa milice aux ordres ,pour ne laisser aux citoyens aucune voie de recours contre le crime organisé où le ministère de la justice agissait dans le clientélisme le plus total aux vereux de la sociétés et où le retrait de la liberté des personnes constituait le commerce le plus lucratif de tout les temps.

Je suis médecin ,à qui on a fracassé la vie,car il a agit en père qui reclame le respect de ses droits et ceux de sa fille et qui n’arettera pas de le faire…..

OUI ,J’ACCUSE CE MINISTRE DE

CORRUPTION ET D’ACTE DE

TERRORISME CONTRE LE

CITOYEN QUE JE SUIS ET DE

CLIENTELISME AVEC UNE

ASSOCIATION DE MALFAITEURS

DONT IL FAUT ENQUETER SUR

SON ETENDUE…..

Je suis coupé de ma fille depuis le 22 octobre 2008 jusqu’à ce jour….vécu 9 mois de prison par des procès d’intention,et je ne suis meme pas divorcé!

Une histoire des plus sordide,orchestrée par une femme malhonnette pour qui tout les moyens sont bons pour arriver à ses fins les plus viles  et où le clientélisme judiciaire lui a servit de terrain pour commettre tout les crimes selon l’article 32,art.250 et art.251 du code pénale et bien d’autres!

Qui viendra au secours de ces enfants pris en otage! Si le gouvernement ne tiens pas ses engagement à faire respecter les droits à la vie  et le comble qu’il criminalise toute defense légitime  du citoyen contre les dangers qui étaient à la charge du gouvernement de l’en proteger…….Répondez moi….vous qui me lisez…..Mon enfant n’a droit à rien sauf au silence et sourir à ses persécuteurs et aux persécuteurs de son père!   Regardez la souffrance de cette fillette coupé de son père….Personne ne peut en évaluer la teneur!  Ma fille est torturée et je suis torturé par une femme et une justice dont lapourriture est sans égale! oui sans égale! et où les ripous s’assurent l’impunité……

L’esclavagisme fait encore lois en

tunisie !

il faut appeler les choses par leur

nom…..en 2011 ….vous imaginez

que vous en soyez témoins!

اجرأ بنت فى مصر

Mon calvaire avait commencé par cet avocat….Lassad el abdelli qui a vendu mon affaire et tout d’un coup c’est son associé  qui devient l’avocat de madame….et bien plus…..

 

Il est temps ,Monsieur le ministre de faire le ménage dans plein de corps…les juges,les avocats,les experts judiciares…..et ….et….et ….

QUE DIEU VOUS EN DONNE LA

FORCE ET QU’IL VOUS ENTOURE

DE TOUTES LES PERSONNES DE

BONNE VOLONTE.

VIVE LA TUNISIE ET A BAS LES RIPOUS !!!

NI MOI NI MA FILLE NE SOMMES

PRETS A CONTINUER A PAYER

LE PRIX DE LA CORRUPTION QUI

SEVIT DANS LE PAYS …..

IL EST TEMPS QUE JE PRENNE

MA FILLE DANS MES BRAS!


février 2, 2010

L’harcelement moral en famille…jamais je n’ai eu un combat aussi éprouvant et aussi légitime contre l’ignorance et l’arbitraire!

L’harcelement moral …une lacune juridique affreuse!


que dire quand cet harcelement est opéré au sein de

la famille?

L’harcelement familial que mènent une catégorie

de femmes perverses ou d’hommes pervers

au sein de leurs familles est un sujet à aborder

par nos parlementaires.

L’harcelement familial est un acte ravageur

pour celui qui le subit

face à l’absence de texte légal le réprimant.

L’harcelement familal dans le couple

mene à des divorces hautement conflictuels

où les dégats ne s’arrettent pas seulement

au conjoint harcelé mais s’étendent  aux enfants qui se

trouvent objet à aliénation parentale ,

sujet totalement méconnu en tunisie

alors que c’est un fait qui court les rues chez nous.

L’ aliénation parentale est dangereuse pour le

developpement psychologique de l’enfant,elle lui fait

perdre tout ses repères.

Tout parait normal en apparence,

mais la souffrance de ces enfants  est sans égale

et inaudible par le commun des mortels.

Elle s’installe en général quand une décision de

justice,souvent de façon  inconsciente de ce

phénomène ,confie la garde de l’enfant

au parent harceleur.

La situation empire quand l’enfant se trouve éloigné

géographiquement:

kilometrage= impossibilité de continuité avec

le parentqui n’a pas la garde d’où la mise du parent

aliéné dans l’impossibilité d’assurer sa tutelle et

de jouer son role éducatif et familial qui revient

de plein droit à chacun des parents.

et

temporellement :

visite espacées sans congés ni vacances…

Ce qui met l’enfant dans une situation où il est

« légalement mis en otage » chez un parent aliénant

qui aura libre court à manipuler

l’enfant,l’instrumentaliser à ses fins à lui  et le couper

progressivement de l’autre parent et faire perdre

à l’enfant tout ses reperes comme bon lui semble.

Aucun parent responsable et conscient des besoins de

son enfant ne peut accepter d’etre coupé de son enfant

et rester en observateur face à toute tentative

d’aliénation que subit son enfant.

En presence d’un parent aliénant dans le couple

et  en absence de compétence du juge de famille

en la matière ,où des indices très révélateurs de cette

tentative lui « passent sous le nez »,

le parent aliéné ne pourra etre que révolté

de se trouver dans une situation où il est tacitement

et injustement déchu de ses droits

de défense des interet de son enfant en danger

ce qui attise davantage la situation conjugale deja

conflictuelle par le comportement pervers du parent

aliénant qui cherche à pousser le parent aliéné à la

faute pour le pointer du doigt par la suite …l’enfant

devient un appat pour le parent aliéné ,et un vrai casse

tete pour le juge de famille qui se charge du

couple,mais qui reste en meme temps responsable

de l’impact de ses décisions sur l’avenir de l’enfant .

c’est pour cela que nos parlementaires doivent

se pencher sur cette question d’aliénation parentale

,qui est un sujet d’ordre médico-juridique où

l’expertise parentale devient ,dans l’interet supreme

de l’enfant,une nécéssité à laquelle aucun parent ne

doit se déroger et que le juge pourra ordonner sans

délai face à tout divorce conflictuel!

A suivre…

pour quand une loi contre l’aliénation parentale?

janvier 30, 2010

Encore un juge de plus…et un pv falsifié …De l’impunité des juges et du droit du citoyen à un proces juste! parlons-en messieurs les parlementaires!

que pensez vous de la situation suivante:

Une femme qui fait abandon du foyer conjugal un 22 octobre 2008 ,abusant de la confiance de son mari,lui volant ses affaires personnelle,kidnappant sa fille en s’éloignant de 55 km du foyer conjugal, opérant une alienation parentale sans merci vis à vis de son enfant pour la couper de son père (diabolisation du père tout azimut, non présentation d’enfant à plusieurs reprises restées en toute impunité ),se permettant toutes les bassesses en inventant de faux témoignages depuis sa ville , avec plainte déposées par le mari contre ces faux témoins depuis mai 2009 restés sans aucune enquete sur leurs mensonges abominables!)ce dernier est mis dans toutes les difficultés du monde pour se continuer avec sa fille,comportement recidivant chaque année,! où aucune enquete n’a été mené sur aucune de ses prétentions ni sur son comportement amoral ,où ses rapports avec son avocat n’ont rien d’un comportement de client à avocat…ayant fait preuve de toutes les retenues au point que sa fille est devenue finalement objet à un viol psychologique collectif qui ne pouvait que le déroger cette fois ci de se taire sur de tels agissements criminels sur ses droits et ceux de sa fille.au mois de septembre 2009 (une année presque après l’abandon du foyer conjugal par la femme )Le mari ,retenue sur retenue et plaintes restées sans réponse, dévoile totalement le crime de sa femme qui est d’une perversion morale sans égale ainsi que la belle mère,et tout cela sur un site web comme les plaintes ne servaient plus à rien et que le temps est en train d’endiguer sa fille dans le danger au su et au vue de la protection de l’enfance complice

La femme demande un divorce pour tort à cause du site! et elle présente un document qui regroupe le contenu de ce site ,mais falsifié car il manque de 22 articles qui ont été supprimés par le soin du mari de sa soeur,pour déformer le site de son sens et effacer tout ce qui allait contre le stratageme de diabolisation qu’elle a monté contre son mari de la façon la plus pernicieuse et souvent déclarée.

Le mari qui finit par une situation materielle catastrophique …32 chèques impayés..se trouve face à un juge qui ordonne une pension alimentaire de 200 dinars pour la fille et la femme.

Le mari n’approuve pas,ne signe pas et il quitte le bureau,madame reste avec le juge qui l’a interpelé.

Ayant demandé la délocalisation de son affaire , n’ayant pu l’obtenir,et à contre coeur,le mari se rend au tribunal pour prendre la décision de ce juge afin qu’il puisse la présenter pour la visite de sa fille et quel fut son étonnement de découvrir que la pension totale à verser n’est plus de 200 dinars mais de 250 dinars!

QUE FAUT-IL COMPRENDRE ? A VOUS DE JUGER…..

OU EST-CE CA CE QU’A ESSAYER DE M’EXPLIQUER LE PEDOPSY :ON VA CREER DE TOI UN PARANOIAQUE?

Moi ça ne me trompe pas et ça ne trompe personne! et pour leur tentative de creer de moi un parano…ils sont vraiment à coté,car ils sont dans l’hors jeu le plus total,car je n’arrettais pas de reclamer une expertise parentale que ma femme s’en est toujours soustraite!

Que ce clan mafieu se mette à mille ou plus  ,ils ne m’intimiderons pas parcequ’ils utilisent les lacunes juridiques (où on a aucun droit de reclamer une quelconque copie des pv rédigé par le juge,ni de demander de consigner dans ces pv des détails importants  rapportés par les deux partis  pour instruire l’affaire ) Non Messieurs les juges vous n’etes pas au dessus de tout soupçon et il faut que cette mascarade s’arette en protégeant le droit des justiciables à un proces juste!

Ou etes vous les parlementaires? C’est quoi ces pv qu’on falsifie en se cachant derrière le rideau de « monsieur au dessus de tout soupçon » si vous voulez etre considérés au dessus de tout soupçon ,prouvez le et donnez droit à chaque justiciable d’avoir une copie en temps reel de tout pv d’audience ayant eu lieu avec vous et où vous n’omettez pas des elements importants reportés par les justiciables ce qui ouvre la porte aux injustices les plus ignobles!

En dehors de ces conditions vous ne pourrez aspirer à ce qu’il ny ait pas le benefice du doute qui plane sur vos tetes!

Stop au dérapages au lieu d’agir en toute perversion et pointer de paranoia… toute voix qui s’érige contre ces dérapages .

Et entre parenthèse ,un paranoiaque ne va pas jusqu’à presque vous supplier de pratiquer une expertise psychologique parentale pour les deux parents (compte tenu qu’il ya un enfant sous la responsabilité d’une femme dont le comportement montre jusqu’à ce jour une perversion morale sans précédent et qui veut couper coute que coute un enfant de se continuer avec son autre parent allant meme jusqu’à apporter de faux témoignages que vous prenez pour de l’argent comptant et surlesquels aucune enquete n’est menée et aucune réponse au plaintes que j’ai déposé à leur encontre en étant le plus modéré compte tenu de bien d’égard à un lien conjugal que cette femme a bafoué au grand jour!

On ne peut confier un enfant à un tel parent dangereux pour l’équilibre de cet enfant,)

OUVREZ LES ENQUETES  SVP !

Cette rage contre l’injustice et les dérapages aberrants est des plus légitimes surtout si elle mene à couper un père de son enfant et mettre cet enfant dans le danger alors que tout enfant est sensé etre protégé( par tout ce qui est stipulé dans la convention des droits de l’enfant ratifiée par la tunisie lors du millenaire passé!) en menant avec serieux et responsabilité ses investigations en tant que juge sur tout ce qui est à meme de clarifier où réside l’interet supreme de l’enfant!  ce qui est sur ,il ne peut etre du coté d’un parent aliénant vis à vis de l’autre parent ce qui est un obstacle des plus net à assurer à l’enfant un rapport équilibré et nourrissant avec ses deux parent et je n’irais pas plus loin que ça dans les preuves pour le moment,ça si je fais abstraction de la moralité de la mère bien-sur!

http://www.facebook.com/video/video.php?v=205896706206&ref=nf

Cela fait plus d’une année que ce calvaire prends tout mon esprit ,perturbé considerablement ma vie professionnelle et ma situation financière(qui est devenue au bout du gouffre avec des chèques restés impayés) suite à l’absenteisme auquel je suis forcé pour tirer où du moins minimiser le danger manifeste qu’encours ma fille alors que personne ne veut voir et où la protection de l’enfance et le juge de famille se sont montrés des plus ignorants du sujet et totalement partiaux et ou le reflexe visceral féminin a pris le dessus sur l’interet supreme de l’enfant pour finir par l’endiguer davantage dans le danger de l’aliénation et faire aboutir la situation à un viol psychique collectif sur ma fille s’étendant meme au milieu écolier embobiné dans la toile d’araignée de diabolisation qu’orchestre la mère et la grand mère maternelle à ma fille à mon encontre et où la directrice d’école ne peut trouver ses interets financiers que menacés si elle se deroge aux consignes de la mère de ne pas me permettre de voir ma fille à l’école alors que c’est avec toutes les difficultés du monde que je pourrais aspirer à voir ma fille compte tenu des 55 km qui nous séparent…je ne dirais pas encore plus…

QUAND CES ESCALADES VONT S’ARETTER  ENFIN ?

CAR  JE NE RENONCERAIS PAS  AU DROITS DE MA FILLE ,NI A MES DROITS DE PERE  NI  AUX DROITS DE CHACUN A UN PROCES JUSTE ET A UNE PROTECTION CONTRE LES DERAPAGES DE CERTAINS ACTEURS DE LA JUSTICE!

ET SI CERTAINS ACTEURS DE LA JUSTICE  FONT ALLIANCE , POUR  RAISON DE CONFLIT D’INTERET PERSONNELS A EUX, POUR M’INTIMIDER ,ILS NE M’INTIMIDERONS PAS ET JE N’HESITERAIS PAS DE PORTER PLAINTE FACE A TOUT DERAPAGE QU’ILS COMMETTERONS!

NI MOI NI MA FILLE NE SONT PRETS A PAYER LE PRIX DES DERAPAGES DES ACTEURS DE LA JUSTICE QUEL QU’ILS SOIENT!

ET LES ENQUETES SONT FAITES POUR CA,

ALORS OUVREZ DES ENQUETES  MEME SI CELA DEPLAIT!

https://sauverlinda.wordpress.com/2010/01/17/quand-le-fonctionnement-des-services-de-justice-est-defectueuxquel-gachi/



janvier 17, 2010

Quand le fonctionnement des services de justice est defectueux,quel GACHI !Pour quand une loi TUNISIENNE contre l’aliénation parentale?

http://www.acalpa.org/pdf/comm_presse_proces_toulon_avril_2008.pdf

Le syndrome d’aliénation parentale….,une belle introduction en la matière….

http://www.acalpa.org/pdf/expertise.pdf

Thése à lire absolument…

http://www.village-justice.com/articles/IMG/pdf_SAP_241008.pdf

A présent je laisse soin à notre institution de justice d’enqueter sur cette association de malfaiteurs qui ont commis un crime des plus abominables sur une enfant et son père en mettant tout leur poids pour pousser un brave père qui n’a jamais manqué à son devoir ni patriotique ni conjugal ni paternel ni médical ,ni social .

un père qui s’est exaspéré de faire  preuve de retenues …

un père qui n’est point pret de lacher sa fille ou son droit à une protection et où par l’ironie du sors le danger se concentrait dans sa compagne et la mère de sa fille qui n’a aucune morale ,une psychotique blanc qui a bien su se cacher derrière les lacunes juridiques et l’irresponsabilité de quelques uns de ses acteurs….

Tout ce que j’ai écrit sur ce site est la vérité

et rien que la vérité.

Nous sommes face à un crime sordide sur un père et

son enfant et non sur un espace pour étaler un linge

sale!

A ceux qui cherchent la vérité ,

il n’ont qu’à ouvrir des enquetes

pour donner à chacun son droit le plus inaliénable

à un procès juste.

je ne vous demande aucune faveur!

Ecrire tant de pages ne pourrait etre un amusement(https://sauverlinda.wordpress.com/2009/10/09/le-site-sauverlinda-…une-enfant-tunisienne-pour-l’enfance-tunisienne…/)mais l’ultime moyen de dénoncer ce crime de viol psychique collectif( où plusieurs parti y ont mis la main ..juges y compris une juge de famille,protection de l’enfance,pédopsy,maternelles,avocats,khaled koubaa ,le beau frere de ma femme, qui représente Internet society  tunisie … )qu’on a opéré sur ma fille et l’harcelement continu que m’a fait endurer  ma femme et sa mère où elles se sont montrées d’une perversion sans égale dépassant toute imagination et où en corollaire il était évident que cette femme n’a jamais prétendu former une famille et respecter la vie conjugale mais tout simplement se faire blanchir sur le dos d’un fils de bonne famille qui a mené une vie paisible jusqu’au jour où il l’a connu et où elle a finit par lui rendre la vie infernale et où il ne comprenait pas chaque année son abondon du foyer conjugal sans raison aucune et sa determination à le couper de sa fille.

Jusqu’à ce jour je n’ai pas aretté de demander une expertise parentale pour les deux parents  à laquelle ma femme s’est opposée et aucun juge n’en a donné l’ordre dans l’interet de linda….bien au contraire on te fait toutes les intimidations du monde pour renoncer à votre continuité à votre fille quitte à vous accuser de délire de persécution,ce jeu ne me trompe pas et ne m’intimide pas sinon pourquoi toute ces parties n’ont pas porté plainte et ne m’ont pas confronté,pourquoi aucune enquète n’a été conduite sur tout ce qui incrimine la conduite totalement amorale et profondément perverse de ma femme, ou est-ce qu’ils prefèrent de prendre le temps pour effacer tout indice de leur crime collectif sur mes droits et ceux de ma fille ,que l’aliénation empreigne ma fille définitivement et que je sois épuisé totalement sur le plan materiel pour que je ne puisse plus assurer ma défense et me consommer cru….

https://sauverlinda.wordpress.com/le-dur-choix-proteger-votre-fille-ou-faire-face-a-vos-engagements-financiers-et-perdre-definitivement-votre-fille-jai-choisi-ma-fille-meme-si-jy-laisse-ma-vie-et-je-ne-reculerais-pas/

Je pourrais tout perdre sauf l’ame du père qui ne renonce pas à son enfant et à sa protection d’une mère perverse qui l’utilise comme outil de guerre pour detruire son père( en tissant une toile d’araignée de mensonges grotesques qui ne peuvent laisser personne de marbre) et lui faire perdre tout ses repères !

on m’a cloitré pendant plus d’une année à ne voir ma fille que dimanche,ni fete ni vacances,et d’un autre coté t’as aucune nouvelle de ta fille meme pas le droit de savoir dans quelle école elle a été inscrite?  non présentation d’enfant à deux reprises et non reception d’enfant sur lesquels la justice ferme l’oeil…et on continu à vous couper de votre enfant et à diaboliser votre image aux yeux de votre enfant et de tout le monde avec une determination sans égale….et encore aucune expertise parentale qui infirme ces prétentions graves sur un père et sa fille!

Avais-je un choix autre que d’aller contre ces décisions de justice qui n’ont fait  qu’endiguer mon enfant dans le danger où on ne pouvait voir à l’horizon qu’une coupure définitive de ma fille?

j’ai pris le risque d’emmener ma petite chez un pédopsy ,quitte à la ramener tout juste après l’expertise (qui a pris deux jours consécutifs le 01 et 02 octobre).



Pour éviter toute escalade de ma femme( qui ne cherchait que les procédures sur procédure en ficellant bien sa toile d’araignée de mensonge avec son avocat dont les rapports ont l’air de tout etre sauf des rapports d’avocat à une cliente)et le jour meme que j’ai obtenu le rapport d’expertise(02 octobre) j’ai du contacter une personne intermédiaire(le père d’une amie à ma femme) pour ramener ma fille à sa mère et lui éviter toute scene de la part de sa mère.il m’avait promis de me téléphoner le lendemain(samedi 03 octobre) pour que je ramène ma fille.J’attendais ce téléphone en vain et c’est la police qui vient me chercher pour me mettre en geole après que l’avocat de ma femme (nafaa laaribi m’est dénoncé à la police…)la maison de ses parents était mur à mur avec la maison d’un ami francais où j’étais avec ma fille dans l’attente de ce coup de téléphone qui ne venait pas!)

cette femme étais sur place(avait elle pris un avion f17 depuis soliman?) avec son avocat avec l’air des plus intimes ,son téléphone a d’ailleurs sonné dans la poche de son avocat…sourire aux levres…

Plus tard j’apprends que cet intermediaire a bel et bien contacté ma femme mais cette dernière lui a tout simplement demandé de ne pas s’immiscer et c’est pour ça que j’ai attendu en vain son coup de téléphone..lisez et comprenez par vous- meme!


Pour information,j’ai pris ma fille le 28 septembre à la recherche d’un psy compétent,et par internet  je tenais tout le monde jour pour jour informé où j’étais avec ma fille…mais ils  ont préféré censurer et éffacer ces articles!

me diaboliser et me mettre coute que coute en geole!

il n’était pas question de kidnapping

mais me nuire,mon enfant n’était qu’un pretexte!

lisez:https://sauverlinda.wordpress.com/criminalite-et-internet-qui-a-supprime-toutes-ces-pages-de-mon-site-pour-en-deformer-le-but/encore-et-encore-et-encore-supprimez-supprimez-supprimez-la-verite-eclatera-un-jour-jusquou-la-criminalite-de-la-belle-famille-peut-aller-pour-induire-la-justice-en-erreur-et-assurer-leur/

Cliquez sur l’article:

message de linda à manel ben fadhel

vous n’en trouverez aucune trace! et c’est khaled koubaa son beau frere qui est derrière sa suppression utilisant son titre de representant d’internet society en Tunisie…..la criminalité de cette famille va jusqu’à internet!

Protéger mon enfant est un devoir envers dieu ma fille ,moi meme et notre identité tunisienne que ces aberrations de justice se forcent à nous en défaire!

Juges,protection de l’enfance,pédopsy…cela fait longtemps que j’ai déposé mes plaintes de ce que je vous reproche sur votre bureau meme et en personne et vous n’avez pas répondu de vos actes d’ingérence inique dans ma vie familale ,les droits de mon enfant et les miens …pourquoi vous ne répondez pas si vous n’etes pas dans le tort le plus absolu? laxisme administratif diriez vous ? est-ce avec laxisme et baclage qu’on gère l’interet superieur d’un enfant ? et je suis tenu à la retenue face au danger qu’encours ma fille  sinon on te pointe de délire de persécution ,mais c’est la perversion meme!

Pour Mahmoud hmandi la vie conjugale est sacrée ,les enfants aussi….le mariage n’a jamais été une institution pour se blanchir ! nos enfants n’ont pas à payer le prix de la bassesse de telles femmes qui se croient tout permis au nom d’un code du statut personnel des plus laxiste et où rien ne réprime de tel comportement irresponsables et amoraux et ça je le dit à toutes les femmes de sa race et attire l’attention de nos parlementaires sur ce cas de figure douloureux de dérapages de notre code de statut personnel qui bafoue les droits de l’enfant et celui des pères au nom des droits de l’enfant où ce dernier ne sort que persécuté autant que son père!


en dernier mot ….

au delà de cette triste histoire,retenez deux mot

avant de vous quitter….

la perversion narcissique= danger

&

l’aliénation parentale= abus émotionnel grave sur enfant

que nos parlementaires doivent affronter par une volonté serieuse de créer une loi qui va contre ce fléau où tant de papa finissent par ne plus voir leur enfant! (que l’émission el hak maak puisse enfin débattre d’autres sujets que ces tristes histoires qui deviennent notre pain quotidien!)

Ouvrez vos enquetes , Dr.Hmandi est pret!


Khaled koubaa et l’association de malfaiteurs…

لا تأسفن على غدر الزمان لطالما رقصت على جثث الأسود كلابا لا

تحسبن برقصها تعلو على أسيادها تبقى الأسود أسودا وتبقى الكلاب كلابا

https://sauverlinda.wordpress.com/2010/01/16/criminalite-et-internet-des-articles-supprime-de-mon-site-a-qui-cela-profite/



Lynn St. Amour, présidente d’ISOC,

a déclaré que « l’Internet Society est heureuse

d’accueillir Khaled pour ce stage et

nous attendons avec intérêt de voir

les résultats de son travail en faveur du

développement de l’Internet dans le monde arabe ».

Khaled Koubaa est un consultant indépendant en nouvelles technologies de l’information. Il fondateur et président du chapitre d’ISOC en Tunisie.

source:http://www.french.medregion.mepi.state.gov/internet_society_souhaite_la_bienvenue__khaled_koubaa_pour_un_sjour_professionnel__reston_avril_07.html

Les résultats de son travail

commencent à se faire sentir ,

utiliser son reseau  et ses connaissances acquises

en la matière  pour Hacker les  sites des internautes

pour les dévier de leur sens….

très démocratique comme orientation ,

ça rassure pour le developpement internet

en tunisie…

J’exige qu’une enquete soit ouverte pour identifier les acteurs qui ont été derrière la suppression des 22 articles du site sauverlinda…il est plus que clair à qui profite la suppression de ces articles…..ce qui est sûr c’est que c’est khaled koubaa qui est derrière ….et je l’invite à porter plainte pour diffamation s’il s’avère qu’il en est innocent ….c’est pas les témoins qui manquent !

Il ya une justice pour tout acte et chacun a droit de porter plainte mais pas le droit de censurer et de pirater un site pour induire la justice en erreur …c’est ça la démocratie petit khaled koubaa!

Et inutile de contacter quelconque  membre de

ma famille(ma famille ne s’honore pas de converser

avec des criminels de ton etoffe)

pour faire la victime,

c’est pas la première fois que vous avez été

d’une  bassesse sans égale qui n’a rien du

comportement de fils de bonne famille

et cela ne m’étonne pas d’un arriviste comme toi.

Shame on you all!

Je t’invite à aller porter plainte!

et je te tirerais le vers du nez à toi

et à ta bande de malfrat!

Vous avez touché à une propriété intellectuelle ,par la suppression  de 22 articles  vous en avez défiguré la vocation,pour que ma » prétendue femme » la présente comme une pièce à conviction falsifiée  pour demander un divorce pour tort et tromper le juge alors que ce site a été rédigé à une date tres posterieure de son abandon du foyer conjugal!

Ce qui est sur vous aurez besoin d’un avocat!

dommage que vous ne pourrez pas bénéficier des services de votre complice de ce complot sordide(car il est aussi impliqué que vous) ,maitre nafaa laaribi qui a préféré mélanger les pots entre le professionnel et le personnel et d’avocat s’occupant du champs de la protection de la propriété intellectuelle s’est confiné à se convertir en avocat s’occupant d’affaire matrimoniale en vrai suppot de satan (plaidoirie qui regorgent de mensonges grotesques qui ne trompent pas un oeil averti,et mouchard de la pire gamme s’entetant à camoufler la vérité et cherchant à couper coute que coute un père de sa fille pour sa cliente où on a du mal à deviner qui est le client de qui dans cette affaire…)faisant fi lui meme des regles élémentaire de la protection de la propriété intellectuelle dont il est bien censé detenir les ficelles!

Le juge  n’a rien lu de ce document pour en deviner le fond et sa vocation qui était dénoncer un crime abominable commis sur un père par une famille organisée en association de malfaiteurs sans scrupule , sans morale et d’une perversion extreme et avec qui personne ne peut dialoguer!

Je me demande comment des juges de famille puissent etre embobiné de la sorte au point de ne meme pas faire le rapport entre les tenants et aboutissants et en ne spécifiant meme pas la date de l’abandon de son foyer conjugal ,et en reposant sur un document dont il n’a rien lu,ni analysé dans sa globalité avec toute la falsification qu’il a subit et qui de surcroit était rédigé à une année presque après qu’elle ai quitté le foyer conjugal et qui devrait poser tant d’interrogations qui ne pouvait que aboutir ‘à dévoiler un crime des plus abominable sur un père  et son enfant commis par la personne meme qui lui présente le document !

il a confié la garde de ma fille à cette perverse et lui a ordonné une pension alimentaire à elle et à ma fille et me refusant sa garde!

Ma femme avait quitté le foyer conjugal depuis  le 22 octobre 2008  sans raison aucune,de façon préméditée  (le complot avait commencé avec la maternelle de ma fille à Nabeul)

https://sauverlinda.wordpress.com/2009/12/25/acte1quand-des-maitresses-decole-deviennent-complice-dun-complot-sordide-sur-une-enfant/volant mes affaires personnelles(aucune enquete n’a été conduite jusqu’à ce jour sur ma plainte que j’ai presenté dans ce sens pour abus de confiance et contre les faux témoignages qu’elle a concocté depuis soliman ce qui montrait clairement sa perversion morale extreme!),kidnappant ma fille et me coupant de cette dernière….alors que la rédaction de  ce site a été rédigée fin Aout 2009! Apres tant d’aberrations de décisions de justice sur lesquelles personne n’a voulu enqueter!

Je dévoilerais cette association de malfaiteurs  Marianne ben fadhel bregman_Manel Ben fadhel  Khaled koubaa et tout leur associés….

Ce sera le premier debat que je t’ouvre à propos de la gouvernance d’internet….est-ce légitime pour le commun des mortel de dévoiler sur internet un crime sur lequel l’institution de justice reste sourde,ne veut ouvrir aucune enquete en rapport avec une enfant en danger de viol psychique collectif! et de surcroit est-ce réprimable de dénoncer un crime abominable sur un enfant et son père en ne sachant rien des regles de la déontologie journalistique auquelles il n’a jamais été enseigné!

si c’est le cas je suis pret à ce que la justice soit faite!mais qu’on mène toutes les enquetes demandées ! il y va de l’avenir d’un père et de son enfant …un père qui a fait preuve de toutes les retenues pour garder sa braise en sourdine…ne rien dévoiler du comportement pervers de sa femme par respect au lien conjugal et sa sacralité mais face à une justice sourde à sa demande d’expertise parentale où il pourrait exposer en toute discretion …il n’avait plus aucun choix pour proteger sa fille…le dernier espoir était la pédopsy « ahlem belhadj » et vous avez bien lu comment elle m’a écarté de l’entretien et fait un rapport tendancieux,c’est honteux comment on gère les interets des enfants comme un jeu de pouvoir et d’interets…cette escalade vous l’aurez voulue et vous l’avez eu!

c’était le 09 aout 2009   que j’arrive à l’exaspération face à tout les dérapage!:

https://sauverlinda.wordpress.com/pour-la-femme-qui-a-joue-de-ma-confiance-et-a-continue-par-celle-de-ma-fille/

Dénoncer un crime ça ne prends pas de gants….

Bande de malfrats vous avez l’air d’etre fier de commettre votre crime que vous pensez parfait alors qu’il n’ya pas de crime parfait!

Et en fils de bonne famille ,je vous rapelle une citation de jacque mesrine ,vous qui avez choisi la voie de la criminalité sur les droits d’un père et de son enfant de la façon la plus perverse:

« Il n’ya pas d’heros dans la criminalité! » vous ne restez que des minables et je préfère malgrès tout garder la confiance en notre justice pour enqueter avec professionnalisme sur cette triste affaire et sur votre association de malfaiteurs!

لا تأسفن على غدر الزمان لطالما رقصت على جثث الأسود كلابا لا

تحسبن برقصها تعلو على أسيادها تبقى الأسود أسودا وتبقى الكلاب كلابا

http://www.facebook.com/video/video.php?v=1177743159663&ref=nf

septembre 7, 2009

L’ENFANCE TUNISIENNE…

LE COMBAT EST DUR…MAIS JE SUIS PRET A TOUT LES VENTS!

L’AFFAIRE


LINDA HMANDI


UN PERE QUI NE CEDE PAS


FACE A:

1/L’Inculture sociétale et la resignation des papas

L’enfant porte en lui des élé­ments des deux parents. Le soi (la personna­lité de l’enfant) doit sa structure et sa sub­stance (on peut même dire son « essence ») à ses deux parents. Autrefois, on prenait la relation à deux (dyade) entre la mère et son enfant comme priori­taire ; aujourd’hui, les résultats de la recherche prénatale et néonatologique nous apprennent que l’enfant est, depuis sa conception, un dans une relation à trois (triade). C’est déjà au cours de la grossesse, donc dans sa phase intra-utérine, que l’enfant perçoit son père (par exemple, à travers les sentiments de la mère ou par le truchement de la voix du père). Durant la première année de la vie, la symbiose mère-enfant est d’une intensité toute particulière. Au tout début de sa vie, l’en­fant est particulièrement tributaire d’une re­lation amoureuse, nourrissante, sécurisante et rassurante avec sa mère. Sa perte représen­terait un très grand danger pour l’enfant. Plus la mère se sent en terrain sûr et connu dans sa relation avec le père et mieux elle peut rem­plir cette fonction.

C’est à partir de la deuxième et notamment à partir de la troisième et quatrième année que l’enfant suit le rythme naturel et com­mence à se développer en s’éloignant de sa mère,en se détachant d’elle et, pour ce faire, il a besoin de son père pour réussir son individuation, sa séparation et son autonomie.Lorsque celui-ci manque, pour quelques rai sons que ce soit, l’enfant reste souvent litté ralement lié à sa mère avec tous les impacts sur le développement de sa personnalité. Les complexes de symbiose non résolus (relations fusionnelles à la mère) jouent un rôle impor tant pour de nombreuses maladies de l’âge adulte telles que les névroses d’angoisse, les dépendances, les troubles de conduites du comportement alimentaire et les maladies psy­chosomatiques. Dans le cas de relation ex clusive entre l’enfant et sa mère ou entre l’en fant et son père, l’enfant ne peut pas apprendre à manier suffisamment bien le «triangle» exis tant entre lui-même, son père et sa mère. Plus tard, devenue adulte en situation matrimoniale, lorsqu’elle attendra elle-même un enfant, cette personne tendra souvent à se retirer de son rôle de parent ou de partenaire, délaissant l’en fant au profit de l’autre partenaire, ou bien elle tombera elle-même dans un rôle d’enfant, risquant de créer de graves conflits de couple. Être trop peu expérimenté dans le « tri angle » (mère-père-enfant) induit des pro blèmes relationnels au sein du groupe.C’est aussi pour assurer leur identité (confiance en soi) que garçons et filles ont besoin d’ex périences avec leur mère et avec leur père. Si l’absence d’un des parents fait que l’enfant est insécurisé au niveau du développement du rôle, il peut rencontrer ultérieurement des problèmes de communication avec des personnes de l’autre ou du même sexe.

Que se passe-t-il lors d’un syndrome d’aliénation parentale ?

La perte d’un des parents bouleverse profondément le soi del’enfant,sa structure et sa substance.L’enfant se sent brisé


2/Dérapages pour ne pas dire « corruption » comprenant :

avocats taupes

juges prenant les citoyens pour des moins que rien,

police très correcte dans la dissimulation des indices

délégation de l’enfance fautive avec une bougie à la main

psy  » el ghalba » ,

institutrices de niveau pré-historique ,pieds enfoncés dans le henné de la  malhonetteté..

3/Deux femmes salopes, ou perverse narcissique pour etre linguistiquement correcte,

l’ex élue de mon coeur et

sa mère qui a réussi son coup de tourisme sexuel des années 70…croyant que la vie conjugale est séduction pour réveler par la suite  sa vraie face : « tu marche dans ma combine ou je te rends la vie dure »….Une vermine qu’on abrite voila il ya trente ans sur notre sol tunisien dont elle méprise le peuple au point qu’elle n’aie jamais demandé de se faire naturaliser tunisienne(alors que d’autre l’on demandé à peine passé une année) et dont on essaye de dire aujourd’hui qu’elle est de confession musulmane alors qu’elle n’a jamais preté un jour un serment quelconque devant le mufti..(si on veut parler officiel maitre laribi le rigolo) qui n’a rien de catholique dans sa conduite….sa seule réligion est le profit…one vraie honte pour la hollande et  à qui je dit non les hollandais ne sont pas un peuple sans foi ni loi comme elle essaye de donner l’exemple…et que c’est pas parcequ’elle a des connaissances au ministère de la justice qu’elle fera la victime…je la connais mieux que ses relations au ministère…elle pourra faire  pousser ses mauvaises herbes mais loin de chez moi…

4/Lacunes juridiques ,pourquoi réviser des lois face à des citoyens qui ne réclament rien,qui n’ont aucune culture des droits de l’enfant et pour qui les enfants sont presque considérés comme une erreur de parcours conjugal ni plus ni moins et dont l’éducation repose sur le mot « sakkar fommok! »?

5/défis professionnels …..mon art dentaire qui ne supporte pas la médiocrité,et mes patients qui m’ont fait confiance et que je n’ai pas le droit de décevoir,pour qui les rendez-vous sont à la minute près…aujourd’hui leur médecin est comme dans un état comateux…

6/défis financiers…perturbation définitive de toute mes reserves…l’avalanche des chèques sans provision…comment un comateux peut payer quoi que ce soit?

7/défi familiaux….une maison paternelle qui risque d’etre confisquée pour la maudite somme de 16 millions…et ma famille à la rue…

TOUT CA !!!!


mais dites Dr HMANDI,

vous ne

souffrez pas d’un quelconque

délire de

persécution?

Non certainement pas…et ce que je vous ai remis sous vos yeux comme documents ne sont ni hallucinations ni des visions de l’esprit :

c’est du noir sur blanc….mis à part ceux que j’ai gardé pour moi pour ne pas nuire à ma défense face à des adversaires malhonettes qui ont  tant profité de ma transparence…

Je ne me tairais plus sauf si on me supprime la vie…et là bien sur je n’aurais aucun regret,j’aurais fait mon devoir…et de toute façon ça ne changerais rien je serais mort un jour ou l’autre ,si ce n’est pas aujourd’hui ce sera demain…personne ne m’intimidera donc…les chiens aboient et la caravane passe…

Et au passage ,ceux qui voudrons sortir la carte basse de la diffamation,qu’ils se presentent…il y a tout de quoi leur fermer la gueule et leur tirer le vers du nez! qu’ils avancent!cela fait longtemps que   je les attends pour ce jour!

Et pourtant…mon combat continue et continuera contre tout vent,contre les traitrises de tout genre que je rencontre…car la culture a toujours payé cher contre l’inculture de ceux qui nous entourent….Galilé..socrates…et j’en passe…l’ont payé de leur vie!

Pourquoi,

parceque je veux pas que mon enfant paye le prix de l’ignorance,

de l’inculture,

du non- amour déguisé en amour….

j’ai mal choisi sa mère…j’en ai la certitude aujourd’hui

(je croyais bien faire dans le temps et j’ai payé trop cher ma tolérance…tant criée par nos filles tunisiennes abusées par des irresponsables le moins qu’on puisse dire!…)

Du moment que c’est une certitude…il fallait pas continuer dans l’erreur,je protège ma fille tout en assurant sa continuité avec sa mère…cette femme criminelle qui a voulu lui supprimer la vie à 5 mois de grossesse sans aucun remord…et où personne ne compte dans ce monde face à son interet! et à qui ,par ironie du sort on  lui a confié la garde d’un enfant qu’elle n’a fait qu’instrumentaliser pour arriver à ses fins médicres comme d’habitude..

Ma fille a droit à une vie digne et je le ferais valoir…

Je ne suis nullement en contre courant de l’ordre des choses et j’adhère parfaitement au combat et à la colère du Pr.Maurice berger pour la cause de ces enfants abusés par des parents irresponsables,et à tant d’autres qui ont le mérite de sevir véritablement la cause des enfants par une implication inconditionnelle , par des travaux et des prises de positons qui forcent le respect…ce qui est déja loin d’etre le cas chez nous où certains pédopsychiatres tels que le Dr belhadj constituent un réel danger pour notre enfance du moment que le role d’expert n’est pas des moindre dans le processus de protection de l’enfance et où toute négligeance diagnostique pourrait etre fatale pour l’avenir de l’enfant…celle -là elle fait des rapports tendancieux comme on fait des baigners….

A ce sujet si personne n’arrive à me comprendre,une lecture de ce livre, comme début,pourra vous éclairer…non …vous secouer…tellement notre société…nos décideurs….en ont besoin:

alors qu’ils ont ratifiés tant de conventions internationales sur la protection de l’enfant , en matière d’abus émotionnel de l’enfant, ils légalisent les kidnapping des enfants et leur coupure de leur père! quoi de plus criminel?

Voila le livre dont je vous parle:

Ces enfants qu'on sacrifie

Entretien avec Marie Claire

Marie Claire: En France, 270 000 enfants et adolescents sont concernés par le dispositif de protection de l’enfance, que vous jugez inefficace et nuisible. Vous dites même que nous sommes face à l’un des grands scandales de la Ve République… Maurice Berger: Je lance en effet un appel à la désobéissance civile. En 1992 déjà, mon premier livre («L’Echec de la protection de l’enfance», éd. Dunod) dénonçait, en vain, les dysfonctionnements de la protection de l’enfance. Quand certains juges prennent des décisions qui vont à l’encontre du bien de l’enfant, les professionnels concernés doivent exprimer leur réticence, voire leur refus de mettre en oeuvre ces décisions. Vous savez, je suis respectueux de l’ordre établi; si j’agis ainsi, c’est parce qu’il n’existe aucun autre moyen de faire cesser ce scandale. Tous les jours, dans notre service arrivent des enfants qui n’auraient pas dû devenir malades si l’on avait prêté plus attention aux dangers auxquels ils étaient exposés et aux signes qu’ils manifestaient. En France, nous sommes confrontés à deux types de risques. Ceux qui sont visibles, comme les coups et les abus sexuels, ne représentent que 22 % des affaires. C’est vrai qu’il y a des ratés énormes, comme on l’a vu à Outreau et à Angers, mais dans l’ensemble, les enfants concernés sont assez bien protégés. Pas parce que l’on s’en soucie davantage, mais parce qu’un professionnel qui ne prend pas les mesures qui s’imposent risque désormais le pénal. On est contraint, donc on protège mieux… Et puis il y a toutes les autres affaires, soit 78 % des cas: des enfants qui sont dans des situations de traumatisme psychique sévère, avec des parents très négligents, toxicomanes, malades mentaux, psychopathes violents… Pour eux, hélas, la décision est complètement aléatoire. On maintient souvent une aide à la parentalité, même lorsqu’elle est inefficace.M. C.: Vous êtes très sévère envers les juges. A côté des «vrais» magistrats, vous dénoncez ceux que vous appelez «savonnettes», incapables de protéger l’enfant en danger…M. B.: Le «vrai» juge écoute l’enfant et défend son intérêt. Il a des paroles fortes, sur lesquelles l’enfant, les autres professionnels et les parents vont pouvoir s’appuyer. Il dit à l’enfant, par exemple, qu’il n’a pas à passer sa vie à attendre que sa mère revienne. En errance depuis des années, elle n’arrivera sans doute jamais à s’occuper de lui. Il lui donne ainsi la permission d’aimer d’autres personnes, de construire sa vie avec elles. Ce juge, qui est alors la voix de la société, autorise cet enfant à avoir des investissements affectifs autres que pour ses parents. Le juge «savonnette», lui, démarre l’audience en étant réceptif aux rapports qu’on lui a remis, avant de fondre peu à peu face à la parole des parents qui se présentent comme des victimes… Ce qu’ils sont, d’ailleurs: la plupart d’entre eux ont vécu une enfance désastreuse. Ce magistrat finit par lâcher sur l’essentiel et ne dira pas les paroles sur lesquelles l’enfant pourra s’étayer. Les parents, qui sentent que ce juge n’est pas convaincu, seront alors dans une position de revendication permanente. Et même si l’on décide d’un placement, les parents vont constamment répéter à l’enfant: «Je vais tout faire pour que tu rentres à la maison.» L’enfant ne se sentira jamais en sécurité. En fait, un placement, quand il est inévitable, ne suffit pas à garantir la protection psychique de l’enfant.

M. C.: Vous dites que d’autres juges, rigides, sont convaincus de la valeur intouchable du lien parent-enfant. Pourquoi s’identifient-ils ainsi aux parents et non aux enfants?

M. B.: En France, il existe un grand mythe qui voudrait que l’on trouve un équilibre entre les droits des parents et ceux de l’enfant. C’est une formule irréaliste. Un enfant est un être vulnérable, dépendant de son entourage, dont la personnalité est en construction. Il n’a pas toujours la parole, contrairement à ses parents. Finalement, soit on est ému par les parents, soit on en a peur. C’est le gros tabou chez les professionnels de l’enfance: on dissimule la peur que l’on éprouve face à des parents violents et dangereux. Je crois aussi que l’on ne veut pas s’identifier à ce qu’un enfant ressent, parce que c’est insupportable.

M. C.: La raison de cet aveuglement relève surtout d’une volonté d’ordre idéologique de maintenir à tout prix le lien familial, volonté que vous ne cessez de dénoncer…

M. B.: Pourquoi, en France, sommes-nous si obsédés par le lien du sang? C’est une question que l’on me pose souvent à l’étranger. Mes confrères italiens me disent: «Nous, nous sommes catholiques, la famille et la mamma sont sacrées… pourtant, nous n’hésitons pas à séparer l’enfant de ses parents toxiques.» Idem au Québec et en Grande-Bretagne. En France, pays à fonctionnement idéologique, les combats d’idées priment sur la réalité. Et la première idéologie, c’est la précarité: c’est parce que les parents sont pauvres qu’ils n’arrivent pas à s’occuper de leur enfant, qu’ils le maltraitent et le délaissent. Il est vrai que la pauvreté aggrave tout: les soucis, la déprime, la promiscuité. Mais dans les situations graves – elles ne sont pas rares – qui nécessitent des placements, les parents, avant d’être pauvres, sont des personnes qui ont des troubles psychiques, une impulsivité extrême ou une dépression permanente. Personne ne veut le reconnaître. Cela serait trop simple si c’était à cause de la précarité: la société serait donc responsable. Pourtant, les Etats-Unis se sont trompés avant nous, les autorités y ont même modifié les textes pour essayer de maintenir le lien biologique à tout prix. Les enfants ont donc été retirés de leur famille d’accueil pour retourner chez leurs parents. Plus de 10 milliards de dollars ont été investis pour aider les parents biologiques et évaluer les résultats, qui se sont révélés catastrophiques. Mais qui, en France, s’est donné la peine de lire ces travaux?

M. C.: En fait, on se refuse à penser qu’il existe des parents qui ne seront jamais capables de l’être…

M. B.: Tout à fait. En Italie, on parle de «parents intraitables», au Québec, «d’incapacité parentale permanente». En France, il est tabou d’affirmer que des parents sont incapables d’avoir une présence physique continue et pratiquent ce que l’on appelle le «délaissement parental prolongé». Mais comme on dit au Québec: «Un enfant n’est pas un appareil vidéo qu’on met sur pause.» Attendre en vain ses parents le destructure. Ou encore que se passe-t-il quand nous disons: «Ces parents n’y arriveront pas, en tout cas pas avant dix ou quinze ans»? On nous rétorque: «Mais, Monsieur, il faut que la situation évolue, que l’enfant retourne un peu chez ses parents.» Comme on refuse d’admettre que les parents n’évoluent pas, on réexpose l’enfant, qui sert régulièrement de testeur. Et quand ce dernier va de nouveau mal, on le retire: le test est positif!

M. C.: Le coût humain aussi est catastrophique. On ignore souvent que la maltraitance entraîne des déficiences intellectuelles…

M. B.: Dès la naissance, les enfants utilisent un mécanisme de défense qui est de geler leur intelligence et leurs sentiments: ils arrêtent de penser parce que ce qu’ils vivent est trop insupportable. Nous fabriquons des enfants déficients intellectuels. Là encore, nous touchons à l’idéologie. Combien d’équipes disent: «Moi, je ne veux pas tester les enfants, car je ne veux pas les enfermer dans des cases.» Nous, nous testons régulièrement leurs quotients intellectuel et de développement, afin d’évaluer notre travail. Ceux qui refusent de le faire évitent ainsi de rendre des comptes. Ces enfants ne progressent pas intellectuellement parce qu’ils n’ont pas non plus de figure ….

Sur un site traitant de pervers

narcissique,une internaute a formulé

ceci  à son auteur:

Pomme (17:53:05) :

Hervé, tu déniches toujours un tas d’infos intéressantes.
On espère à chaque fois qu’un livre sort qu’il se passera quelque chose…

Je crois, au travers de ce que je vois qu’il ne faut pas oublier une

chose capitale.


Les PN sont des personnalités difficiles à détecter.


Dès lors, il me semble qu’il est périlleux de pouvoir mettre en place quelque chose

sans que ça ne puisse devenir dangereux dans l’autre sens, à savoir ceux qui

abuseraient de l’info et accuseraient l’autre parent d’être PN.

Tous ceux qui font suivre leurs enfants par des pédopsy ou des psychologues avertis le savent : on ne règle pas ça en une ou deux séances.
Il faut des faits avérés. Il faut le témoignage de l’enfant aussi. Le vrai, celui qui laisse présager d’une vraie souffrance psychologique.
Personne ne se basera sur un seul fait.
Oui c’est dommage pour tous ces enfants.
Mais même si le chemin nous semble parfois long, si on est s’essouffle parfois, il ne faut pas perdre l’espoir que cela s’arrange.
Et ça finit par s’arranger, j’y crois fermement.

Maintenant, reste à la justice à former aussi les magistrats qui reçoivent des plaintes de réagir violemment et non légèrement comme j’en ai entendu parfois parler.

Lien:http://enfantsdudivorce.wordpress.com/2009/06/26/ces-enfants-quon-sacrifie-reponse-a-la-loi-reformant-la-protection-de-lenfance/#comments

La juge de famille? ou la la ,un vrai ,non, un picasso des plus mal reproduits…celle là ne connais pas la médiation familiale…l’écoute de l’enfant…un sujet qui lui est etranger…c’est madame connait tout…je la laisse se plaire à opérer sous l’angle du copinage…du sectarisme féminin …le jour où elle sera mère elle reviendra me faire des excuses….

A suivre…Avec les salutations du Dr. Hmandi & de Linda Hmandi

Copie de 08 10 11. Linda, Marie, Mahmoud

Dr Hmandi Mahmoud

août 13, 2009

profil du pervers narcissique

Dans le jargon familier,il y’en a

qui qualifie ce genre de femme

de « salope » comme l’exprime cet

internaute tunisien KAISER

sur le site tunisien marhba:

http://www.marhba.com/forums/au-masculin-54/quest-quune-s-9344.html

:

« pour moi une s***** c’est une

femme qui n’a ni foi ni loi qui n’a

aucun principe, qui pour elle

tout les moyens sont bons pour

arriver à ses fins et ce quelque

soit les dégats qu’elle peut causer

aux autres « 

,mais pour ne pas tomber dans les vulgarités,ce profil correspond en terme de psychologie au profil  de la perversion narcissique…

de quoi s’agit-il au fait ?


Le Pervers Narcissique est porteur d’une maladie mortelle… pour l’autre!

Nous avons tous été plus ou

moins amenés à le rencontrer

sur notre route.

Il a même parfois détruit des

vies, la vôtre peut être…

Le Pervers Narcissique est porteur d’une maladie mortelle… pour l’autre!

Nous retrouvons cette pathologie plus particulièrement chez les hommes, mais certaines femmes l’ont également . Parfois notre compagnon ou compagne, parfois notre mère, notre fils…. Parfois il est notre collègue, notre patron et même un « ami » qui nous veut tant de bien…

Il peut être sympathique, altruiste, timide, dictateur…

Il se trouve partout, tapi dans l’ombre de son sourire bienveillant. Il est prêt à fondre sur sa proie avec une telle habileté que la futur victime ne s’en rends pas compte.

La « victime »…. Souvent une personne intelligente, brillante. Une personne qui cache pourtant une certaine faiblesse. Un faille dans laquelle le Pervers Narcissique aura un réel plaisir à s’engouffrer comme un drogué qui trouve enfin sa substance!

Cette victime aura sans doute été déstabilisée momentanée par une situation difficile et passagère, ou vivra une souffrance profonde et ancienne du genre « abandon », « solitude » créant ainsi la faille indispensable dans laquelle le Pervers Narcissique va s’engouffrer.

En tout les cas, il y a un besoin d’amour, de reconnaissance que ce rapace saura détecter dès le premier instant.

Il va doucement combler ces manques, par des démarches bienveillantes, prenant ainsi tout doucement sa place auprès d’elle.

C’est une sorte de danse, macabre sûrement. Une danse qui se rapproche d’une transe qu’il induit chez sa victime.

Il sais se rendre indispensable.

Le Pervers Narcissique, est un manipulateur hors pair.

Consciemment ou non, il sait endormir la vigilance naturelle de la victime potentielle.

aieconfiance

**** Aie confiance / Crois en moi / Que je puisse / Veiller sur toi … ****
La chanson de Kaa, Le livre de la Jungle, Disney, 1967

Le Pervers Narcissique a un flair hors du commun lorsqu’il s’agit de détecter la victime dont il va se nourrir !

Le Pervers Narcissique n’a qu’une réalité, LUI.

Il n’a pas la même vision du bien et du mal que les autres humains.

La seule et unique chose qui compte pour lui, consciemment ou non, c’est lui!

Pourtant, au début de la relation perverse, il saura donner le change par des gestes d’apparente bonté d’âme. Toute la perfection de son art de la manipulation est en application.

Il est rare, que dis-je, très rare que la victime puisse s’en rendre compte, et cela même si elle est avisée! Tout au plus elle verra des signes, ressentira des alertes, entendra des mises en garde, mais l’emprise est déjà trop présente pour qu’elle ai « envie » de réagir. Car c’est bien cela me semble-t-il, la victime, à ce moment là de la relation perverse, aura bien souvent le sentiment de maîtriser la situation, de pouvoir changer les choses par son amour, ou par son intelligence….

C’est ce qu’il veut lui faire croire !

C’est déjà trop tard. Le piège se referme sur la victime.

Le Pervers Narcissique est un expert dans l’art du mensonge. Un art qu’il a acquis dans sa plus tendre enfance. En fait, c’est son mode d’expression et il peut fort bien ne pas s’en rendre compte.

Il excellera dans l’art de la conversation contradictoire, du discours paradoxal, de telle sorte que, très vite la victime ne saura plus où elle se situe, quoi penser, elle sera comme engourdie et se dira même bien souvent qu’elle est responsable de cette confusion. Il s’échappe ainsi habilement de toute opposition.

Le Pervers narcissique est incapable d’assumer la responsabilité de ses actes. Il retournera habilement la situation pour en rendre l’autre responsable. Et curieusement son habilité est telle que la victime doutera de son propre bon sens.

Le Pervers Narcissique évolue dans des affirmations, des menaces, des sous entendus suffisamment flous que la victime ne pourra récupérer pour le mettre en face de ses mensonges.

Et de toute façon, le Pervers narcissique est incapable de se remettre en question pour la bonne et simple raison qu’il n’a aucun problème (selon lui…)

Lorsqu’il sent une résistance de la part de sa victime il peut devenir dangereux, violent même et commencera à pousser la victime dans ses derniers retranchements en créant des situations compromettantes ou douloureuses. La victime risque alors de plonger dans la dépression et aller parfois jusqu’au suicide.

Si la victime résiste toujours, il usera aussi de toutes les procédures de « justice » pour atteindre son but, « se protéger » !

Il est un redoutable procédurier, ce qu’est très rarement la victime qui évolue plus souvent sur le plan de la confiance.

Le Pervers Narcissique évolue dans une boue visqueuse qui fait partie intégrante de lui et qui a la particularité de digérer la victime pour se nourrir de sa substance.

Les seuls droits et devoirs sont ceux qui vont nourrir son ego.

Je pense que c’est une personne particulièrement vide et qui possède la perfection sublime de l’art de la trahison pour vivre dans cette ombre nauséeuse. Sans sa victime, le pervers narcissique reste insignifiant.

Pourtant, il a bien souvent une position sociale importante, ce qui d’ailleurs tend à rassurer la victime potentielle qui aura l’impression d’être valorisée par cette rencontre pourtant mortelle.

Bien souvent, il doit déjà son statut aux personnes qu’il aura manipulées dans le passé.

Isabelle Nazare-Aga a pu poser 30 critères qui tendent à définir le Pervers narcissique.

Nous pouvons tous nous y reconnaître, peu ou beaucoup.

Le manipulateur rassemblera plus de dix de ces points.

Geneviève Schmit

~ par Groupe de Recherche le 6 juin 2009.


Approche globale et personnelle

de Geneviève Schmit

pour se sortird’une

relation avec un

PerversNarcissique.

La victime du pervers narcissique met en général du temps à réaliser la complexité et la gravité du piège dans laquelle elle se trouve.

Ce piège tend à se refermer en douceur, comme un boa constrictor qui vient posément étrangler sa proie.

Lorsqu’elle se rend compte de cette emprise, les anneaux sont déjà là, parfaitement enroulés autour d’elle.

Leur pression se fait plus violente dès que la victime commence à se débattre.

Une pression qui peut se faire par saccade, avec des moments d’apparents apaisement.

La victime va bien souvent s’endormir, comme privée d’oxygène, et lorsque la tension se fera trop grande, elle n’aura plus la force ni l’énergie nécessaire pour s’en sortir!

C’est pour cela que je dis que le Pervers Narcissique est vecteur d’une maladie mortelle pour l’autre !

Mon expérience personnelle m’a permise de comprendre de l’intérieur la complexité de ce drame.

Au travers de ma vision de « victime » et également de celle plus salvatrice de psychothérapeute, j’ai pu, non seulement commencer à comprendre, mais aussi à percevoir quelles seraient les aides, soutiens, techniques qui peuvent réellement accompagner la victime à reprendre sa propre vie en main.

Et c’est au fur et à mesure de ma propre libération, que j’ai commencé à définir une approche pragmatique permettant de sauver ce qui peut l’être dans un premier temps, et ensuite de se reconstruire.

J’ai la chance d’avoir appris de nombreuses techniques d’accompagnement au mieux être et également de réalisation d’un objectif.

Elles ont trouvés, pour la plupart, leur place dans ce travail vital.

Il est important de se rendre compte du conditionnement profond que subit la victime. Un conditionnement dont elle n’est pas toujours consciente.

Il se fait par ces « messages contradictoires » entre autres qui font évoluer la victime dans des hauts et des bas émotionnels jusqu’à son épuisement et dissolution complète.

Ces messages confusionnants font que, en cas de besoin, le Pervers Narcissique pourra aisément justifier sa pseudo « bonne foi » et ainsi responsabiliser sa propre victime de la situation vécue. Celle-ci, déjà conditionnée par ces non dialogues constants, aura tendance à se croire effectivement coupable ou même, elle même perverse, et ainsi cherchera en vain toutes les solutions possibles pour rétablir une certaine harmonie.

Le mode de communication du Pervers Narcissique fait que la victime ne pourra jamais avoir raison, même de l’évidence.

Le Pervers Narcissique jouera très habilement de tout ceci en renversant les rôles d’une situation qu’il ne peut assumer, et en accusant sa victimes des faits qui le caractérisent.

Le Pervers Narcissique va osciller entre menaces, chantages, violences et demandes de pardon, déclarations amoureuses, tendresse infinie…

L’évolution peut se faire lentement, sournoisement sans que la victime puisse mettre de mots sur ce qu’elle ressent. Elle va jusqu’à se conditionner inconsciemment pour nepercevoir que le bon du Pervers Narcissique et tente d’occulter immédiatement le mal, pour moins souffrir. On entre dans une résilience morbide.

La victime se trouve devant un personnage qui est incapable de se remettre en question, pourtant, elle va encore et encore s’épuiser à tenter de lui faire prendre conscience des impacts de agissements sans pour autant le juger….

Elle espère toujours lui faire quitter la boue pour la Lumière.

Le Pervers Narcissique ne peut prendre conscience pour la bonne raison qu’il est incapable d’assumer la réalité des faits et d’assumer la paternité de ses conséquences.

De plus, n’étant pas dans la souffrance, même si parfois il l’affirme, il n’a aucune raison de modifier son comportement.

La victime se berce dans l’illusion que quelque chose peut changer afin de ne pas se trouver devant la seule réalité: il faut fuir !

Il arrive très souvent que la Pervers Narcissique se repose sur les valeurs de sa propre victime pour assoir son pouvoir.

Le Pervers Narcissique jouera facilement de ceci en renversant les rôles et en accusant la victimes des faits même qu’il pose constamment.

Quitter le Pervers Narcissique, est quelque chose de terriblement difficile.

Les sentiments contradictoires se mêlent. Il y a la peur, bien sur, mais aussi un amour inconditionnel. Une sensation que la vie ne peut se poursuivre sans lui!

La victime se sent bien souvent incapable même de vivre sans lui!

De plus, la plupart du temps, la victime se retrouve totalement seule, car le Pervers Narcissique l’aura isolée du reste du monde pour mieux la manipuler à sa guise.

Un sentiment de honte peut aussi empêcher la victime de demander de l’aide.

Après tout, qui peut comprendre que l’on ne puisse pas quitter celui qui nous tue ?

C’est lorsque la victime trouve suffisamment de lucidité qu’elle devient « dangereuse ». Dès lors, la mise à mort semble irréversible.

L’objet du problème n’existant plus, le problème n’existe pas.

Lutter contre ce Fou est malheureusement pratiquement impossible car jamais la victime ne pourra exceller dans l’art de la manipulation, de la dissimulation, du mensonge, des procédures.

Bien souvent terrorisée, la victime sera contrainte de laisser le prédateur agir à sa guise.

Celui-ci est capable de continuer à détruire sa victime alors même qu’elle se trouve déjà à terre. Rien ne semble pouvoir l’arrêter et il trouvera des appuis complaisant dans ceux qui l’entourent et à qui il passera un message complètement faux, mais suffisamment convainquant.

Même la justice ne semble pas pouvoir à l’heure actuelle, définir le Pervers Narcissique et donc le contrer.

Il n’est donc pas rare de voir ces Fous continuer de vivre en toute quiétude, laissant derrière eux, le cadavre de ceux ou celles qui lui ont donné leur âme.

Lorsque la victime a pu survivre à ce massacre, qu’elle a la force de regarder son chemin, elle se rendra souvent compte de tous les signes annonciateurs qu’elle a parfois vu mais dont elle a choisi de ne pas tenir compte.

Elle remarquera aussi que le Pervers Narcissique avait dès le début de la « relation », fait des « dossiers » dans son esprit, et parfois plus concrètement, afin de pouvoir les utiliser en cas de besoin….

Leur mode de fonctionnement est totalement calculateur et de la manière la plus sombre qui soit.

C’est un sombre stratège de la pire espèce. Un traitre pour qui tous les coups sont permis.

Un sombre personnage qui continuera de détruire sa victime alors qu’elle est à terre en continuant de la détruire psychiquement, en la mettant parfois dans l’incapacité de se défendre par la ruine financière, en la laissant dans l’incompréhension sociale et donc totalement seule face à sa perte.

  • aspect de la destruction (psychologique, morale……
  • art qu’à la victime pour justifier et excuser le pervers
  • Le PN ne fait aucune différence entre le bien et le mal
  • tentative de dialogue tjs avortée. Refus du dialogue du PN
  • S’approprie toutes les gloires
  • La victime peut s’en sortir car elle est en danger de mort. Le PN n’est pas en danger et n’a donc pas besoin de modifier son comportement.
  • Il est assoiffé de lui!
  • La pitié de la victime qui a pu mettre un mot (PN) sur le comportement du bourreau. Attention au syndrome de Stockholm
  • Le PN ne sais pas aimer. Il n’a jamais appris l’amour sans condition.
  • Sa personnalité est construite sur un vide qu’il tente de remplir par l’énergie de l’autre (admiration, amour, peur, souffrance…) ceci contribue à lui donner son pouvoir
  • Propos toujours flous et à multiples facettes
  • La victime est en constante liaison avec le PN par la pensée qui peut devenir totalement obsessionnelle.
  • Le stress, la fatigue, l’épuisement, l’ennui engendre l’anxiété qui engendre les pensées obsessionnelles
  • au départ de la relation: c’est trop beau!
  • PN coupe le contact, la communication, silence radio.
  • Il est incapable de prendre des décisions

Les pervers narcissiques n’éprouvent aucun respect pour les autres, qu’ils considèrent comme des objets indispensables à leurs besoins de pouvoir, d’autorité, ou servant leurs intérêts.

Ils prennent des engagements qu’ils ne tiendront pas, sachant que les promesses n’engagent que ceux qui y croient et qu’ils s’estiment au dessus des lois.

Pris en flagrant délit de mensonge, ils sont capables de nier avec un aplomb hors du commun jusqu’à faire douter l’autre !

Ils savent parfaitement et avec une grande détermination défendre leurs intérêts dont ils ont toujours une vision très claire. Ils essaient de profiter instinctivement de toutes les opportunités, de toutes les personnes rencontrées, et ces personnes sont systématiquement instrumentalisées pour en tirer, autant que possible, avantage pour eux. Comme pour tous les narcissiques, tout leur est dû. Ils n’admettent aucune remise en cause et aucun reproche.

Lorsqu’il sont dans une dualité, dans l’obligation de faire choix qu’ils ne peuvent esquiver, ils peuvent entrer dans des états psychotiques et deviennent alors particulièrement dangereux et impitoyable.

Les pervers narcissiques sont incapables d’aimer les autres. Dans leur immense majorité, ils n’ont aucune «humanité», aucun sentiment humain, aucun état d’âme, aucun affect. Ils sont froids et terriblement calculateurs. Ils sont capable d’enregistrer dans leur mémoire des petites choses qu’ils utiliseront ensuite en les amplifient afin de justifier leurs attitudes néfastes. La souffrance d’autrui vient comme les nourrir, amplifiant ainsi l’estime d’eux-même et cela même si ce n’est pas toujours conscient. Mais tout en étant, le plus souvent, incapables d’avoir des sentiments humains, ils simuleront parfaitement le fait d’être emplis de bons sentiments, rempli d’amour altruiste et d’une sincère empathie pour autrui. Ils adorent « construire » l’autre, quitte à le détruire pour pouvoir à nouveau le construire et en retirer la reconnaissance inconditionnelle…

Les déceptions entraînent chez eux de la colère, du ressentiment ou même de la haine avec un désir viscéral de revanche. Cela explique la rage destructrice qui s’empare d’eux lors des séparations ou des confrontations. Quand un pervers perçoit une blessure narcissique (défaite, rejet), il ressent un désir illimité d’obtenir une revanche. Ce n’est pas, comme chez un individu coléreux, une réaction passagère et brouillonne, c’est une rancune inflexible, implacable à laquelle le pervers applique toutes ses forces, ses capacités de raisonnement et son intelligence aigüe. Et alors, il n’aura de cesse d’assouvir son dessein de vengeance.

Les pervers narcissiques ont souvent besoin de haïr pour exister. La haine peut être chez eux un moteur très puissant.

Souvent, le pervers narcissique est quelqu’un qui n’a jamais été reconnu dans sa personnalité propre, qui a été victime d’investissement narcissique important de la part de ses parents et qui a été obligé de se construire un jeu de personnalités (factices), pour se donner l’illusion d’exister. On peut dès lors trouver comme une sorte de schizophrénie avec de multiples personnalités.

Du fait d’une histoire personnelle, où il ont été, par exemple le bras armé d’un de leurs parents, les pervers n’ont pas pu se réaliser. OU alors, ils ont dû correspondre parfaitement à l’attente des parents pour s’assurer leur amour indéfectible à vie.

Les pervers narcissiques ne sont jamais sincères, toujours menteurs, et cela depuis leur plus tendre enfance. C’est en quelque sorte leur mode de fonctionnement, une capacité mise en place instinctivement afin d’être capable de correspondre à l’attente des autres (parents). Ils peuvent aussi bien dire la vérité que mentir avec aplomb. L’interlocuteur ne sais plus alors discerner le vrai du faux. Le plus souvent, ils effectuent des falsifications de la vérité, qu’on ne peut pas vraiment qualifier de mensonges, et encore moins de constructions délirantes. Mélanger le mensonge, la sincérité et la franchise —ce qui est, pour l’autre, très déstabilisant— fait partie de leur jeu.

On aborde alors les « messages contradictoires » qui sont une des armes privilégiée du Pervers Narcissique pour déstabiliser puis épuiser sa victime.

Le déni (de leurs défauts, de l’autre) leur permet de «s’aimer» et de s’aimer toujours plus. Ils se mentent à eux-mêmes, sur leur vraie valeur, sur ce qu’ils sont réellement, mais finissent par prendre cela pour la seule réalité. Ils se sentent intouchables, puissants et irrésistibles. A certains moments, ils finissent par croire à leur mensonge, à d’autres, ils en ont conscience. C’est toute l’ambivalence de la pathologie mythomane. Le pervers narcissique est un «comédien né». Ses mensonges à force d’entraînement sont devenus chez lui une seconde nature, une nécessité.

Sa palette de personnalités, de personnages, d’émotions feintes est étonnante. L’éventail de son jeu d’acteur est infini, sans cesse renouvelé.

Il donne le plus souvent l’image d’une personne parfaitement calme, ne s’énervant jamais.
Le pervers narcissique est le plus souvent doté d’une combativité extrême et d’une capacité de rebond remarquable. Sa mégalomanie, son narcissisme, voire sa paranoïa, renforcent cette combativité. Souvent immensément orgueilleux, voire mégalomane, le pervers narcissique a un besoin vital de gagner, à tout prix, sans fin, et ne peut admettre, une seule fois, de perdre. Il est prêt à tout, même aux coups les plus bas, pour ne jamais perdre. Il tends également s’attribuer le mérite qui revient à d’autres afin de se remplir de plaisir.

Le pervers est comme un enfant gâté. S’il ne rencontre pas de résistance, il ira toujours plus loin. La résistance, elle, le poussera à rassembler ses forces pour les annihiler.

A la longue cette tendance, qui peut lui assurer une dynamique du succès pendant un certain temps, devient une addiction. Signe de sa mégalomanie, elle la renforce en retour, et l’amène à ne plus pouvoir tolérer la moindre frustration ou contradiction.

Le pervers narcissique a le talent de diffamer sans avoir l’air d’y toucher, prudemment, en donnant l’apparence de l’objectivité et du plus grand sérieux, comme s’il ne faisait que rapporter des paroles qui ne sont pas les siennes. Souvent il ne porte pas d’accusation claire, mais se contente d’allusions voilées, insidieuses. Il aura beaucoup d’habilitée à sortir du contexte un fait, une phrase, pour la tourner à sa guise s’attribuant ainsi la sympathie et l’ adhésion de l’entourage.

A la longue, il réussira à semer le doute, sans avoir jamais prononcé une phrase qui pourrait le faire tomber sous le coup d’une accusation de diffamation.

Ma vie fut extrêmement catastrophiée par le comportement de la mère de mon enfant. J’ai découvert, avec le temps, qu’elle ne raisonne malheureusement pas comme nous et qu’elle est capable d’instrumentaliser, de culpabiliser, de manipuler voire de détruire son enfant  pour parvenir à ses fins, à savoir me détruire moi, celui qu’elle considère encore comme l’ esclave de ses desirs illégitimes  et non un mari qui a aussi  des droits comme des devoirs vis à vis d’elles de sa famille et de tous.
Ce type de comportement est malheureusement assez courant chez nous ,malheureusement pas assez analysé et recensé. Nous appelons cela des manipulateurs pervers ou encore pervers narcissiques. Ces gens fonctionnent différemment de nous, en général car un de leurs parents était ainsi. Ils ont été éduqués ainsi. Leur inconscient est ainsi. Ils ne peuvent s’en rendre compte ni raisonner comme nous.
Lorsqu’on est confronté à ce type de personne, il est fondamental de le comprendre pour parvenir ensuite à s’en sortir(Ce genre de personne ne se traite pas ,ne se raisonne pas,fuit les psy comme la peste et fait tout pour  éviter toute confrontation). Dans un couple,que ce soit pendant la vie conjugale ou  en cas de divorce,  le pervers narcissique impose un harcèlement moral tel que l’on peut en devenir fou si l’on ne comprend pas ce qui se passe. Cela a failli être mon cas
, avant que je tombe sur un site  internet qui m’a ouvert les yeux sur ce que je vivais comme un vrai hitchcok  et s’intitulant :

http://enfantsdudivorce.wordpress.com/

dont  l’auteur qui est français, est passé par le meme calvaire que moi et qu’un pédopsy lui a fait  comprendre ce qu’a son épouse et comment s’en sortir.

Je ne le remercierais jamais assez d’avoir mis son combat sur le Net ça m’a  aidé (et certainement d’autres internautes) à comprendre ce phenomène ravageur (quand on ne le comprend pas et qu’on continue à faire preuve de tolérance  et se comporter avec cette partenaire comme si c’était quelqu’un de normal alors qu’elle n’est pas normale mais plutot dangereuse !    https://sauverlinda.wordpress.com/les-bizarreries-ou-lodeur-de-la-manipulation-corruptrice/ )

Le pervers narcissique use la pire de toutes les manipulations tant les dégâts qu’elle occasionne sont dévastateurs et systématiques.

L’expression « pervers narcissique » est utilisée en psychopathologie pour désigner les individus présentant une personnalité marquée à la fois par un narcissisme exacerbé et des traits de perversion morale.

Pour reconnaitre le pervers narcissique, voici le profil complet :
http://profil-pervers-narcissique.blogspot.com
DES TEMOIGNAGES SVP!!!!!!
EN VOILA ,
http://psychopathe.wordpress.com/2009/06/06/le-pervers-narcissique-est-porteur-dune-maladie-mortelle-pour-lautre/

Témoignage par CHRIS


La manipulation mentale destructrice est pratiquée par un pervers narcissique. C’est une forme de violence sournoise très répandue au sein du couple ou de la famille.

Cette violence psychologique est difficilement détectable par leurs victimes et l’entourage, le manipulateur agissant subtilement en jouant de ses multiples personnalités, se servant de sonextraordinaire capacité à mentir mais aussi à faire croire tout et n’importe quoi à ses interlocuteurs.


N’étant que peu reconnue par une justice trop demandeuse de preuves à des victimes démunies, traumatisées, persécutées, discréditées et isolées socialement par leur bourreau, les victimes sont dans une situation qui leur permet rarement de s’échapper. S’ajoute aussi le fait que le manipulateur sur des années fait passer sa victime pour folle avec une grande intelligence, puisque la victime n’en sait rien.  Souvent dans une situation précaire financièrement, l’aide juridictionnelle ne permet pas d’avoir les moyens suffisants pour avoir un avocat qui fait le maximum, ni de payer les experts, ou autres qui apporteraient les preuves nécessaires pour que le pervers soit démasqué.


Il faut également savoir que le pervers sait s’entourer de personnes bien placées pour le soutenir dans ses agissements (dans mon cas c’est notre notaire, une intouchable qui l’a aidé à me dépouiller, ainsi que le comptable de l’entreprise qui a joué sur les écritures comptables, sa mère qui s’est servi de ses relations).

Il se sert judicieusement des enfants, de certains proches, et profite de toutes les situations de faiblesse de l’autre (ma grossesse difficile donc alitée durant 2 mois et les premiers mois épuisants avec un bébé, là il a mis le paquet pour me démunir, me mentir sur ses réels agissements et intentions).

La plupart des psy donnent encore injustement une part de responsabilité aux victimes dans le processus de la manipulation. C’est une idée reçue qui porte préjudice aux victimes, en les privant d’une véritable reconnaissance de leur souffrance sous prétexte qu’elles avaient un profil attirant ce genre de personne. Cela suppose à dire que le fait d’être humain, tolérant, compréhensif, plein de vie, suffit à être considéré responsable des violences subies.


Le manipulateur agit de telle sorte que sa victime ne se rend pas compte. Il choisit sa proie pour ses qualités qu’il s’approprie, il l’a fait vivre dans le doute, remettant en cause sans cesse ses compétences toujours de manière déguisée et sournoise. C’est unprocessus vicieux et inexplicable qu’il met en place peu à peu sur des années, perturbant et embrouillant sa victime.

Le syndrome d’aliénation parentale

http://www.paulwillekens.be/pw/pas.htm#2.1.2.4.

http://justice.pa-pa.normandie.over-blog.com/pages/Le_Syndrome_dAlienation_Parental_presentation-34998.html

Syndrome d’Aliénation Parentale : Comment le détecter et le traiter.

Par Michael BONE et Michael R. WALSH

Bien que le Syndrome d’Aliénation Parentale (PAS) soit un terme familier, il y a encore une grande part de confusion et de zones d’ombres sur sa nature, ses dimensions et par conséquent sa détection [1]. Son existence est cependant incontestable. Dans une étude longitudinale de 700 divorces  » hautement conflictuels  » suivis pendant 12 ans, il fût conclu que des éléments du PAS sont présents dans la grande majorité des cas [2]. Le diagnostic de PAS est réservé aux professionnels de santé mentale intervenant dans les tribunaux comme experts. Les éléments du diagnostic sont généralement décrits en termes cliniques qui restent vagues et ouverts à l’interprétation et, par conséquent, susceptibles d’arguments pour ou contre par des contre-experts. Le phénomène d’un parent montant l’enfant contre l’autre parent n’est pas un concept compliqué, mais historiquement il a été difficile à identifier clairement. Les dossiers impliquant le PAS sont donc hautement litigieux, pleins d’accusations et de contre accusations, et enlisent les tribunaux dans une recherche sans fin de détails qui se révèlent n’être finalement rien d’autre que des bruits de couloir. Notre expérience nous a montré que le phénomène PAS laisse des traces qui peuvent être identifiées plus efficacement en faisant abstraction des accusations hystériques, et en progressant dans une direction plus positive.

Pour aborder cet article, les auteurs supposent un bon degré de familiarité avec le PAS de la part du lecteur [3]. Il y a de nombreux bons écrits sur le PAS que le lecteur pourrait souhaiter consulter maintenant ou dans le futur pour son information générale. Notre propos est ici beaucoup plus étroit. En particulier, le but est double. D’abord, nous décrirons 4 critères spécifiques qui peuvent être utilisés pour identifier un PAS potentiel. Dans la plupart des cas, ces critères peuvent être identifiés à travers les faits du dossier, mais peuvent aussi être révélés lors des dépositions ou des témoignages en audience. Deuxièmement, nous voulons introduire le concept de  » tentative  » de PAS, c’est à dire quand les critères de PAS sont présents, mais l’enfant n’est pas aliéné avec succès du parent absent. Ce phénomène est néanmoins tout à fait désastreux et le fait que l’enfant ne soit pas aliéné ne doit pas être considéré comme neutre par le tribunal.

Toute tentative d’aliéner l’enfant de l’autre parent doit être vue comme violation directe et délibérée d’un des premiers devoirs de parentalité.

Les critères décrits ci-dessous sont clairement faciles à identifier indépendamment du dossier judiciaire. Quand il y a doute sur l’un d’eux, ces critères peuvent être utilisés pour guider l’avocat dans la déposition des témoins aussi bien que dans leur examen au tribunal.

Critère I : Entrave à la relation et au contact

Le critère I concerne l’entrave active à la relation et au contact entre l’enfant et le parent absent. L’argument utilisé pour justifier cette entrave peut prendre de nombreuses formes. Un des plus courants est celui de la protection. Il peut être argumenté que le jugement (la capacité ?)parental du parent absent est inférieur et alors l’enfant vit très mal les visites. Dans les cas extrêmes, cela peut prendre la forme d’allégations d’abus, très souvent d’abus sexuels. Cela sera traité plus en détails dans le critère II, mais il suffit de dire cela pour que ce soit une bonne raison pour suspendre ou même mettre fin aux visites. A un niveau plus courant et subtil, l’argument invoqué pour suspendre les visites est que le parent absent n’est pas  » stabilisant  » pour l’enfant et qu’ils ont besoin de temps  » pour s’y adapter « . Le message est dans ce cas-ci que le parent absent est considéré moins comme un membre clé de la famille et plus comme une connaissance agaçante que l’enfant doit voir de temps en temps. Au cours du temps, ceci peut avoir un effet sérieux d’érosion de la relation entre l’enfant et le parent absent. Une expression encore plus subtile de ceci est que la visite n’est pas  » commode « , la reléguant de ce fait au statut de devoir ou de corvée. De nouveau le résultat est l’érosion de la relation entre l’enfant et le parent absent ou  » ciblé « . Un phénomène souvent vu dans ce contexte est que la moindre entorse au programme prévu pour les visites est utilisée comme une raison pour supprimer complètement la visite.

Le fil conducteur de toutes ces tactiques est qu’un parent est supérieur à l’autre et par conséquent que celui-là doit être écarté de la vie de l’enfant. Le parent aliénant dans ces circonstances agit de manière inappropriée comme écran entre l’enfant et le parent absent. Quand ceci intervient pendant des périodes substantielles de temps, l’enfant reçoit le message non dit mais clair qu’un parent est supérieur à l’autre. Les plus jeunes enfants sont plus vulnérables à ce message et tendent à l’accepter sans esprit critique. Cependant, on peut toujours détecter des éléments faisant écho à ceci même au cours de l’adolescence. Le concept important ici est que chaque parent reçoive la responsabilité de promouvoir une relation positive avec l’autre parent. Quand ce principe est violé dans le contexte d’entrave à la relation sur une base consistance, on peut assurer que le critère I a été identifié sans aucun doute.

Critère II : Allégations non fondées d’abus

Le second critère est relatif aux accusations fausses ou non fondées d’abus à l’égard du parent absent. L’expression la plus stridente de ceci est la fausse accusation d’abus sexuel [4]. Il a bien été étudié que l’incident de fausses allégations d’abus sexuel compte pour plus de la moitié des cas étudiés, quand les parents divorcent ou sont en conflit sur des éléments postérieurs à la séparation [5]. Ceci est le cas en particulier avec les petits enfants qui sont plus vulnérables aux manipulations impliquées par de telles fausses allégations. Quand le dossier montre qu’au moins un rapport d’un tel abus s’avère non fondé, il est conseillé à l’enquêteur de rechercher d’autres expressions de fausses accusations.

D’autres exemples de ceci peuvent être trouvés dans les allégations d’abus physique que les enquêteurs montrent ultérieurement comme étant non fondées. Notre expérience nous a montré qu’il y a moins de fausses allégations d’abus physiques que d’autres formes d’abus, probablement parce que les abus physiques laissent des traces visibles évidentes. Ceci est évidemment beaucoup plus facile d’accuser mensongèrement quelqu’un de quelque chose qui ne laisse aucun signe physique et n’a pas de témoin tiers.

Une forme plus courante d’expression de ceci serait celle qualifiée d’abus émotionnel. Quand de fausses allégations d’abus émotionnel sont soulevées, on trouve souvent que ce qui est présent est en l’occurrence un jugement parental différent qui est considéré comme  » abusif  » chez le parent absent. Par exemple, un parent peut laisser un enfant veiller plus tard le soir que l’autre parent, et ceci peut-être considéré comme  » abusif  » ou  » préjudiciable  » à l’enfant. Ou un parent peut introduire son nouveau  » partenaire  » dans la vie de l’enfant avant que l’autre parent ne l’estime pertinent et ceci peut aussi être qualifié d’ »abus  » de l’enfant.

Alternativement, un parent peut engager un enfant dans une activité que l’autre parent désapprouve et cette activité est, en la circonstance, une différence d’opinion parentale qui est alors décrite comme étant abusive par nature. Ces exemples, aussi triviaux qu’ils puissent le sembler individuellement, peuvent conduire à la position de traiter la différence parentale dans des termes inappropriés de jugement subjectif. Suivant ce schéma, toutes les façons d’agir peuvent être présentées de façon à véhiculer le message d’abus, directement ou indirectement. Quand ce phénomène intervient littéralement des milliers de fois et de manières différentes, chacun semble insignifiant en lui-même, mais l’atmosphère émotionnelle qu’il crée induit un effet clairement aliénant sur l’enfant.

Evidemment, ce type d’acrimonie est très courant dans les séparations mais de tels conflits ne doivent pas nécessairement être mal interprétés ou pris comme une illustration du syndrome PAS. Cependant, ce critère est clairement présent et identifiable quand le parent est très motivé pour lancer violemment les allégations d’abus, plutôt que d’être réservé, prudent et même réticent à faire ainsi. Ce dernier cas est plus à mettre en relation avec la responsabilité du parent à encourager et à favoriser ouvertement la relation avec l’autre parent. Le parent responsable n’invoquera seulement des mauvais traitements qu’après avoir essayé et échoué d’expliquer pourquoi le problème en question ne constitue pas une maltraitance. En résumé, le parent responsable donnera à l’autre parent le bénéfice du doute quand de telles allégations surviennent. Il ou elle hésitera de quel coté pencher, alors que le parent aliénant ne ratera pas une occasion d’accuser l’autre parent. Quand cette attitude existe de manière claire et cohérente, ce critère du PAS est confirmé.

Critère III : Détérioration de la relation depuis la séparation

Le troisième des critères nécessaires pour la détection du PAS est probablement le moins décrit et identifié, mais est fondamentalement l’un des plus importants. Il est relatif à l’existence d’une relation positive entre l’enfant mineur et le parent absent ou  » non-résident « , avant la séparation du couple, et à sa dégradation substantielle ultérieure. La reconnaissance d’un tel déclin ne va pas de soi. C’est, de plus, l’un des plus importants indicateurs de présence de l’aliénation mais aussi la mesure de son  » succès  » relatif. A titre d’exemple, si un père avait une relation bonne et réciproque avec les enfants avant la séparation, et une relation très distante après, alors on peut à tout le moins supposer sauf preuves du contraire, que quelque chose a causé ce changement. Si ce père essaye clairement de maintenir une relation positive avec les enfants à travers des visites régulières et autres activités et que les enfants ne veulent pas le voir ou l’impliquer dans leurs vies, alors on pourra seulement spéculer qu’un processus d’aliénation a été mis en œuvre. Les enfants ne perdent naturellement pas l’intérêt pour le parent  » non résidentiel  » ni ne deviennent pas distant simplement en vertu de l’absence de ce parent. Aussi, des relations parentales saines et établies ne s’érodent pas naturellement. Elles doivent être attaquées. Alors, un dramatique changement dans ce domaine est toujours un indicateur virtuel qu’un processus d’aliénation a eu quelque succès dans le passé.

En particulier, si une évaluation soignée de la relation parentale avant séparation n’est pas faite, son omission crée l’impression que le trouble ou même le statut d’aliénation qui existe depuis est plus ou moins un résumé précis de ce qui existait auparavant. Remarquons que rien n’est moins sûr ! Une relation aliénée, partiellement aliénée ou de manière intermittente avec le parent non résidentiel et l’enfant après la séparation est plus précisément une distorsion de la réelle relation parentale en question. Sa mise à exécution conduit souvent à une atmosphère hystérique qui est souvent présente dans ces dossiers. Un praticien soigneux sait bien qu’un examen approfondi est nécessaire et qu’il doit être conduit avec la plus haute minutie et un examen rigoureux .

Si cette pièce du puzzle est négligée, les conséquences peuvent être dévastatrices pour la survie de cette relation. Alors, sans cette composante, le tribunal peut facilement être tenté de conclure prématurément ou être trompé afin de penser que le trouble de l’environnement de séparation est représentatif de la vraie relation parent-enfant. Dès que ce jugement est prononcé par la cour, c’est un défi difficile de corriger cette perception.

A propos d’un problème différent mais qui est liée, on doit dire un mot à propos de l’utilisation d’experts. D’abord, il faut comprendre que tous les professionnels de santé mentale ne sont pas conscients ou ne savent comment traiter le phénomène PAS. En fait, quand un professionnel de santé mentale peu familier avec le PAS est consulté pour une recommandation au sujet du droit de visite et d’hébergement ou des problèmes liés, il ou elle peut potentiellement faire plus de mal que de bien. Par exemple, si le psychologue néglige d’enquêter sur la relation avant la séparation avec le parent  » non résidentiel  » et l’enfant, il ou elle peut alors très facilement évaluer à tort que l’acrimonie actuelle est représentative de la relation, et recommander que l’enfant doit avoir moins de visites avec le parent, confortant évidemment ainsi la progression du PAS non diagnostiqué. Si cet expert néglige aussi l’évaluation critique des accusations d’abus ou le moment où elles sont apparues, elles pourraient être prises pour argent comptant et alimenter potentiellement un PAS non diagnostiqué. Si ce professionnel n’est pas aussi sensible aux subtilités de l’obstruction de l’accès et du contact que son initiateur, il ou elle pourrait potentiellement l’encourager, contribuant par là au processus de PAS . Quand ces choses arrivent, l’expert professionnel de santé mentale devient alors partie prenante du PAS quoique involontairement. Ceci est alarmant, et arrive souvent. Suffit-il de dire, si on soupçonne un PAS, que l’avocat doit attentivement et soigneusement évaluer l’investigation et la conclusion du professionnel de santé mentale. Ne pas le faire peut causer un dégât irréversible au dossier, et finalement à l’enfant.

https://sauverlinda.wordpress.com/une-page-que-je-dedie-a-la-pedopsy/plainte-presentee-au-president-du-conseil-de-lordre-national-des-medecins/

Critère IV : Réaction de peur intense des enfants

On considère que le quatrième critère nécessaire pour la détection du PAS est plus psychologique que les trois premiers. Il fait référence à une réaction évidente de peur de la part de l’enfant, de déplaire ou de contrarier le parent potentiellement aliénant à l’encontre du parent potentiellement cible. En résumé, un parent aliénant applique l’adage :  »  My way or the highway ». Si l’enfant désobéit à cette directive, en particulier en exprimant une approbation positive du parent absent, les conséquences peuvent être très sérieuses. Il n’est pas rare pour un parent aliénant de rejeter les enfants, en leur disant souvent qu’ils pourraient aller vivre avec le parent cible. Quand ceci arrive, on voit souvent que cette menace n’est pas mise à exécution , mais elle agit encore comme un message d’avertissement permanent. L’enfant, en effet, est mis dans une position d’être l’ » agent  » du parent aliénant et est continuellement confronté à divers tests de loyauté. La conséquence importante ici est que le parent aliénant force alors l’enfant à choisir ses parents. Ceci, évidemment, est en opposition directe avec le bien-être émotionnel de l’enfant.

Afin d’apprécier pleinement ce scénario, on doit réaliser que le processus PAS agit dans un environnement  » basé sur la terreur « . C’est l’installation de la terreur par le parent aliénant chez l’enfant mineur qui alimente la conduite dans cette voie.

http://www.facebook.com/profile.php?id=1307745103&ref=name (s’appretant à une sortie)

Cette peur conduit à ce que la psychanalyse nous dit être l’émotion la plus fondamentale inhérente à la nature humaine – la peur de l’abandon. Les enfants dans ces conditions vivent dans un état de désordre chronique et de menaces de représailles. Quand l’enfant ose vraiment défier le parent aliénant, ils apprennent rapidement qu’il y a un sérieux prix à payer. Ensuite, les enfants qui vivent de telles vies développent un sens aigu de la vigilance pour ne pas déplaire au parent aliénant. L’observateur sensibilisé peut le constater lorsque les programmes de visite changent subitement sans raison apparente. Par exemple, lorsque l’instant du rendez-vous approche, l’enfant change subitement d’humeur et commence à protester bruyamment contre une visite dont il ne s’était pas plaint auparavant. C’est dans ces circonstances qu’un tribunal, suspectant le PAS doit appliquer dans des termes stricts les visites programmées qui autrement n’auraient pas lieu ou seraient ignorées.

Le parent aliénant peut sembler le plus souvent désorienté face au changement soudain dans l’attitude de l’enfant à l’égard des visites. En fait, le parent aliénant apparaîtra souvent comme celui qui encourage les visites. Ce scénario est très courant dans les familles PAS. Il est standard car il dissimule, au moins pour un instant, la politique de terreur (ou le mécanisme de peur) sur lequel repose le processus d’aliénation. Une autre manière d’exprimer ce concept serait qu’à chaque fois que l’on donne à l’enfant le choix de la visite, il est mis en position d’exprimer sa loyauté à l’égard des souhaits du parent aliénant en refusant toute visite avec le parent absent. S’écarter de cela ouvre la porte à l’abandon de l’enfant par le parent avec lequel l’enfant vit la grande majorité du temps. Les enfants, dans ces circonstances, n’opteront pas de leur plein gré vers le libre choix. Le tribunal doit alors agir de manière expéditive pour les protéger et utiliser un éventail de remèdes spécifiques et disponibles [6].

En conséquence de ce qui précède, les enfants apprennent à manipuler. Les enfants choisissent souvent un parent au détriment de l’autre, dans une démarche visant à obtenir quelque avantage. Dans le cas du PAS, la même dynamique agit à un niveau plus désespéré. Car au delà de manipuler pour obtenir un avantage, les enfants apprennent à manipuler juste pour survivre. Ils deviennent experts avant l’âge pour décrypter l’environnement émotionnel, dire des vérités partielles, et enfin s’enliser dans les mensonges. On doit cependant rappeler que ce sont des stratégies de survie qu’ils ont été obligés d’apprendre afin de préserver la paix à la maison et éviter les attaques émotionnelles du parent gardien. Cette explication étant donnée, il est parfois plus facile de voir pourquoi les enfants, dans un effort pour gérer cette situation, trouvent souvent plus facile de commencer à intérioriser les perceptions du parent aliénant à l’égard du parent absent et commencer à faire écho à ces sentiments. C’est l’un des plus irrésistibles et dramatiques effets du PAS, c’est à dire, entendre un enfant vilipender le parent absent et rejoindre le parent aliénant dans de telles attaques. Si l’on n’est pas sensible au  » mécanisme de terreur  » au cœur de ceci, il est difficile de ne pas prendre les protestations de l’enfant pour de l’argent comptant. Ceci, évidemment, est conforté lorsque l’expert n’est pas sensible à cette puissante composante de terreur, mais croit que l’enfant exprime ses sentiments profonds en contrevenant par un plan de  » non visite « .

Conclusion

Tous les critères énumérés ci-dessus peuvent sembler indépendants les uns des autres dans les séparations hautement conflictuelles, mais rappelons que la présence de quelques uns d’entre eux ne constitue pas toujours un PAS. Cependant, lorsqu’ils sont présents tous les quatre, et si la possibilité de réels abus a été raisonnablement écartée, le processus d’aliénation parentale agit. Ceci ne veut pas nécessairement dire, cependant, qu’il réussira à ce que l’enfant soit aliéné avec succès du parent cible. Le meilleur indicateur prévisionnel d’une aliénation réussie est directement lié au succès du parent aliénant d’écarter les enfants du parent cible. Quand il y a des périodes substantielles au cours desquelles ils ne voient pas l’autre parent, les enfants sont plus probablement empoisonnés par ce processus. Une autre variable qui donne une indication du succès est l’âge de l’enfant. Les plus jeunes enfants sont généralement plus vulnérables que les plus âgés. Aussi, une autre variable est la profondeur et le degré d’implication de la relation parent-enfant avant la séparation. Plus la relation a été longue et engagée, moins les enfants seront vulnérables à une aliénation réussie. L’ultime indicateur est la ténacité parentale du parent cible. Un parent cible abandonne souvent et va vivre sa vie, augmentant considérablement les chances d’une aliénation réussie.

La question reste en suspends: que faire si les quatre critères sont présents, mais les enfants ne sont pas aliénés complètement ? Cet échec de l’aliénation doit-il être vu comme annulant la tentative d’aliénation ? La réponse à cela doit être résolument  » non ! « . Cela doit être, mais souvent ça ne l’est pas. Il est très courant de lire une évaluation psychologique ou un rapport de GAL* qui identifie le PAS mais remarque que puisqu’il a échoué, il ne doit pas être pris au sérieux. Rien n’est moins sûr. Toute tentative d’aliéner les enfants par rapport à l’autre parent doit être vue comme une violation directe et délibérée de l’un des premiers devoirs de la parenté, qui est de promouvoir et d’encourager une relation positive et affectueuse avec l’autre parent, et le concept de responsabilité parentale partagée.

C’est notre sentiment que quand une tentative de PAS a été identifiée, réussie ou non, elle doit être traitée rapidement par les tribunaux. Sinon, cela contaminera et contrôlera tranquillement tous les autres problèmes parentaux, et conduira seulement au malheur, la frustration et finalement à l’éloignement parental.


http://2parents.net/spip.php?article98

Une réaction d’une internaute qui dit long sur les dérapages:

Le Syndrome d’aliénation parentale

2 juin 2009, par chantal COTTET PYROplasticienne et ARTiviste

Les grands responsables du SAP sont nos politiques qui ne contrôlent pas l’institution judiciaire, alors qu’ils en ont l’obligation (c’est toute la leçon à tirer de l’affaire d’Outreau, avec le fait aussi que les « voies de recours » vers lesquelles nous renvoient les politiques n’existent pas : les décisions du juge Burgaud ont été confirmées par les 84 juges-putes qui ont statué sur les voies de recours des « victimes » d’Outreau). Responsables aussi les Ministres de la Justice et les Présidents de la République qui ont le devoir de saisir le Conseil Supérieur de la Magistrature lorsque des citoyens les informent de dérives commises par des magistrats. Car il n’y a pas de parent aliénant sans la complicité des juges-putes et des procureurs-ordures. Et ce sont ces juges-putes et ces procureurs-ordures qui commettent le pire en condamnant en correctionnelle le parent écarté pour non-paiement de la pension alimentaire à laquelle il a été abusivement condamné (comme dans mon cas où la pension que je devais verser à mon mari richissime a été calculée sur la base d’une HYPOTHETIQUE reprise de mon activité d’art plastique, COMPTE TENU DE MA NOTORIETE, -alors que dans le même temps les juges-putes reconnaissaient que mon mari avait détruit tous mes biens professionnels et que donc je ne pouvais pas exercer mon activité-). Car il faut savoir que la condamnation pour non-paiement de la pension est assortie de la condamnation pour ABANDON DE FAMILLE. Et cette condamnation pour ABANDON DE FAMILLE prononcée par ces juges-putes et ces procureurs-ordures retire définitivement au parent écarté son statut de père ou de mère. L’enfant n’a plus aucune obligation envers le parent condamné vieillissant et le parent écarté est alors entièrement à la charge de la collectivité. Vous savez que les maisons de retraite sont très couteuses et que lorsque la retraite du parent vieillissant ne suffit pas, les enfants sont mis à contribution, aussi j’invite les citoyens à engager une procédure pour ABANDON de FAMILLE pour ne pas avoir à payer les coûts exorbitants des maisons de retraite et en laisser la charge à la collectivité ; les politiques comprendront alors peut-être l’intérêt qu’il y a à réformer cette justice de merde ! Chantal COTTET représentante www.collectif-justice.net http://ministere-crise-justice.over… http://collectif-justice.over-blog.cominfo@collectif-justice.net

août 9, 2009

LE DOSSIER LINDA HMANDI OU PLUSIEURS TUNISIENS ET TUNISIENNES S’Y RECONNAITRONT…

Cher internaute ,pour saisir le calvaire que nous vivons moi et ma fille,vous etes priés de bien lire les liens qui figurent sur la rubrique droits de l’enfant(LES DROITS DE L’ENFANT ,ET SI ON PARLAIT DES ENFANTS EN DANGER!) pour cerner tout les éléments de ce calvaire invraisemblable.

meme si on essaye de me priver de te voir ,t'es toujours dans mon coeur et je serais toujours là pour toi ,quoi qu'il arrive! il n'y aura que la mort qui peut nous séparer

Vous aurez un oeil averti sur la question….

Ceci est le blog que j’ai mis à la disposition de tout tunisien qui veut aider à lever l’injustice qui pèse très lourd…sur un ENFANT et son père ou sur toute personne vivant un cas similaires et j’en suis sur que des cas comme  ça, ça cours la rue ….tout les pères se taisent mais pas moi au nom de ma fille,ce que j’ai de plus chèr,au nom des enfants des autres qui ont droit à leur deux parents et à leur totale dignité et qu’on arrette de bafouer leur droits au nom des droits de la femme meme si c’est une femme indigne de morale! assassine de la personnalité de son enfant et l’exploitant de la façon la plus vile,profitant des lacunes juridiques…et de la corruption …. POUR COUPER LES PERES DE LEURS ENFANTS PAR TOUT LES MOYENS.

Mon grand souhait est qu’il aboutisse à la création d’ un groupe de travail qui s’appuierais sur l’étude des personnalités perverses narcissiques et leur danger sur leur partenaires et leur enfants.

essayer de proposer une ébauche de loi tunisienne protégeant les enfants de subir l’aliénation parentale *qui est souvent renforcée par la justice qui ignore ou veut ignorer ce phénomène et se mettant ainsi comme agent aliénant et endiguant davantage l’enfant dans ce danger.

Cette loi devrait punir et le plus severement tout fonctionnaire de l’état ayant consciemment participé à cette aliénation par des actes tels que faux témoignage(trompant la justice au dépend des interet de l’enfant ) ou rapports tendencieux(tel que les psy) ou les délégués de protection de l’enfance qui laissent trainer le dossier de tel enfants ce qui laisse au facteur temps la lattitude d’endiguer cet enfant dans l’aliénation parentale par le parent ou l’entourage aliénant.
Compte tenu de la dangérosité de la personnalité perverse narcissique,les milieu médico-judiciaire doivent travailler de concert pour ne pas passer à coté des indices révélateurs et autoriser,dans l’interet superieur de l’enfant, de pratiquer une expertise psychologique sur le couple parental et où aucun des parents ne puisse s’y soustraire .
Il est dangereux de confier un enfant à un milieu aliénant,pour l’enfant et pour l’autre parent qui est appelé à la résignation compte tenu de cette affreuse lacune juridique du droit d’exiger une expertise psychologique parentale qui éviterais la création par la loi meme combien de situations hautement conflictuelles voire dramatique pour l’enfant ou l’un de leurs parents.

Face à la suspicion d’une tare psychologique chez l’un ou les deux partenaires qui risque d’etre dangereuse pour le couple ou pour l’enfant,il faut créer des institutions d’aide psychologique qui serait à meme de rétablir une situation équilibrée pour l’interet de l’enfant.

Je suis sur que cela fera moins de couple ravagés par l’aveuglement des lois,où les juges ne se recyclent pas ou sont totalement incompétents pour leur confier de telles situations et où les robes noirs pour leur profits mesquins aggravent les situations et mettent les couples à la dérive et les enfants dans un calvaire des plus abominables.

A l’occasion je remercie toute personne qui pourra aider à rendre ce sujet compris de tous et le projet de loi viable .
Aussi des témoignages seraient vivement sollicités pour attirer le regard des autorités sur ce phénomène et ce qui en découle comme malheurs aux individus et par là meme à toute la société et ses piliers.

Pour concentrer les efforts , j’ai espéré que ce blog serve  à sauver combien d’enfants et éventuellement combien de couples de l’éclatement.

21.08.2009,Lettre adressée au ministre de la justice

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.